Royal Bank of Scotland perd un milliard de livres en six mois

 |  | 88 mots
Lecture 1 min.
La grande banque britannique a vu ses comptes semestriels plombés par d'énormes charges de 7,5 milliards de livres.

La grande banque britannique Royal Bank of Scotland, RBS, annonce ce vendredi une perte nette de 1,042 milliard de livres (1,22 milliard d'euros) au premier semestre.

Ses comptes sont plombés par des charges de provisions de 7,521 milliards de livres, notamment face à la montée des créances douteuses. Ces charges  "devraient rester élevées pour un certain temps" selon la direction.

Face à la crise économique et financière, RBS avait dû recourir au soutien de l'Etat britannique qui a pris en retour 70% du capital.

 

(retrouvez le communiqué de RBS).
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ils vont sans doute distribuer des bonus à leur cadres...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les bonus sont nécessaires pour que les meilleurs éléments de chaque banque ne filent pas chez la concurrence. même si cela paraît injuste, les courtiers n'ont rien à voir avec les patrons bancaires qui sont eux responsables de l'introduction de nouvelles valeurs douteuses et risquées. d'ailleurs, qui ne gère pas son argent en bourse, de façon active ou passive ? mais la nature humaine est ainsi faite : chercher un coupable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :