RSE : les trois banques françaises qui en parlent le mieux

 |   |  894  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Crédit Agricole, BNP Paribas et Société Générale sont dans les 6 premières banques d'un classement européen des meilleurs communicants financiers en matière de Responsabilité sociale des entreprises (RSE), selon une étude de Novethic.

La communication sur les thèmes de la Responsabilité sociale des entreprises (RSE) est en encore très hétérogène dans grandes instituions financières européennes. Dans son étude rendue publique ce mercredi, Novethic, un centre de recherche sur la RSE, estime ainsi que le chemin est encore long pour que les banques et les sociétés d'assurances européennes maîtrisent la communication RSE.
Elle a attribué une note à 31 grandes institutions financières européennes de 0 à 100 sur quatre grandes thématiques de la RSE, que sont la communication environnementale, la communication sociétale, la communication sur la gouvernance et la communication sur l'offre de produits et de services. Et au regard de son étude, Novethic remarque un écart de 50 points entre la société la mieux classée et la plus mal notée !

"Ceux qui ne disent rien ne cachent pas des choses extraordinaires"

L'étude de Novethic souhaite dresser un état des lieux de l'importance donnée par les institutions financières européennes à la RSE, bien illustrée selon le centre de recherche par le prisme de la communication. "On présuppose que ceux qui ne disent rien ne nous cachent pas des choses extraordinaires", estime Anne-Catherine Husson-Traore, la responsable de l'étude. Même si parfois "la communication n'est pas forcément à la hauteur de la pratique" estime Laurence Pessez, déléguée RSE de BNP Paribas, tout en concédant que "le décalage peut se faire dans les deux sens". Les communicants pouvant aussi embellir une initiative fébrile.

Les banques françaises en bonne position

Les banques françaises sont pour leur part bien positionnées dans le classement de Novethic puisque 3 d'entre elles font partie des 6 premières : le Crédit Agricole, BNP Paribas et la Société Générale.
Elles sont notamment très bien placées en communication sociétale, qui comprend notamment la communication sur la santé des employés, sur la gestion des ressources humaines, ou sur le commissionnement des conseillers en agence.
Il serait en revanche présomptueux d'estimer que la France est le champion toutes catégories de la communication RSE. La BPCE (Banques Populaires-Caisses d'Epargne) est par exemple un peu à la traîne dans le domaine de la communication sociétale. Elle a, selon Novethic, une communication "lacunaire" en la matière.

Le Crédit Mutuel communique peu

Mais c'est surtout le Crédit Mutuel qui fait figure de maillon faible, puisqu'il fait parti des 6 pires sociétés du panel en terme de communication RSE. Il faut dire que la banque mutualiste est plutôt avare en communication de tous genres, ce qui la pénalise. Novethic juge ainsi sa communication "hors sujet" sur la gouvernance, une thématique qui comprend par exemple la transparence des rémunérations.
Il faut, en revanche, noter que le Crédit Mutuel est la seule entité du panel à avoir parlé de la montée d'un nouveau risque auquel sont exposés ses employés : le stress généré par les incivilités en agence, engendrées par la crise. Ce qui le positionne dans le haut du classement en communication sociétale.

Peu de transparence en matière de gouvernance

Plus globalement, c'est bien la communication sur la gouvernance qui pose le plus de problème selon Novethic. C'est en effet un domaine particulièrement sensible puisqu'en plus de la transparence des rémunérations, il contient aussi l'assistance à l'optimisation fiscale pour les clients ou la présence dans les paradis fiscaux. Ces sujets sont "controversés et peu abordés", estime Anne-Catherine Husson-Traore, puisqu'en général "la communication n'aborde pas les sujets qui fâchent".
Concernant les paradis fiscaux, le bât blesse sur le nombre de pays considérés comme tels. Les périmètres ne sont en effet pas les mêmes en fonction des organismes, que ce soit le "Tax Justice Network", un réseau pour la Justice Fiscale dans le monde, le G20 ou la législation locale. La Société Générale et BNP Paribas ont par exemple récemment indiqué ne plus avoir d'opération dans les paradis fiscaux en se référant à des définitions différentes. Celle de la législation française (8 pays) pour la Société Générale et celle du G20 (14 pays) pour BNP Paribas. La définition du "Tax Justice Network" est pour sa part encore plus large (73 pays).

Communiquer ses contributions fiscales dans l'ensemble des pays

Ce qui fait dire à Laurence Pessez, qu'il est "important de fixer une liste précise", car "les informations demandées sont nombreuses et pointues. Il nous est donc compliqué de mobiliser des effectifs pour un travail important sans connaître la liste exacte des pays concernés". Ce à quoi Mathilde Dupré, chargée de plaidoyer de l'ONG CCFD-Terre Solidaire, répond qu'il "faut pouvoir publier des informations pays par pays partout où les filiales (des sociétés financières ndlr) sont présentent. Peu importe que le pays soit catalogué comme paradis fiscal ou non". Elle demande par exemple que les banques et les compagnies d'assurances communiquent "leurs contributions fiscales dans l'ensemble des pays" où elles ont des filiales. "C'est un communication importante, même pour l'investisseur", estime-t-elle. Ce, "pour évaluer les risques liés à son investissement".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2013 à 19:27 :
Comme ces banques, nous voulons inciter les autres d'activité à se saisir de la RSE pour soutenir le développement comme c'est le cas de la plateforme sociale vvvw.devhope.com qui l'utilise pour promouvoir les projets d'intérêt général.
a écrit le 12/09/2012 à 18:44 :
La RSE ce n est que du blabla, d ailleurs en matiere d ethique les conseilleurs ne sont pas forcement les meilleurs!
a écrit le 12/09/2012 à 18:10 :
Une grande partie de la RSE ne sert à rien si ce n'est à donner une bonne image, c'est d'ailleurs une voie de garage où vont les individus en attente de promotion.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :