Scandale du Libor : le patron de Rabobank tombe avec une grosse amende à la clef

La banque néerlandaise va devoir payer 774 millions d'euros d'amendes pour son implication dans le scandale de la manipulation des taux d'intérêt Libor et Euribor.

2 mn

Piet Moerland a décidé de démissionner de son poste de directeur du Conseil exécutif de Rabobank, avec effet immédiat, à la lumière des conclusions des enquêtes sur le Libor et l'Euribor. REUTERS.
Piet Moerland a décidé de démissionner de son poste de directeur du Conseil exécutif de Rabobank, avec effet immédiat, à la lumière des conclusions des enquêtes sur le Libor et l'Euribor. REUTERS. (Crédits : Reuters)

Une nouvelle tête tombe, dans l'affaire du Libor. Après Bob Diamond, directeur général de la banque britannique Barclays, c'est au tour du patron de Rabobank, Piet Moerland, de présenter sa démission. Et ce, après qu'une enquête eût conclu que des employés de la banque néerlandaise étaient impliqués dans le scandale de la manipulation des taux interbancaires Libor et Euribor, a annoncé mardi Rabobank.

"Piet Moerland a décidé de démissionner en tant que directeur du Conseil exécutif avec effet immédiat à la lumière des conclusions des enquêtes sur le Libor et l'Euribor", a indiqué Rabobank dans un communiqué.

Il faut dire que la banque néerlandaise a annoncé mardi devoir payer 774 millions d'euros d'amendes aux autorités compétentes de trois pays -  les Pays-Bas, l'Angleterre et les Etats-Unis - pour son implication dans le scandale de la manipulation des taux d'intérêt Libor et Euribor.

"Rabobank a trouvé un accord sur une amende avec différentes autorités et accepté de payer approximativement 774 millions d'euros", a indiqué la banque dans un communiqué, soulignant que "30 employés étaient impliqués dans des comportements inappropriés".

Le directeur de l'Autorité de conduite financière (FCA), autorité compétente en Angleterre, Tracey McDermott, a indiqué dans un communiqué que "la faute professionnelle de Rabobank est parmi les plus graves que nous avons identifiées sur le Libor".

Les employés de Rabobank "ont traité la fixation du Libor comme un moyen potentiel de se faire de l'argent, sans aucune considération pour l'intégrité du marché", a-t-il ajouté. Piet Moerland, cité dans le communiqué, a déclaré regretter "sincèrement que certains employés de Rabobank aient agi de manière inappropriée".

"Il s'agissait certes d'une lacune qui a frappé l'ensemble du secteur, mais cela n'excuse en rien la conduite des employés de Rabobank", a-t-il souligné.

Taux central dans le monde de la finance, le Libor, qui est fixé sur la base de taux communiqués à Londres par un panel de banques internationales, a une incidence sur des milliards de dollars de produits financiers ainsi que sur les taux d'intérêt des prêts aux ménages et aux entreprises.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.