De retour du Vatican, Jérôme Kerviel entame une "marche contre la tyrannie des marchés"

 |   |  452  mots
Au rythme de 15 à 30 km par jour, note l'AFP, Jérôme Kerviel risque de ne pas être rentré à Paris le 19 mars, quand la Cour de cassation se prononcera sur son pourvoi.
Au rythme de 15 à 30 km par jour, note l'AFP, Jérôme Kerviel risque de ne pas être rentré à Paris le 19 mars, quand la Cour de cassation se prononcera sur son pourvoi.
Il était allé rencontrer le pape François pour "interroger la justice de Dieu". L'ancien trader de la Société générale Jérôme Kerviel s'est lancé dans une marche entre le Vatican et Paris pour protester "contre la tyrannie des marchés".

Il viendra peut-être dormir chez vous. Ancien trader de la Societé générale à qui il est accusé d'avoir fait perdre plusieurs milliards d'euros, Jérôme Kerviel a entamé une marche à pied entre Rome et Paris après avoir rencontré le pape François.

C'est à la suite du "moment sublime", selon l'expression de son avocat Me David Koubbi, qu'a été la rencontre avec le pape, que l'ancien trader aurait décidé de se lancer dans un périple de quelque 1.400 kilomètres.

>> Lire : Quand Jérôme Kerviel rencontre le pape

"Coup médiatique"

Selon Le Figaro, "présenter l'audience que le pape François aurait accordée mercredi à Jérôme Kerviel et son avocat comme un geste particulier du Pape à leur égard, relève de la récupération d'image".

L'avocat et son client ont "tout simplement réussi, lors de l'audience générale du mercredi qui accueillait 40.000 personnes, à se glisser au premier rang pour se faire photographier", poursuit le qutodien qualifiant l'opération de "joli ou désespéré coup médiatique".

Une marche "contre la tyrannie des marchés"

La marche participe-t-elle de la même logique ? "C'est une marche contre la tyrannie des marchés, selon les mots mêmes du Saint-Père", a déclaré l'entourage de l'ancien banquier, qui aurait déjà "les pieds en sang", selon 20 Minutes, qui a publié l'information.

Selon un tweet du journaliste Arnaud Bédat publié mercredi matin, Jérôme Kerviel posterait sur son compte Facebook personnel des photos de son périple.

Dormir chez l'habitant

"Il a quelques affaires et presque pas d'argent", a indiqué l'avocat à 20 Minutes. L'ancien trader a prévu des étapes de 15 à 30 km par jour, et entend dormir chez l'habitant. A ce rythme, note l'AFP, il risque de ne pas être rentré à Paris le 19 mars, quand la Cour de cassation se prononcera sur son pourvoi.

En cas de rejet, Jérôme Kerviel, condamné en première instance et en appel à la même peine de 5 ans d'emprisonnement dont 3 fermes et à un montant record de 4,91 milliards d'euros de dommages et intérêts, risque l'incarcération à bref délai.

"Interroger la justice de Dieu"

Dans la lettre qu'il avait adressée au pape pour solliciter une rencontre, Jérôme Kerviel avait demandé à "interroger la justice de Dieu" :

Je viens vers Vous sans autre espoir que celui d'interroger la justice de Dieu et de solliciter Son représentant sur Terre à se pencher sur mon sort.

"Mon dernier espoir c'est que la justice cesse enfin de s'égarer", affirmait-il en septembre dernier. Il précise dans sa lettre au pape : "l'attraction du néant et d'une solution radicale grandit en moi".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2014 à 23:34 :
Mr Jovanovic sur son site défend Mr Kerviel, en joignant allégrement le spirituel à l'argent.
a écrit le 08/03/2014 à 8:48 :
Après y avoir participer, voilà le temps des critiques..
a écrit le 07/03/2014 à 19:06 :
Je pense que le journaliste qui a écrit cette article doit avoir des actions société générale ou a perdu de l'argent parce que c'est de la langue crochue, c'est médiatique à partir du moment ou vous en parlez, mais est ce qu'ils vous ont envoyé la photo, vous ont contacté, apparemment, non ? c'est immonde ce que vous faites... revenez dans le monde réel et changez de métier car vous êtes vraiment pas bon !!!
a écrit le 07/03/2014 à 15:27 :
Il a raison. Si sa religion financière l'a abandonné, il faut qu'il se rapproche d'une autre. Pour ma part, Zeus et Aphrodite m'aident beaucoup à gagner de l'argent. La source de jouvence de Viviane me fait rester jeune à chaque fois que je me baigne en elle. La source, pas Viviane. Car la source, très froide, me réduit fortement vers une dimension plus raisonnable. Je peux vous aider à trouver la voie, contre 30 Euros, bien sûr.
Réponse de le 07/03/2014 à 15:34 :
bah, vous êtes raisonnable, vous..
a écrit le 07/03/2014 à 13:58 :
On est tous d'accord pour dire que le système a eu ses limites et que les banques ne sont exemplaires en matière de clarté enfin bref !!je partage un peu la peine de ce monsieur humainement c'est horrible de porter un tel poids sur ces épaules!!même si on commet des erreurs !!corage à lui
a écrit le 07/03/2014 à 10:58 :
Il tombe dans le mystique! après les FINANCES, c'est pas mal ....AMEN !
a écrit le 05/03/2014 à 18:49 :
Le problème de la criminalité revêt de nos jours dans notre société un aspect assez inquiétant, aussi bien pour les autorités que pour les citoyens. La criminologie qui est habituellement considérée comme la science des causes du crime1(*) s'est depuis longtemps penchée sur ce phénomène.

Cette étude débute réellement au XIXe siècle avec l'école positiviste fondée par LOMBROSO2(*) qui attribue aux facteurs individuels, une importance fondamentale dans la causalité du crime. Cette manière d'imputer la délinquance aux facteurs d'un déterminisme biologique sera critiquée par les tenants de l'école franco-belge du milieu social dont l'un des représentants les plus connus est Gabriel TARDE3(*), qui se souciera plus d'expliquer les phénomènes individuels qu'est la criminalité et surtout d'étudier le rôle joué par la société elle-même dans la formation du délinquant à travers l'étude du milieu dans lequel naît, grandi et vit le criminel. Le différend parfois très vif qui opposa les deux écoles aboutira à un compromis que VON LISZT résumera en disant « le crime est le produit des facteurs individuels et des facteurs sociaux au moment du crime »4(*).

Parler de l'influence du milieu criminogène sur la personnalité du délinquant, renvoie à l'étude des facteurs sociaux qui entrent en ligne de compte dans le processus d'élaboration de la personnalité de ce dernier.

Le milieu étant un ensemble de facteurs qui agissent de façon permanente et durable sur les êtres vivants, il est à noter qu'il englobe l'entourage social ou le groupe de personnes parmi lesquelles quelqu'un vit habituellement ou en général la société dont il est issu. Parler du milieu criminogène renvoie à tout milieu qui comporte des éléments, quelle que soit leur nature, pouvant engendrer des actes criminels.

La personnalité quant à elle est un ensemble formé par des comportements, des aptitudes, des motivations dont l'unité et la permanence constituent l'individualité, la singularité de chacun."

Pourquoi efface-t-on régulièrement ce commentaire?
a écrit le 05/03/2014 à 17:29 :
il serait temps d'en finir avec ce procès qui condanne un homme dont les responsables avec les sécurités informatique n'ont pas fait le travail , pas de controle pour une banque cela est invraisemblable !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 05/03/2014 à 17:43 :
Le brigand justicier tente de se faire une nouvelle virginité pour aller au paradis...
Réponse de le 05/03/2014 à 18:47 :
c'est un coup à devenir mystique, ne plus savoir à quel saint se vouer...
a écrit le 05/03/2014 à 16:57 :
Kerviel me fait presque rire, même si les pertes subies par les actionnaires, dont je suis, ne m'ont pas amusé du tout: environ 10 euros par titre. je ne peux que lui conseiller de faire un Rome-Kiev, une marche pour la "Liberté", car personnellement, je prépare les oranges, et ne doute pas un seul instant de la la possibilité que le tribunal, par deux fois, lui a laissé pour défendre ses thèses. Jérôme, il faut reconnaitre ses tords, et ne pas s'en prendre au monde entier..et tu peux aussi penser à ceux qui ont perdu leurs jobs de ta seule faute! Cela te rendrait, peut-être, moins antipathique..(de pathos, la passion, la souffrance..)..
a écrit le 05/03/2014 à 15:03 :
Kerviel ne devrait pas rentrer à Paris, où on ne lui pardonne pas, non pas d'avoir menti, mais d'avoir craché dans la soupe.
a écrit le 05/03/2014 à 14:51 :
Kerviel a été pris dans un cercle infernal mais il est jeune et ce serait triste de le voir en prison.
Réponse de le 05/03/2014 à 17:44 :
C'est vrai que Mélenchon qui est vieux serait mieux en prison...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :