François Fillon reçoit les patrons des banques mercredi

 |   |  151  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En pleine crise de la zone euro et après l'accord trouvé sur la recapitalisation du système bancaire européen, le Premier ministre va recevoir ce mercredi les patrons des banques françaises. Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, et François Baroin, ministre des Finances, assisteront à cette réunion.

François Fillon recevra les dirigeants des banques ce mercredi à 11 h sur les suites du dernier sommet européen et le financement de l'économie, ont annoncé lundi les services de Matignon. Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, et le ministre des Finances, François Baroin, seront présents.

François Fillon fera une déclaration à la presse à l'issue de la rencontre, précise le communiqué.

Figurent au menu de la réunion, "la situation des banques, la question du renforcement de leurs fonds propres, leur recapitalisation", mais aussi "les moyens à mettre en oeuvre pour qu'elles tiennent leurs engagements", selon Matignon, qui évoque le thème du "financement de l'économie, en particulier vis-à-vis des PME".

Enfin, au titre des dossiers qui seront abordés figurera également la question de "la rémunération des dirigeants et des opérateurs de marché", selon la même source.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/11/2011 à 12:26 :
Toujours décalés et vendant la peau de l'ours avant de....Oui Sarkosy devrait sortir de sa toute puissance et de son outrecuidance et se rappeler tant La Fontaine, que La Bruyère. et les dictons! Une fois encore il croit en lui, il croit tellement en lui qu'il a cru devoir s'organiser une com à la TV pour vanter son succés européen...la bourse et le peuple lui a répondu...à lui et à son conseiller personnel Guaino qui au journal TV appuyait la qualité de l'accord de "Sarkosy" par le salut de la bourse..juste un jour... le temps de réfléchir et des lundi avant de savoir que le peuple grec voulait un référendum la bourse montrait sa défiance au couple " sarkosy/merkel"et perdait 3,5% et encore plus de 3% aujourd'hui!Le CAC 40 a montré sa confiance en perdant 25% en 6 mois!!!
a écrit le 01/11/2011 à 11:43 :
les banques refinancement des pme : ont pourrait peut être nous expliqué pourquoi la COFACE organisme français d'assurance et de garantie, assure et garantie les prêts chinois en chine pour que les usines en chine et au japon puisse tourné a plein régime et pourquoi en France nous ne pouvons emprunté car personne ne garantie nos prêtes a nos usine....... ha si on va me dire il y a oseo mais oseo au dela de 3 projets ne vous garantie plus rien,,,,, alors on garantie des financement à l'autre bout du monde avec des l'argent du contribuable français mais on et pas foutu de garantir des prête faite pas nos entreprises Française qui donne du travaille a nos concitoyens, he ben si ça c 'est pas de l'arnaque je sais pas comment faut appeler cela !!!!!
Réponse de le 01/11/2011 à 17:58 :
La COFACE n'est elle point une filiale de la PBCE Banque Populaire Caisse Epargne dirigée par un conseillé et ami de notre Président Sarkozy ? mais dans le même registre, que fait la CDC dans les - parcs à thèmes - et les - stations de skis - qui ne peuvent pas être délocalisés ?? encore que fait la CDC dans des entreprises qui importent massivement des pièces de rechange de voiture en provenance d'Asie et des pays de l'Est ??? Comment les français peuvent ils a ce point laisser agir les pétainistes de la guerre économique ???
a écrit le 01/11/2011 à 9:09 :
Brouillon et Approximatif, ce sont les 2 caractéristiques que nous donne à voir l'action du gouvernement Fillon. l'UMP n'a t-elle rien de mieux à proposer pour relever les défits de la France ?
a écrit le 01/11/2011 à 9:04 :
nous sommes en faillitte
les banques sont en depot de bilan
Réponse de le 01/11/2011 à 13:28 :
seule ta connerie n est pas en faillite malheuresement
a écrit le 01/11/2011 à 8:58 :
J'adore le premier ministre grec prend une décision importante il demande aux citoyens de ce pays son aval sur sa future mort due principalement à des technocrates qui n'ont pas compris que les habitudes , très mauvaise, il est vrai ne se changent pas en quelqus mois. Les dettes souverraines qui ont pour la plus part des décennies de mauvaises gestion y compris bien sur la France dirigée par de piètres technocrates politiciens énarques Spo et autres écoles de la mauvaise gestion et des mauvaises idées, voir nos ministres actuels et passés, ne peuvent être résolues en 2ou 3 ans.
Notre cher Premier ministre plus occupé par son poste voir la "clownerie" de 2010 pour rester en poste et son futur parachutage à Paris avec kla guerre des égos, convoquent les banques alors que tout va se jouer après le référendum grec de 2012.
a écrit le 01/11/2011 à 8:01 :
Monieur Fillon est ce le moment de réunir tous les patrons des banques car le méchant marché va prendre çà autrement !!que la France est au bord de la faillite
a écrit le 31/10/2011 à 20:03 :
En resume, Fillon va recevoir les banquiers francais pour parler de la recapitulation de leurs banques en presence de Noyer et Baroin qui ont tous les deux clamer haut et fort que les banques francaises n'avaient pas besoin de recapitulations.En plus, il veut qu'elles se recapitalisent sans aide du contribuable(si j'ai bien compris) et qu'elle continue a preter, specialement aux PME. Fillon devrait commencer par remercier Noyer et Barouin pour incompetence et ensuite demissioner pour la meme raison.Un Premier Ministre qui demande l'impossible doit quitter son poste.
Réponse de le 31/10/2011 à 21:25 :
pardon, qu'elles continuent a preter
a écrit le 31/10/2011 à 19:49 :
la france s'est engagée, reste plus qu'a etre bien certain que les banques elles meme et non pas leurs représentants soient prét au hair cut de 50% et quelles ne lacheront pas leur plus gros emprunteur.
a écrit le 31/10/2011 à 18:16 :
Fillon reçoit les patrons des banques pour confirmation : ne distribuez pas de dividendes afin d'acheter davantage de dette française.
a écrit le 31/10/2011 à 17:45 :
Ces réunions pour se faire une fois de plus laminer par les politiques deviennent très lassantes pour les actionnaires privés des banques privées elles aussi. M.FILLON ferait mieux de réunir ses Ministres pour qu'ils nous mettent enfin un budget 2012 en équilibre. La chasse aux sorcières bancaires n'est tout simplement pas crédible, et clairement déplacée. Les banques n'ont pas de "mission" visant à assurer les financements des états, collectivités locales ou PME s'ils sont incapables de rembourser. Elles ont pour mission d'être profitables pour leurs actionnaires, en assurant la sécurité des placements des clients et leurs acccords contractuels avec leurs personnels. Le reste doit être bani!
Réponse de le 01/11/2011 à 9:20 :
@bili hari votre commentaire est intéressant mais si les banques n'avaient pas acheté de la dette des états et "jouées" sur les marchés votre action serait toujours au même point mieux vous n'auriez pas mis un cent dans ses actions.
Les banques pas très comptables souvenez vous des subprimes ou de ce trader qui a joué avec les fonds propres de la SG sans que les banquiers ne se rendent compte que 50mdrs étaient en placement risqués.
Vous payez aujourd'hui l'incompétence de vos banquiers qui ont cru que la dertte d'Etat était un placement sur mais avec des endettement de 80 à 160% du PIB il faut être un imbécile pour croire que la fête peu continuer sans conséquence.
Alors vous payez aujourd'hui votre confiance aveugle à un miroir aux alouettes.
Je suis un actionnaire heureux car je n'ai JAMAIS mis un sou dans les banques mais dans des stes industrielles de premier plan qui ne jouent pas avec la pieuvre étatique et surtout ne jamais écouter la chère spécialiste Mme Neuville aussi ancienne dans le metier que Mme de Fontenay pour Miss France.
bonne journée et bon courage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :