La plus grande union espagnole de caisses d'épargne va s'introduire en Bourse

 |   |  268  mots
(Crédits : Reuters)
Banco Financiero y de Ahorros, qui regroupe sept caisses d'épargne espagnoles dont Caja Madrid, a annoncé qu'elle allait entrer en Bourse pour répondre à la demande du gouvernement, qui l'a contraint à trouver 20 milliards d'euros avant l'automne.

Sommée par le gouvernement de trouver 20 milliards d'euros d'ici à l'automne, la plus grande union de caisses d'épargnes espagnoles a annoncé par l'intermédiaire du président de son membre le plus éminent, Caja Madrid, qu'elle allait entrer en Bourse. L'union scellée le 3 décembre réunit sept Caisses d'épargne : Caja Madrid, Bancaja, Caja Insular de Ahorros de canarias, Caixa Laietana, Caja de Avila, Caja Segovia et Caja Roja. Elle est opérationnelle depuis le début de l'année 2011.

La banque née de cette union nommée Banco Financiero y de Ahorros (BFA) va donc recourir au marché pour tenter de trouver les niveaux de core capitale de 8% exigés par le gouvernement. Seulement le marché reste peu enclin à apporter des capitaux et les caisses doivent rechercher en priorité des capitaux privés, sinon le gouvernement agitera la menace de la nationalisation partielle. Pour séduire les investisseurs privés, les caisses envisagent donc de placer entre 15 et 20% de leur capital ou de chercher un partenaire pour prendre une participation à cette hauteur.

Les sept caisses avaient déjà annoncée vendredi le transfert de l'intégralité de leurs actifs passifs à la banque BFA. "Grâce à la réunification de tous les actifs dans une seule banque, la structure du groupe sera plus compréhensible par les marchés", explique une source pour qui la banque devra forcément faire appel aux marchés pour atteindre les nouvelles exigences de capitaux durs du gouvernement. Les caisses d'épargnes espagnoles abordent donc, après les fusions la deuxième étape forcée de leur transformation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :