Recapitalisation des banques : Fillon attend une remise de copie le 15 décembre

Les banques françaises devront détailler le 15 décembre, auprès de l'Autorité de contrôle prudentiel, les mesures destinées à atteindre le ratio de fonds propres durs de 9% fixé par l'accord européen du 27 octobre sur le sauvetage de la Grèce, a annoncé ce mercredi le Premier ministre. La Fédération bancaire française assure que les banques "feront tous les efforts nécessaires pour augmenter leurs fonds propres et poursuivre le financement de l'économie."

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)

Le calendrier de la recapitalisation des banques françaises se précise. Celles-ci devront présenter le 15 décembre à l'Autorité de contrôle prudentiel "un plan détaillé" des mesures qu'elles comptent prendre pour atteindre un ratio de fonds propres durs de 9% d'ici au 30 juin 2012, a annoncé mercredi le Premier ministre, François Fillon, qui s'est entretenu durant près d'une heure et demie ce matin avec les dirigeants des principales banques françaises, en présence de Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, et de François Baroin, ministre de l'Economie.

La France reste déterminée à obtenir l'application du plan de sauvetage de la Grèce décidé le 27 octobre

Pour mémoire, cet objectif d'un ratio de fonds propres durs de 9% au 30 juin 2012 - correspondant à une recapitalisation de 8,8 milliards d'euros pour les banques françaises - avait été fixé dans le cadre du plan de sauvetage de la Grèce, conclu à Bruxelles le 27 octobre. Un accord dont "la France reste déterminée à obtenir, avec ses partenaires, l'application pleine et entière", a martelé François Fillon, alors que le projet de référendum grec risque de rendre caduc le plan du 27 octobre. Ce dernier implique notamment, pour les banques, de renoncer à la moitié de leurs créances sur la Grèce.

Les bonus au titre de 2011 seront en baisse significative

D'ores et déjà, les banques "m'ont dit ce matin qu'elles pourraient atteindre l'objectif de 9% via la mise en réserve de leurs bénéfices et la maîtrise de leurs risques", a indiqué François Fillon. Autrement dit, sans faire appel à l'argent public. Dans le cadre de cette discipline, "les banques devront faire preuve de la plus grande modération dans le versement de dividendes et de bonus", a insisté le Premier ministre. Ajoutant que les bonus versés au titre de 2011 devraient donc être "en baisse significative." 

L'évolution des crédits aux entreprises sera suivie de près

Enfin, pour le chef du gouvernement, pas question que la cure d'austérité des banques provoque une raréfaction du crédit aux entreprises, en particulier aux PME. Dans cette optique, François Baroin sera chargé de suivre trimestre par trimestre l'évolution des encours de prêts bancaires aux entreprises, avec Christian Noyer et Gérard Rameix, médiateur du crédit.  "Les banques françaises feront tous les efforts nécessaires pour poursuivre le financement de l'économie", a assuré mercredi la Fédération bancaire française. Ce qui ne sera pas chose facile : les crédits bancaires au secteur privé dans la zone euro risquent de baisser de 5% au moins, en raison de l'obligation de respecter dès la mi-2012 le ratio de fonds propres durs de 9%, avertit l'Institut de la finance internationale.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 02/11/2011 à 20:04
Signaler
En effet il faut limiter fortement, voire supprimer totalement, les bonus et dicidendes cette année, pour renforcer les fonds propres, comme je le répète depuis un bout de temps. Mais que voulez vous dire, M. FIllon par "raisonnables" ? Je rappelle q...

à écrit le 02/11/2011 à 18:02
Signaler
Que va faire la banque Lambda ? compresser ses charges et augmenter sa tarification pour placer ces ressources complémentaires en titres de l'Etat Français. Et que ce passera t'il quand la note financière de la France sera dégradée ? le secteur banca...

à écrit le 02/11/2011 à 16:49
Signaler
la france en faillitte vive la revolution

à écrit le 02/11/2011 à 15:41
Signaler
Voilà les banques à nouveau suspectées de ne plus distribuer du crédit, mais il faut revenir aux fondamentaux, à savoir, lors de la création d?une TPE (EIRL, SARL ?..) je ne parle pas du statut d?auto-entrepreneur?..), le capital minimum est souvent ...

à écrit le 02/11/2011 à 15:38
Signaler
Ils commencent sérieusement à nous fatiguer avec leur fric de merde, leurs banques et toutes leurs histoires!!!!!RAZ LE BOL de tout cela!!!!!!!

à écrit le 02/11/2011 à 15:33
Signaler
mr fillon devrait bien remettre sa copie sur les économies,,,,,

le 02/11/2011 à 19:16
Signaler
Il nous est permis de nous poser la question de savoir si Fillon est bien l'homme de la situation dont la France a besoin ... de surcroit si il n'ose plus se présenter dans sa région, peut être ses électeurs de proximité ont-ils compris qu'il ne fait...

à écrit le 02/11/2011 à 15:30
Signaler
L'évolution du crédit aux entreprises sera suivie de près....sommes nous dans une économie collectiviste comme en Russie, s'agit-il de banques d'état ou de banques privées. En cas de dépôt de bilan d'entreprises à qui les banques ont prêté de l'arge...

le 02/11/2011 à 20:02
Signaler
Vous avez la mémoire courte : vous semblez oublier la longue liste des banques privées qui ont fait faillite ! AUcun rapport avec l'intervention de l'état français !!! IL y a encore eu une grosse faillite cette semaine, MF GLobal ! Sans oublier Lehma...

le 02/11/2011 à 20:06
Signaler
Et les actionnaires de Lehman Brothers ... ils avaient beau être privé ils n'ont pas plus surveiller les bilans ... peut être que de façon générale les actionnaires font trop confiance aux dirigeants et se contentent de les payer des fortunes alors q...

le 03/11/2011 à 7:24
Signaler
Je crois que vous n'avez pas compris, je parle de banques françaises et non de banques américaines ou étrangères....qui ont plombé le système financier international, y compris les banques françaises....

à écrit le 02/11/2011 à 13:32
Signaler
A quand la protection contre les banques qui pillent leurs clients avec des frais abusifs. Surtout une banque de la place qui continue en toute impunité à détruire les clients même devant le tribunal notre plainte n'aboutit à rien, c'est à quand la s...

le 02/11/2011 à 16:10
Signaler
Exemple parfait de la personne qui ne comprend rien et confond tout...Arrête de regarder la TV et intéresse toi à la macro-économie et tu comprendra le rôle essentiel des banques.

le 03/11/2011 à 9:15
Signaler
c'est clair que je n'en peux plus de lire des commentaires de gens qui ne comprennent rien. si vous etes en litige au tribunal avec votre banque ça m'etonnerait que ce soit pour un probleme de frais abusifs ... et de plus , votre commentaire n'a ri...

à écrit le 02/11/2011 à 13:13
Signaler
belle fumis terie,l'état veut controler les banques alors qu'elles sont les victimes de la mauvaise gestion de nos gouvernants.!!!!

le 02/11/2011 à 18:04
Signaler
Eh, oui ! une crise du système qui va durer encore un quinquénat ?

à écrit le 02/11/2011 à 13:09
Signaler
Avec Baroin, on est aidé. De toutes façons d'ici le 15 décembre beaucoup de bateaux seront entrés et sortis du Pirée.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.