Caisses d'Epargne : le cap de 2,5 millions de contrats d'assurance dommages est franchi

 |   |  298  mots
François Pérol, président du directoire du groupe bancaire  BPCE. Copyright Reuters
François Pérol, président du directoire du groupe bancaire BPCE. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le souscripteur du deux millions cinq cent millième contrat, qui est client de la Caisse d'Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, a gagné un an gratuit d'assurance auto et garantie accidents de la vie (GAV).

Les Caisses d'épargne rattrappent à pas de géant leur retard en matière d'assurance de dommages. Si comme toutes les banques françaises, elles sont de grandes collecteuses d'assurance vie, elles ne sont sont lancées dans les assurances auto, habitation, santé qu'il y a une dizaine d'années alors que les bancassureurs pionniers ont commencé dès la fin des années 70 pour le Crédit Mutuel et au milieu des années 80 pour le Crédit Agricole. Les Caisse d?Epargne, le Crédit Foncier et de la Banque BCP totalisent désomrais 2.500.000 contrats en portefeuille. Un cap symbolique salué par François Pérol, président du directoire du groupe BPCE (banque Populaire Caisses d'Epargne). 

La marge de croissance reste très importante : moins de 10% des clients sont équipés 

La banque fait d'ailleurs de l'assurance non vie un axe stratégique comme elle l'indique dans un communiqué: "pour notre entreprise, l?IARD (assurance dommages, ndlr) est un levier d?activation de la relation client et permet une approche globale de la famille". L'an dernier la filiale dédiée à cette activité, BPCE Assurances, a enregistré un chiffre d?affaires de 551 millions d?euros. La croissance du nombre de contrats est nettement plus élevée que le marché avec +14% en 2012. Et avec un taux de satsifaction de 95%, l'activité d'assurance non vie est présentée par les Caisses d'Epargne comme un "élément clé" de fidélisation de la clientèle.

Avec 27 millions de clients au total au sein des caisses d'épargne, la marge de progression de l'assurance non vie reste très importante: environ 9% des clients sont équipés et même moins si un certain nombre d'assurés ont souscrit plusieurs contrats, par exemple une assurance auto et une assurance habitation. 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :