Malgré la chute de son bénéfice, Wendel gâte ses actionnaires

 |   |  372  mots
Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel Copyright Reuters
Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel Copyright Reuters (Crédits : Wendel)
La société d'investissement a publié une chute de 47,5% de son bénéfice net, au titre de l'exercice 2011, en raison de dépréciations d'actifs. Elle propose un dividende en hausse de 4%, assorti d'une action Legrand pour 50 titres Wendel détenus.

De prime abord, 2011 n'a pas été un bon millésime pour Wendel. La société d'investissement a publié mercredi soir une chute de 47,5% de son bénéfice net, au titre de l'exercice écoulé, à 525,4 millions d'euros. Mais, si les résultats du groupe sont grevés par des dépréciations d'actifs pour un montant de 157,4 millions d'euros, ils pâtissent également d'une base de comparaison défavorable. L'année 2010 avait en effet bénéficié de la réévaluation des titres Saint-Gobain détenus par Wendel,  pour une somme de 408 millions d'euros.

Une dette de moins de 3 milliards d'euros

L'année 2011 a surtout consacré le retour de la société d'investissement aux affaires, après des années de restructuration financière. Wendel a en effet acquis les sociétés Parcours, Mecatherm et Exceet, l'an dernier. Tout en poursuivant son désendettement : le groupe a réduit de 1,6 milliard d'euros sa dette financière brute en 2011. Par ailleurs, le projet de cession du fabricant de connecteurs Deutsch, pour une valeur d?entreprise de plus de 2,1 milliards de dollars, se traduira par un produit net de l'ordre de 960 millions d?euros. Si bien qu'au total, au terme de cette opération, la dette nette de Wendel sera réduite à moins de 3 milliards d?euros.

Une décote de près de 32%

Ce renforcement de sa situation financière permettra à la société d'investissement de proposer à l?Assemblée générale un dividende de 1,30 euro par action, en hausse de 4% par rapport à 2010, et assorti, à titre exceptionnel, d?une action Legrand pour 50 actions Wendel détenues, afin "de faire participer directement les actionnaires de Wendel au succès de Legrand", dont Wendel détient 5,8% du capital. Des actionnaires qui ont déjà profité d'un rebond de 30% du cours de Bourse de la société d'investissement, depuis le 1er janvier. Le titre n'en présente pas moins une décote de 31,7% par rapport à l'actif net rééavalué, qui s'élève à 98,6 euros par action, contre 76,60 euros au 2 décembre. L?actif net réévalué s?élève à 4 981 M?, soit 98,6 ? par action au 12 mars 2012 (détails en annexe 2 ci-après), contre 76,6 ? le 22 novembre 2011. La décote sur l?ANR s?élève à 36,6 % au 12 mars 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :