La dette irlandaise s'allège subitement de .. plusieurs milliards d'euros

 |   |  208  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'erreur comptable découverte dans les finances publiques irlandaises allège la dette du pays de 3,6 milliards d'euros.

Décidément, les erreurs comptables se répètent. Après les 56 milliards d'euros subitement retrouvés par Berlin, c'est à l'Irlande d'avouer s'être trompée dans ses calculs. L'erreur comptable avancée par le ministre des Finances porte ainsi sur 3,6 milliards d'euros....  et allège la dette irlandaise d'autant.

D'après le ministère, l'erreur aurait été découverte  en préparant de nouvelles prévisions budgétaires. La somme "retrouvée", les 3,6 milliards d'euros aurait  été comptabilisée négativement deux fois.... si bien que "l'estimation de la dette publique en 2010 est diminuée de 3,6 milliards d'euros, soit 2,3 points de pourcentage du produit intérieur brut (PIB)", a expliqué le ministère.

De quoi soulager des finances publiques plombées par les conséquences de la crise financière. "Les améliorations, même marginales, sont toujours les bienvenues", a salué Dermot O'Leary, l'économiste en chef du courtier Goodbody stockbrokers.

La dette du pays à la fin de 2010 est ainsi ramenée à 145,5 milliards d'euros, soit de 94,9 à 92,6% du PIB.

Attaqué sur les marchés de la dette publique, le pays a conclu l'an dernier avec le FMI et l'UE un plan d'aide international de 85 milliards d'euros en échange de nouvelles économies et de réformes structurelles.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2011 à 9:53 :
Vous ne croyez pas qu'en indemnisant TAPIE on a commis une erreur comptable qui devrait être déduite de notre océan de dette publique.
a écrit le 02/11/2011 à 15:30 :

En France aussi il y a souvent des erreurs comptables. Il y en a meme qui sont clairement annoncées.
Par exemple, Hollande qui annonce l'embauche de 60000 enseignants supplémentaires et 300000 emplois de plus alors que la France est en déficit et doit relever ses impots pour financer les déficits actuels.
Erreurs comptables, erreurs coupables ou erreurs qu'on s'tape?
a écrit le 02/11/2011 à 9:04 :
La comptabilité devrait être une science exactre. Enfin presque. Il semblerait que celle des Etats ne soit pas à la hauteur de celle des entreprises. Il faut faire appel aux vrais professionnels !
a écrit le 02/11/2011 à 8:44 :
Bravo les comptables, fonctionnaires et intouchables, on va probablement leurs donner une médaille en plus... Dans le privé, viré pour faute grave.
a écrit le 02/11/2011 à 8:38 :
Par erreur, le responsable d' un pays doté d' armes de destruction massive à appuyé sur le mauvais bouton.
Il aurait expliqué à Saint Pierre qu' il avait mal lu son journal et imaginé que l' emprunt or Russe serait finalement remboursé en Drachmes
Le pauvre a été néanmoins admis au paradisiaque hôtel, filiale du sofitel et du Carlton
a écrit le 02/11/2011 à 8:29 :
Et qui veut nous faire croire que les comptabilités nationales sont exactes? S'agissant de la France et de son empilement administratif, de sa pléthore de fonctionnaires qui n'ont aucune obligation de résultat puisqu'ils sont invirables, et de ses députés cumulards qui votent des budgets en déficit depuis 35 ans, je doute...je doute!
a écrit le 01/11/2011 à 23:59 :
j'espere qu'ils ne payaient pas les interets 2fois....
a écrit le 01/11/2011 à 21:03 :
Le Tigre Celtique, bon élève de l'ultra libéralisme "financier" a d'un part eu besoin de 85 milliards l'année dernière , de 3 milliards cet année , ne veut pas augmenter son impôt sur les sociétés pour rembourser et préfère continuer a emprunter a ses "camarades" et pour couronner le tout se gourre de 3 milliards sur le décompte de sa dette !!!! CHAMPION !!!
Réponse de le 02/11/2011 à 8:27 :
La France n'a que bassier ses impots. Ce n'est pas la France qui dicte l'imposition chez les autres !!!!
Réponse de le 02/11/2011 à 9:03 :
La machin Européen "La France" ultra collectiviste et anti liberté emprunte depuis 35 ans, et son deuxième budget est le simple remboursement de l'interet de la dette. Sa dette totale est de 2.000 milliards d'euro et la France n'a pas connu de véritable croissance depuis 15 ans, contrairement à l'Irlande, elle.

Ce sont les différents interventionnisme étatique dans l'économie de marché qui a plongé l'Europe et les USA dans les situation actuelle, et non les marchés libres qui s'autorégulent d'eux mêmes. Les politiques ont intérêt à vous faire croire le contraire puisqu'ils vivent sur le dos des contribuables, avec leurs copains banquiers qui impriment de la fausse monnaie, étalonnée sur rien, et qui mangent les économies des individus à cause de l'inflation.
a écrit le 01/11/2011 à 20:55 :
Ah bon alors pourquoi le FESF doit il lever 3 milliards d'Euros de plus pour un pays qui de surcroit fait du dumping fiscal vis a vis de ses partenaires Européens ???? Pourquoi ??? http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20111031trib000660701/le-fesf-va-lever-3-milliards-d-euros-pour-aider-l-irlande.html
a écrit le 01/11/2011 à 20:41 :
Bon et si on disait que la France ou l'Italie trouvent chacune suite à une erreur 200 milliards d'euros?
Tout ceci montre bien que l'argent est virtuel, de simples lignes comptables informatiques...
Réponse de le 02/11/2011 à 9:06 :
La monnaie de singe qu'est la monnaie papier oui, mais pas l'or qui lui est physique et ne se dévalue jamais. Il faut de nouveau une monnaie "étalon or" qui oblige les banques à imprimer des billets seulement si l'équivalent en or existe, ainsi tout el monde a confiance dans la monnaie, les particuliers et les entreprises ne peuvent plus perdre leurs patrimoine, et tout ira mieux, comme ce fut souvent le cas depuis 5.000 ans dans l'histoire de l'homme et de son économie.
a écrit le 01/11/2011 à 20:13 :
Ben et nous alors ? On n'a pas le droit de jouer comme les Allemands et les irlandais ? La voilà pourtant, la solution pour résoudre la crise des dettes souveraines : on va tous dire qu'on a retrouvé des erreurs comptables ! Pathétique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :