Xavier Musca rebondit au Crédit Agricole

 |   |  234  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Crédit Agricole a annoncé l'arrivée de Xavier Musca en tant que directeur général délégué de la banque. La nomination de l'ancien secrétaire général de l'Elysée sous la présidence Sarkozy ne sera définitive qu'après approbation du conseil d'administration du groupe le 17 juillet.

Crédit agricole SA, le véhicule coté de la banque verte, a annoncé mercredi 13 juin son intention de nommer Xavier Musca, l'ancien secrétaire général de l'Elysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy, au poste de directeur général délégué de la banque. Sa nomination sera soumise à l'approbation du conseil d'administration du groupe le 17 juillet prochain, alors que sa nomination définitive interviendra "après consultation de la Commission de déontologie", précise la banque.
Xavier Musca aura la responsabilité des activités de banque de détail à l'international, de gestion d'actifs et d'assurances. Le pôle banque de proximité à l'international comprend notamment la filiale grecque Emporiki, qui a valu au Crédit Agricole de lourdes pertes depuis son acquisition, en 2006.

Auparavant pressenti pour prendre la tête de la CDC

L'ancien directeur général du Trésor de 2005 à 2009, avait longtemps été pressenti pour prendre la direction générale de la Caisse des dépôts (CDC), avant que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, n'écarte cette hypothèse, fin mai.  Xavier Musca a joué un rôle essentiel dans la préparation des grands sommets européens ou mondiaux depuis le début de la crise financière.  Il a occupé le poste de secrétaire général adjoint de l'Elysée entre 2009 et 2011, puis de secrétaire général.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2012 à 15:56 :
Je croyais que le Crédit Agricole était déjà en difficulté.
On signe son arrêt de mort !
Pourquoi?
a écrit le 13/06/2012 à 15:11 :
Désolantes cette mode française de placer ses petits copains dans les entreprises juste par le pistonnage...
a écrit le 13/06/2012 à 14:14 :
et hop là !! on parachute aux bons postes pour services rendus à la république :-))
a écrit le 13/06/2012 à 13:49 :
Tiens tiens xavier musca au CA !! ben pour le personnel, va falloir s'habituer à apporter du Muscat lors des apéros de service... mouaaaaaaaaaaaaaaaahhhhh
a écrit le 13/06/2012 à 13:25 :
Un de plus. "Et j'te fais un p'tit tour dans les cabinets ministériels, et mon avenir est assuré...". Peut être pas celui des clients du C.A.... Après la S.G., on va avoir une deuxième banque française "à la rue" avant longtemps.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :