Banques (Deutsche Bank, JP Morgan...) : 2.000 milliards de dollars de transactions suspectes

 |  | 299 mots
Lecture 2 min.
L'enquête sur l'argent sale menée par l'ICIJ (Consortium international des journalistes d'investigation) a été réalisée par une équipe de plus de 400 journalistes travaillant pour 110 organes de presse dans 88 pays.
L'enquête sur l'argent sale menée par l'ICIJ (Consortium international des journalistes d'investigation) a été réalisée par une équipe de plus de 400 journalistes travaillant pour 110 organes de presse dans 88 pays. (Crédits : Kai Pfaffenbach)
Deutsche Bank (1.300 milliards de dollars) et JPMorgan (514 milliards) sont les deux banques les plus concernées par des transactions suspectes (blanchiment d'argent, corruption, crime organisé, financement du terrorisme...) réalisées entre 2000 et 2017.

Au moins 2.000 milliards de dollars de transactions suspectes ont été réalisées entre 2000 et 2017 par les grandes banques mondiales, selon des documents bancaires obtenus par le média en ligne BuzzFeed News et qui ont fait l'objet d'une enquête au sein de l'ICIJ (Consortium international des journalistes d'investigation) dévoilée dimanche. Déjà à l'origine des "Panama Papers", l'ICIJ a constitué une équipe de plus de 400 journalistes travaillant pour 110 organes de presse dans 88 pays, dont la cellule investigation de Radio France et Le Monde.

L'enquête repose sur des "suspicious activity reports" (SAR, rapports d'activités suspectes) envoyés par les banques américaines lorsqu'elles détectent des transferts de fonds douteux. Les SAR sont destinés au service de renseignement financier américain FinCEN (Financial Crimes Enforcement Network), au cœur du système mondial de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Deutsche Bank, JP Morgan, HSBC...

Baptisés "FinCEN Files", ces documents ont permis d'identifier au moins 2.000 milliards de dollars de transactions suspectes réalisées entre 2000 et 2017, dont 514 milliards de dollars concernent la banque JPMorgan, et 1.300 milliards de dollars la Deutsche Bank, rapporte dimanche soir France Info. En réaction au "FinCEN Files", Deutsche Bank a expliqué dimanche dans un communiqué "avoir consacré d'importantes ressources au renforcement de ses contrôles". La banque a précisé que les informations dévoilées par l'ICIJ portaient sur des faits passés déjà connus des régulateurs.

"Les 'FinCEN Files' montrent le rôle central des grandes banques systémiques dans la circulation des flux d'argent sale liés à la fraude, la corruption, le crime organisé et le terrorisme", explique de son côté Le Monde, qui cite également les banques HSBC, Standard Chartered Bank et Bank of New York Mellon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2020 à 15:04 :
les etats doivent avoir le courage de ruiné ces dirigeants
ou vont il encore avec le soutien des magistrats les blanchir
comme toujours
a écrit le 21/09/2020 à 9:06 :
Apres la crise de 2007/2008 il fallait nationaliser les banques, le monde depuis aurait tourné autrement. Nous sommes toujours dans un gigantesque casino, cela est criminel !
a écrit le 21/09/2020 à 8:57 :
revoila le financement du terrorisme!
comme quand vous retirez 1000 euros de votre contrat d'assurance vie et qu'on vous fait remplir un dossier de 50 pages pour que vous prouviez que vous n'etes pas terroriste ( et qu'accessoirement le fisc puisse vous tracer parfaitement, a defaut, ca sauvera le budget de l'etat)......
tiens, ca me rappelle michel sapin ( aka pinocchio) qui a vote la loi sapin pour interdire les paiements de plus de 1000 euros en liquide!
il a jure ses grands dieux que c'etait pas pour lutter contre le travail au noir!
non, c'etait pour lutter contre le terrorisme et la vente d'ak47 en banlieue!
il a dit ca 15 jours avant le bataclan
donc le francais comprend ce que veut dire le mot ' terrorisme'
a écrit le 21/09/2020 à 8:48 :
"argent sale liés à la fraude, la corruption, le crime organisé et le terrorisme"

Et le monde est dirigé par ça sans que cela ne dérange qui que ce soit.
Réponse de le 21/09/2020 à 10:49 :
Le monde est dirigé par ça...,comme vous dites.
J'ai le sentiment que la finance mondiale mène le monde ,l'UE entre autres et que nos dirigeants,même Mme la vertu d'outre Rhin,n'y peuvent pas grand chose.
Par contre ,tirer vers le bas les peuples( par ex.: le salarié français ne travaille pas assez longtemps et est trop payé,mettre en concurrence les salariés européens ,ils savent le dire et le faire)
Bravo à ces journalistes d'investigation qui fouillent dans le marigot mondial.
Réponse de le 21/09/2020 à 11:25 :
"Bravo à ces journalistes d'investigation qui fouillent dans le marigot mondial"

Héros des temps modernes mais pour qui les journalistes des médias de masse ont bien peu d'estimes étant donné que le dernier scandale des paradise papers n'a pas duré plus d'une journée sur leurs plateaux télés et radios, quand on voit le travail de titan que cela représente c'est franchement honteux.

Il serait temps de redorer le blason du journalisme en appelant les gens qui bossent sur les plateaux télés et radios" animateurs", bien plus juste sur leur profession d'une part mais également d'autre part bien plus respectueux des mythes journalistiques tels Jack London ou Marck Twain.
Réponse de le 21/09/2020 à 17:54 :
En Grande Bretagne les journalistes de télé sont appelés "news reader" c;à.d lecteur des nouvelles du jour. Ici on les 'starifie' alors qu'ils ne font que faire lire de ce que les journalistes d'agences ou de terrain ont réalisés.
a écrit le 21/09/2020 à 8:31 :
un tissu de mensonges, rien d'autre, et si, il y à quelques erreurs le marché saura rectifier le tir pour aller vers plus d'innocence et de fair play. Du style cher ami, du style, voyons, le reste n'est qu’hypothèses et malveillance de gauchistes malades.....
a écrit le 21/09/2020 à 7:47 :
et le plus grave est que ce sont ces banquiers qui decide
de l'orientation des nations
( degradation ) pour eux une seule solution la ruine personnel
a écrit le 21/09/2020 à 7:12 :
Pour celui qui prend l'avion avec 10001 euros c'est la saisie. On reve......
a écrit le 21/09/2020 à 4:22 :
Deutsche Bank encore ! Cette banque est une entreprise zombie dont on comble sans cesse le gouffre de son déficit abyssal...Et c'est la BCE qui s'y colle bien sur en nous collant sa dette sur le dos ! Les allemands avant de faire la morale devraient nettoyer eux mêmes leur énorme poubelle qui était déjà à l'origine de la crise des subprimes il y'a 12 ans et un cours de bourse qui a chuté de +de 90% depuis cette époque...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :