Toujours plus isolés, les français sollicitent les sociétés d'assistance

 |   |  340  mots
Copyright AFP
Copyright AFP
Les services à domicile ont tiré la croissance des sociétés d'assistance françaises en 2011, mais l'assistance automobile reste leur activité principale.

La croissance des sociétés d'assistance françaises a été soutenue en 2011. Les services à domicile ont notamment permis aux 10 sociétés du Syndicat national des sociétés d'assistance (SNSA) de réaliser un chiffre d'affaires de 5,575 milliards d'euros en 2011, en hausse de 5% par rapport à 2010. Les services à la personne ont affiché une croissance de 13,4% en 2011, avec 4% de dossiers traités en plus.
Ils ne représentent cependant qu'une part minoritaire (18,3%) du chiffre d'affaires des sociétés d'assistance par rapport aux deux métiers historiques que sont l'assistance voyage et l'assistance automobile. Pour le SNSA, le secteur des services à domicile « est le plus fort axe de développement car il répond au besoin croissant d'accompagnement des consommateurs dans leur vie quotidienne ». Le potentiel de ce secteur est d 'autant plus important que « les gens deviennent de plus en plus seuls », indique Nicolas Gusdorf, le président de la SNSA. La multiplication des familles monoparentales, ainsi que le vieillissement de la population sont selon lui responsables de ce phénomène. Les sociétés d'assistance ont également développé dans ce secteur des "aides aux aidants", pour les personnes s'occupant de proches dépendants.

L'assistance automobile reste l'activité principale

Mais l'activité phare des sociétés d'assistance est restée l'automobile qui représente 57,6% du chiffre d'affaires des assisteurs en 2011, et 70,3% des dossiers traités. Ce secteur n'a cependant crû que de 1% en 2011, notamment affecté par l'absence d'intempérie de grande ampleur, alors que 80% des interventions des assisteurs sont liées à des pannes. Cependant en 2012, le mois de février a été marqué par une quinzaine de jours de grand froid qui devrait revigorer l'activité des sociétés du SNSA en 2012.
Enfin, l' l'assistance voyage a été marqué par une croissance intéressante (+4,2%), alors que le printemps arabe et la crise économiques ont eu des effets négatifs sur le tourisme. Le secteur banque-assurances a permis au secteur de rester dynamique « avec notamment les prestations d'assistance voyage en inclusion dans les cartes bancaires », indique le SNSA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :