Affaire Lehman Brothers : JPMorgan paie 23 millions de dollars à l'amiable

 |  | 246 mots
Lecture 1 min.
Reuters
Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La banque JPMorgan Chase va payer 23 millions de dollars dans le cadre d'un accord à l'amiable après la plainte de détenteurs d'un fonds de pension accusant JPMorgan d'avoir risqué leur argent dans Lehman Brothers alors au bord de la faillite.

L'accord à l'amiable - où JPMorgan ne reconnaît "ni responsabilité ni acte répréhensible", selon le document - a été enregistré vendredi devant le tribunal fédéral du Southern District de Manhattan.

Il conclut un procès en nom collectif déposé en 2009 par le fonds de pension des ingénieurs "Operating Engineers Pension Trust". Le fonds reprochait à JPMorgan, avec qui il avait un accord de gestion de titres, d'avoir utilisé ses fonds pour garantir un investissement risqué dans des emprunts de la banque d'investissement Lehman Brothers déjà au bord de la faillite.

"JPMorgan a investi dans deux tranches d'obligations Lehman Brothers à taux d'intérêt variable pendant les années 2007 et 2008 tout en sachant que Lehman était en difficulté croissante (...). Lehman a fait faillite, causant aux plaignants la perte totale de leur investissement", rappelle la plainte originale.

"Too big to fall"

La chute de Lehman Brothers il y a cinq ans en septembre 2008 a marqué le début du séisme financier international. La banque d'investissements plus que centenaire, qui avait survécu à la crise de 1929, n'a pas résisté à celle des prêts à taux risqué "subprimes".

Alors que d'autres établissements comme Bear Stearns en mars 2008 ou Freddie Mac et Fannie Mae début septembre ont obtenu des aides massives, Lehman Brothers a dû faire face à ses obligations et déclarer faillite le 15 septembre. Jusqu'au dernier moment, les marchés ont espéré une reprise de Lehman Brothers par Bank of America.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :