Taxe sur les transactions financières : un taux revu à la hausse ?

 |   |  202  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
La taxe sur les transactions financières, inspirée de la "taxe Tobin", devrait être revue à la hausse, selon le quotidien économique Les Echos qui évoque un nouveau taux inférieur au 0,3 point évoqué par des professionnels mais supérieuyr au 0,1% fixé initialement.

Le ministère des Finances envisage de revoir à la hausse le taux de la taxe sur les transactions financières, qui doit s'appliquer dès août aux transactions portant sur les actions de grosses sociétés cotées, affirme le quotidien Les Echos de mardi. Cette taxe, vaguement inspirée de la taxe Tobin chère aux altermondialistes, devait initialement représenter 0,1% du montant de la transaction. Mais son rendement financier devrait être moindre qu'attendu.

"Les prévisions qui avaient été affichées par le gouvernement (sortant de François) Fillon, à savoir 1,1 milliard (d'euros) annuel, ne seront pas atteintes", souligne un conseiller du ministère, cité par le journal. L'audit de la Cour des comptes, qui sera publié début juillet, sera l'occasion d'en corriger le rendement. Le gouvernement profitera donc du collectif budgétaire, présenté dans la foulée, pour relever la taxe et produire ainsi les recettes espérées, ajoute le journal économique. Selon les Echos, le nouveau taux de la taxe serait inférieur au 0,3 point évoqué par certains professionnels. La taxe sur les transactions financières doit s'appliquer aux transactions sur des actions de sociétés valant plus de 1 milliard d'euros en Bourse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2012 à 15:34 :
Des prévisions loin de la réalité mais le marché action est réduit à plus grand chose. Seuls les outils de spéculations dit de couverture auraient du être concernés non?
a écrit le 19/06/2012 à 14:59 :
Refusée par le G20, et l'Angleterre appelle les hommes d'affaire français à s'installer à Londres et à y payer moins de taxes.
a écrit le 19/06/2012 à 14:36 :
rb, investisseurs ? lesquelles ? ceux qui font du speed trad ? ceux qui se positionnent longuement offrant une stabilité au titre et démontrant de la confiance ? des hommes d'affaires ou des joueurs ?


Bref... Cette taxe va nuire mais il est bon de rappeler que ceux qui ont détruits la machine c'est les acteurs du marché eux même, en acceptant le speed par algo et les produits douteux et j'en passe, décevant d'en arriver là, cette taxe ne nuira qu'au survivant de l'idiotie régnant sur ce monde qui avait tant de promesse.
a écrit le 19/06/2012 à 12:58 :
c est formidable le CAC est passé en moins de 10 ans de 7000 à 3000 et on va encore nous en piquer... oh les vilains riches.....
a écrit le 19/06/2012 à 10:02 :
Cool, déjà que mes actions ne valent plus grand-chose, on va encore me taxer sur le maigre butin qu'il me reste ! J'aurais vraiment mieux fait de faire du Scellier et d'être propriétaire rentier, c'est tout ce que la France aime de toute façon.
Réponse de le 19/06/2012 à 13:45 :
La bourse c'est le casino,faut accepter les regles. Vous vous plaigniez des rentiers de l'immobilier almors meme que vous vouliez devenir un rentier de la finance....C un peu paradoxal. Effectivement la france aime les rentiers a contrario des investisseurs

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :