Xavier Musca ne dirigera pas la Caisse des dépôts

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a déclaré mercredi 23 sur RTL que la direction de la Caisse des dépôts serait confiée à "quelqu'un dans la cohérence de la politique du président de la République", et donc pas à l'ancien secrétaire général de l'Elysée, Xavier Musca .
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : J.M.Pettina ? Caisse des Dépôts)

M. Musca est une "personnalité parfaitement respectable" et "il lui sera proposé, comme à d'autres personnalités très importantes qui ont servi le gouvernement précédent dans un esprit républicain (...) d'autres fonctions", a déclaré le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, mercredi 23 mai sur RTL . Pour le Premier ministre, il faut à la tête de la Caisse des dépôts "quelqu'un qui est dans la cohérence de la politique du président de la République" afin notamment de "préparer" la "création d'une banque publique d'investissement".

Pas de chasse au sorcière
L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, avait affirmé la veille que nommer à ce poste Xavier Musca serait "un acte de grande élégance, et très républicain". Interrogé sur le maintien à leurs postes de plusieurs hauts fonctionnaires, dont les patrons de la police nationale et du renseignement intérieur, Frédéric Péchenard et Bernard Squarcini, Jean-Marc Ayrault a confirmé qu'ils "seront remplacés".


"Il ne s'agit pas de règlement de comptes" ou "de chasse aux sorcières" mais, a-t-il expliqué, "il y a quelques postes stratégiques où les personnes qui sont nommées doivent être en cohérence parfaite avec les orientations politiques qui sont celles du président de la République. Donc il y aura quelques nominations", "c'est la cohérence, en matière économique, cohérence en matière sociale, et de police et de justice".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 24/05/2012 à 8:22
Signaler
Je propose mon boulanger qui n'a trempé ses mains que dans la farine (ce qui suppose des mains propres), mais qui m'écoutera? Et il sait compter!...

le 24/05/2012 à 9:43
Signaler
Si l'occupant de la suite 2806 avait eu le bout langé il aurait gardé les mains propres.

le 24/05/2012 à 14:12
Signaler
Excellent! Y a-t-il des droits d'auteur?

à écrit le 24/05/2012 à 5:07
Signaler
Les changements de très hauts fonctionnaires ont toujours fait partie de la vie républicaine. Que les lecteurs de droite (pour ne pas dire droitiers) protestent aujorud'hui en parlant d'Etat PS quand on change de poste le DG de la Police ou celui de ...

à écrit le 23/05/2012 à 20:40
Signaler
Voilà la vraie face de la gauche hypocrite et sans vergogne. Dans l'opposition elle a crié au scandale en disant que Sarkosy monopolisait tout, maintenant aux commandes on placera les amis de mes amis à la pensée unique. J'espère que la droite jeune ...

le 24/05/2012 à 5:06
Signaler
Droite naïve ? qui a fusionné contrespionnage avec renseignements généraux pour l'utiliser contre ses opposants ? Qui a confondu business privé des amis et intérêts de l'Etat et de la Nation ? Vous sortez d'où ? Gauche naïve, qui croit pouvoir accept...

à écrit le 23/05/2012 à 15:53
Signaler
Qu'il rejoigne Sarko. à Marrakech et qu'il emmène Copé avec lui.

le 23/05/2012 à 17:17
Signaler
Bonjour,je partage cet avis...voyage en classe "touriste" pour les former aux réalités Il faut aussi faire la VRAIE REFORME QUE NOUS DEMANDE LA SAGESSE ramener à 120 le nombre de députés 1 par département + les régions et basta!

à écrit le 23/05/2012 à 15:14
Signaler
Après l'Etat UMP, l'Etat PS? dommage...

le 23/05/2012 à 16:23
Signaler
@vido: c'est comme ça que notre système fonctionne :-) Pourquoi crois-tu par exemple que nous avons autant "d'élus" pour si peu de résultats ? C'est pour placer les copains uniquement.

à écrit le 23/05/2012 à 11:36
Signaler
c'est dans la logique de cohérence et d'efficacité : dans le cas contraire cela voudrait dire : soit que ces personnes n'ont pas de rôle politique, ce qui serait surprenant à ces postes-là , soit que ces postes ne sont qu'honorifiques et qu'ils n'ont...

à écrit le 23/05/2012 à 11:36
Signaler
c'est dans la logique de cohérence et d'efficacité : dans le cas contraire cela voudrait dire : soit que ces personnes n'ont pas de rôle politique, ce qui serait surprenant à ces postes-là , soit que ces postes ne sont qu'honorifiques et qu'ils n'ont...

à écrit le 23/05/2012 à 11:16
Signaler
J-M AYRAULT ou comment gaspiller les compétences des serviteurs de l'Etat.

le 23/05/2012 à 18:57
Signaler
J-M AYRAULT ou comment se débarrasser des individus qui ont endetté la France.

à écrit le 23/05/2012 à 11:02
Signaler
C'est l?État PS qui s'installe tout simplement. Quant à la cohérence économique, on attend la suite.

à écrit le 23/05/2012 à 10:36
Signaler
Il n'y a que la droite, complexée pour nommer des hommes de gauche à des postes clés. La gauche, elle ne fait pas dans le sentiment, et n'hésite pas à placer ses affidés aux postes clés. Dans ce domaine, Sarko a fait preuve d'une naiveté touchante av...

le 23/05/2012 à 18:32
Signaler
Il est sur que les socialiste n'ont pas l'élégance républicaine....Et puis il faut un état PS pour aborder tranquillement la suppression de toute opposition !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.