Goldman Sachs envisage de fermer sa "dark pool" et autres cachotteries

 |  | 631 mots
Lecture 3 min.
Depuis que le débat sur les possibles pratiques illégales du trading à haute fréquence a été relancé, Goldman Sachs a un comportement étrange estime la presse américaine. Elle scrute les faits et gestes de la banque d'affaires. (Photo : Reuters)
Depuis que le débat sur les possibles pratiques illégales du trading à haute fréquence a été relancé, Goldman Sachs a un comportement "étrange" estime la presse américaine. Elle scrute les faits et gestes de la banque d'affaires. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)
La banque d'affaires américaine se préparerait à fermer sa place de marché interne. Depuis quelques temps, les "dark pools", un système alternatif aux grandes Bourses règlementées, et la pratique du trading à haute fréquence font l'objet d'une hostilité croissante dans l'opinion publique.

Que se trame-t-il chez Goldman Sachs ? La banque d'affaires américaine a laissé entendre auprès de clients qu'elle pourrait fermer sa place de marché interne, nommée Sigma X, qui compte parmi les "dark pools" les plus importantes de la planète, affirme mercredi le Wall Street Journal.

Depuis que le débat sur les pratiques illégales des traders à haute fréquence a été relancé ces derniers temps, Goldman Sachs fait l'objet de nombreuses fuites d'informations suggérant certaines réorientations stratégiques - notamment une possible réduction de ses activités de marché les plus exposées au risque technologique. La presse américaine, aux aguets, ne cesse de s'interroger sur toute cette mystérieuse agitation, qui n'a encore fait l'objet d'aucune déclaration officielle.

14% des transactions boursières mondiales relèvent des "dark pools"

Les responsables de Goldman Sachs essaient actuellement de déterminer si les profits générés par sa "dark pool" Sigma X justifient son maintien, révèle ainsi le WSJ, citant des personnes proches du dossier. Cette remise en question ferait suite à une série de dysfonctionnements techniques survenus sur la plateforme, dans un contexte d'hostilité croissante de l'opinion envers ces places de marchés opaques.

Les "dark pools", où les transactions s'effectuent de gré à gré, jouent un rôle important dans les sur les marchés financiers car les intervenants y jouissent d'un bien plus grand anonymat que sur les bourses classiques grâce à des transactions réalisées "à l'aveugle". Les grandes institutions financières en sont d'importantes utilisatrices.

Selon le courtier Rosenblatt Securities, cité par le WSJ, 14% des transactions boursières effectuées en janvier aux Etats-Unis l'ont été via des "dark pools". Et celle de Goldman Sachs compte parmi les cinq principaux acteurs de ce marché, aux côté des opérations de Barclays, Morgan Stanley et UBS.

Malaise autour de failles technologiques

La compétition s'est accrue autour du business des "dark pools" ces derniers temps. Mais en même temps que de nouvelles plateformes ont émergé, dans ce marché déjà très fragmenté, des dysfonctionnements technologiques sont survenus. Le mois dernier, Goldman Sachs a  dû proposer un dédommagement à ses utilisateurs après avoir découvert que sa plateforme avait connu des ennuis techniques autour du "pricing" des titres livrés en août 2011. 

Un autre événement est venu ébranler la planète des "dark pools" la semaine dernière, avec la publication du livre de Michael Lewis "Flash Boys: a Wall Street Revolt", qui relance le débat sur le courtage à haute fréquence. Selon l'auteur, la place financière new-yorkaise et les "dark pools" sont viciés par les traders à haute fréquence qui profitent de l'avantage temporel que leur apportent leurs technologies ultra perfectionnées au détriment des investisseurs "ordinaires".

Goldman flaire le roussi... 

Des changements semblent se tramer discrètement chez Goldman Sachs. Une lettre de son président, Gary Cohn, a circulé fin mars au sein des employés, rappelle le WSJ qui a pu consulter le document. Elle appelait notamment à des efforts pour réduire les risques technologiques, devenus trop importants, et suggérait que les volumes échangés sur Sigma X allaient diminuer.

Le 2 avril, le Financial Times s'interrogeait lui aussi sur toute cette agitation à moitié officieuse : "Mais qu'est-ce qui se trame chez Goldman Sachs ? La banque se comporte bizarrement ces derniers temps".

Aucune décision sur l'avenir de Sigma X n'a encore été officiellement prise et la banque new-yorkaise pourrait in fine décider de la conserver, relève le WSJ. Mais l'on peut parier que les choses ne resteront pas telles quelles. D'autant que le FBI commence à mettre son nez dans le trading à haute fréquence, suspectant les courtiers de pratiques illégales. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2014 à 7:38 :
Il s'agit sans doute d'une conséquence de la sortie du livre Flash boys par Michael Lewis le 31 mars 2014, dans lequel l'auteur n'hésite pas à parler de marchés truqués. Lecture recommandée pour ceux qui s'intéressent au trading haute fréquence ou ceux qui ne veulent plus se faire plumer par mieux informé qu'eux.
Réponse de le 12/04/2014 à 8:57 :
@ Tsc
Il est très facile d'envoyer un THF dans les choux... !!!
ça fait longtemps que nous avons établi un ensemble de tactiques , qui donnent satisfaction.
Oui , le livre de Lewis occupe une position centrale. Mais , il ne faut pas se faire d'illusion : le THF et les Dark Pools ne seront certainement et malheureusement jamais inquiétés.
La règle , implicite , sur les marchés , reste le trucage.
a écrit le 09/04/2014 à 18:39 :
Peur du gendarme et d'être rattrappés pour évasion fiscale...
a écrit le 09/04/2014 à 17:21 :
Cependant, tout est dit dans les 4 dernières lignes. Si GS " s'interroge" sur sigmaX, c'est parce que ça sent le roussi avec les autorités en notamment le FBI. Pas grave, ils trouveront bien un autre marché sentant le gaz pour maximiser des profits en dehors de toute réglementation. Au pire, ils le créeront...faut bien blanchir l'argent des clients quand même !!!!
a écrit le 09/04/2014 à 15:26 :
On était Béta Plus , on rotate sur Béta Minus. Short technos .
a écrit le 09/04/2014 à 15:24 :
Paramétrage graph...séance bonne sur Nasdaq.
Réponse de le 09/04/2014 à 15:28 :
Palier Nasdaq H -2.
Réponse de le 09/04/2014 à 15:31 :
FULL sur target H- 4H30. 21H française.
Réponse de le 09/04/2014 à 16:24 :
Excellent... ;-)
Réponse de le 09/04/2014 à 22:52 :
Feriez vous partie du gang des petits malin ?
Réponse de le 10/04/2014 à 4:32 :
Bonjour Monsieur Le Gendarme...
Nous sommes très honorés par votre visite impromptue.
Justement , nous étions en train de songer à vous.
En effet , nous sommes des petits jeunes très travailleurs , et nous avons réussi , grâce aux très complexes rouages de la Machinerie financière , à siphonner de la croissance US vers la France.
Que pensez-vous de ce Plan ? ;-)
a écrit le 09/04/2014 à 15:22 :
"Irrational sense of fairness fuels furor over high frequency... " c'est bon , ça s'aggrave !!!
y'en a marre de ce HFT et des dark pools !!!
a écrit le 09/04/2014 à 15:18 :
Keskon s'marre !!! Allez , on reprend sur Nasdaq , premiers chiffres !!!
a écrit le 09/04/2014 à 15:02 :
Mais non , voyons , il faut savoir raison garder !!! Regardez : Mortuary , vous êtes investi 50 % dessus...ça monte !!! Bizarre que ça monte si vite !!!
a écrit le 09/04/2014 à 14:59 :
J'ai trop investi dans l'or...je suis obligé de ramper tellement ma position était grosse , j'ai tout dans les poches...j'arrive plus à avancer !!! Hep , pssst !!!
C'est quoi toute cette flotte ?????
a écrit le 09/04/2014 à 14:56 :
On a été shorté !!!
a écrit le 09/04/2014 à 14:55 :
Mais que se passe-t-il ???
Je suis short et l'eau monte ????
a écrit le 09/04/2014 à 14:51 :
Le navire coule et j'ai pas assez de flottant !!!
a écrit le 09/04/2014 à 14:46 :
n'en a rien à foutre de GS.
Réponse de le 09/04/2014 à 14:52 :
Sauvez-moi quand même , nous sommes dans le même bateau !!!
a écrit le 09/04/2014 à 13:49 :
Fuyez tous !
A priori si GS se tire, c'est qu'ils ont miné le truc avant et vous speculer contre !
Réponse de le 09/04/2014 à 14:48 :
AAAAAAHHHHHHH...on va tous mourir !!!!
Aidez-moi à quitter le navire , j'ai des lingots plein les poches !!! Et ça flotte pas !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :