Deutsche Bank signe son grand retour aux profits

 |  | 336 mots
Lecture 2 min.
La première banque allemande a annoncé ce jeudi un bénéfice net de 5 milliards d'euros en 2009 et de 1,3 milliard d'euros au quatrième trimestre, tiré par la banque de financement et d'investissement. La banque a dégagé un bénéfice par action de 7,59 euros en 2009, après une perte par action de 7,61 euros en 2008.

La première banque allemande Deutsche Bank a annoncé ce jeudi un bénéfice net de 1,3 milliard d'euros au quatrième trimestre. Les revenus tirés du "trading" de dettes, l'un des points forts de la banque, lui ont permis de réaliser un bénéfice imposable de 756 millions d'euros, à comparer à des pertes de 6,2 milliards un an plus tôt.

Mais Deutsche Bank a profité d'un effet fiscal positif exceptionnel de 554 millions d'euros au quatrième trimestre, grâce à des actifs fiscaux différés aux Etats-Unis, explique un communiqué du groupe. Les provisions pour pertes de crédit, à 560 millions d'euros sur les trois derniers mois de l'année, sont en revanche inférieures aux estimations comme à leur montant du quatrième trimestre 2008 (591 millions), mais en légère hausse par rapport au troisième trimestre de l'an dernier (544 millions).

Sur l'ensemble de 2009, Deutsche Bank a réalisé un bénéfice imposable de 5,2 milliards d'euros et un résultat net de 5 milliards, après une perte avant impôt de 5,7 milliards et une perte nette de 4,8 milliards en 2008, la pire année de son histoire en terme de résultats.

"Concernant l'avenir, nous constatons une tendance nette à la reprise et à la stabilisation des marchés financiers, même s'il faudra du temps pour que les effets de la crise récente se dissipent", a déclaré dans un communiqué le président du directoire, Josef Ackermann. Il a ajouté que Deutsche Bank était très bien placée face aux défis et aux opportunités de 2010.

Le groupe, anticipant un changement de réglementation qui forcerait les banques à détenir plus de réserves, a annoncé un ratio Tier 1 (mesure des capitaux propres détenus par les banques) à 12,6% contre moins de 9% avant la crise financière.

Deutsche Bank a dégagé un bénéfice par action de 7,59 euros en 2009, après une perte par action de 7,61 euros en 2008. Le groupe proposera la versement d'un dividende de 0,75 euro par action contre 0,50 en 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :