Le paiement sans contact déjà médaille d'or aux JO de Londres ?

 |   |  578  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Pour l'ouverture des Jeux Olympiques à Londres, plus de 140 000 commerces accepteront les cartes et téléphones Visa dotés de la technologie de paiement sans contact. Parmi eux, 5 000 taxis londoniens et 3 000 points de vente du Parc Olympique.

J-3 avant le coup d'envoi des Jeux Olympiques de Londres 2012... A cette occasion Visa, sponsor officiel des JO, entend bouleverser l'univers des moyens de paiements. Par mobile ou par carte à puce, les nouvelles méthodes sans contact permettront des transactions rapides et sécurisées, accessibles dans des milliers de commerce de Londres et du Parc Olympique.

Changer les habitudes de paiement

« Les paiements électroniques facilitent la vie des touristes et des consommateurs en déplacement à l'étranger. Les Jeux Olympiques, événement sportif international, représentent une opportunité unique de montrer l'impact de la technologie sur les habitudes de paiements », déclare Sandra Alzetta, senior vice-président de Visa Europe.
Une occasion en or en effet, puisque les JO de Londres sont le rendez vous international de l'été 2012. Plus de 10 000 athlètes de toutes les contrées du monde, suivis de millions de participants venus pour les encourager seront réunis à la fin de la semaine. En outre, les innovations présentées feront certainement des étincelles puisque américains et asiatiques, plus réactifs que les européens, seront de la partie.

140 000 commerces équipés d'ici le début des JO

D'ici le début de la rencontre sportive, plus de 140 000 commerces accepteront les cartes et téléphones Visa dotés de payWave, l'application de paiement mobile aux couleurs des Jeux Olympiques. Parmi eux, 5 000 taxis londoniens et 3 000 points de vente du Parc Olympique. Les visiteurs munis d'une carte Visa sans contact pourront donc effectuer leur paiement d'un simple geste, sans code ni mot de passe.
Et ce sont près de 37 millions de cartes Visa payWave en circulation actuellement en Europe, l'objectif pour Visa étant d'en voir circuler plus de 50 millions d'ici à la fin de l'année.
Certains privilégiés (les athlètes et les participants sponsorisés par Visa) se verront remettre une édition limitée du Galaxy SIII de Samsung, téléphone officiel de cette édition des JO.  Ce mobile disposera aussi de Visa payWave. Après avoir fourni ses coordonnées bancaires, le client pourra gérer ses comptes en temps réel et régler ses achats en sélectionnant l'icône Visa sur le téléphone et en approchant celui-ci du terminal de paiement.

L'avenir des paiements passera par le mobile

Des cartes prépayées aux couleurs de l'évènement, mais également des téléphones prépayés seront en vente dans tout le Royaume-Uni. Avec ces téléphones pré-payés qui permettent d'envoyer et recevoir des versements, de régler des factures, de retirer de l'argent aux distributeurs, Visa espère convaincre les touristes venus des pays en voie de développement de la sécurité, la fiabilité et l'interopérabilité mondiale garanties par le partenaire officiel.
« Cet été, nous allons présenter l'avenir des paiements à Londres, un avenir où la plupart des consommateurs s'appuieront sur les dispositifs mobiles, tablettes et autres ordinateurs pour gérer leurs finances au quotidien », s'enthousiasme Sandra Alzetta.

Les Caisses d'épargne proposent 18 visuels de carte à l'occasion des JO

Les Jeux Olympiques inspirent aussi les banques en France. Les Caisses d'épargne, également partenaire officiel des JO, proposent  en effet à leurs clients de personnaliser leurs cartes bancaires Visa à l'effigie des athlètes de l'équipe de France. Dix-huit visuels différents avec notamment la photo de Christophe Lemaître (athlétisme), Emmeline Ndongue (basketball), Thierry Omeyer (Handball) sont disponibles dans les agences jusqu'au 31 décembre 2012.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2012 à 12:46 :
Ah c'est donc comme çà que les Anglais vont payer la note de 13 milliards de ces J.O. !! :-)
a écrit le 24/07/2012 à 18:46 :
Facilitent... peut-être, mais uniquement pour certains achats. Et à condition que nos amis banquiers et étatistes ne l'utilisent pas pour éliminer l'argent physique. Ce serait la dernière pierre du tombeau de la démocratie. Non seulement nosu n'aurons plus aucune privauté, mais contrairement à ce qui est toujours avancé comme argument, cela ne rendra pas la tache des fraudeurs plus difficile, mais celle des gros fraudeurs encore plus facile. Quant à nous, que pourrions nous faire si une erreur venait à se produire, une de celles qui n'existent jamais sur les beaux prospectus des promoteurs de ce genre d'initiative, mais que nous avons tous connus directement ou indirectement? Nous n'aurions plus le liquide quinous permet de faire face immédiatement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :