Les bénéfices de Generali chutent de moitié

 |   |  189  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le résultat net de l'assureur italien Generali recule de 49,7% en 2011 en raison de lourdes dépréciations d'actifs.

Le groupe d'assurance italien Generali a vu son bénéfice net chuter de 49,7% en 2011 à 856 millions d'euros contre 1,7 milliard en 2010, plombé par la dépréciation des titres grecs. Les dépréciations d'actions s'élèvent à 1,17 milliard d'euros et sont dues notamment à la crise des titres grecs ainsi qu'à la baisse de la valeur de la participation de Generali dans la holding Telco, principal actionnaire de Telecom Italia (22,4% du capital), qui réunit Generali, Telefonica et les banques Intesa SanPaolo et Mediobanca. "Notre résultat 2011 s'est ressenti de l'impact de dépréciations extraordinaires, concernant en particulier les titres grecs et la particpation dans Telco, qui ne se répéteront pas en 2012", a indiqué le directeur-général du groupe Giovanni Perissinotto.
Le résultat opérationnel s'est quant à lui élevé à 3,9 milliards contre 4,1 milliards d'euros en 2010. Plus précisément, le résultat opérationnel de la branche assurance dommages a augmenté de 38,3% (1,6 milliard d'euros), tandis que celui de l' assurance vie a baissé de 16% (2,5 milliards). Le dividende a chuté à 0,20 euro contre 0,45 euro en 2010.
Pour 2012, le groupe prévoit pour 2012 "un bénéfice en forte hausse".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :