Dexia : Denizbank va être vendue à la russe Sberbank

 |   |  288  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dexia est entrée en négociation exclusive avec la banque russe Sberbank pour lui vendre sa filiale en Turquie Denizbank. Le montant de la transaction pourrait atteindre 3 milliards d'euros.

Dexia est entré en négociation exclusive avec la banque russe Sberbank en vue de lui céder sa filiale turque Denizbank. "A l?issue d?un processus compétitif, le groupe Dexia et Sberbank ont décidé ce jour d?engager des négociations exclusives en vue de la cession de Denizbank" a indiqué la banque franco-belge dans un communiqué ce jeudi 24 mai. Le prix de la transaction pourrait atteindre 3 milliards d?euros, selon un proche du dossier. Il a été relevé depuis le retour récent de Sberbank dans les négociations. La banque russe était sortie des négociations en novembre 2011.

Un processus compétitif jusqu'au bout

Dexia indique avoir réussi à maintenir le suspens jusqu?au bout : il y avait en effet encore deux acheteurs potentiels jusqu?à la nuit dernière. La banque espère que l'opération sera effective dans les prochaines semaines, en tout cas avant l?automne. "Les parties sont convenues de parvenir, dans les délais les plus brefs, à la signature d?un contrat de vente", indique la banque. La cession de Denizbank est par ailleurs "une étape majeure dans la mise en oeuvre du plan de résolution ordonnée annoncé à l?automne 2011", ajoute Dexia.

270 millions d'euros de bénéfices pour Denizbank en 2011

Bien que Denizbank ne soit pas l'une des plus grandes banques du marché en Turquie, dominé par quatre grands établissements, elle est considérée comme étant bien gérée. En 2011, elle a dégagé en 2011 un bénéfice avant impôt de 270 millions d'euros, en hausse de 6%. De son côté, Sberbank, première banque  en Russie. Elle est aussi publique car actuellement détenue à 57,6% par la Banque centrale de Russie (BCR).
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2012 à 18:57 :
Pierre Mariani n'a pas oublié de se prévoir un très joli parachute doré en dépit de la faillite de la Banque qu'il dirige depuis trois ans et de la perte des milliards de fonds publics que la France et la Belgique ont injectés.
a écrit le 24/05/2012 à 23:29 :
Dexia et les fonds toxiques avec? Ceux qu'elle a refiler à certaines villes ou villages?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :