Wendel investit l'Afrique

 |   |  298  mots
Wendel devient le premier actionnaire du groupe nigérien de télécommunications IHS Holding,. Copyright Reuters
La société réalise son premier investissement sur le continent africain, en apportant 125 millions de dollars au constructeur nigérian de tours de télécommunications IHS.

Wendel se diversifie. La société d'investissement vient d'injecter 125 millions de dollars dans la société nigériane IHS Holding, qui construit des tours de télécommunication. Il s'agit là du premier investissement de Wendel en Afrique. « Nous souhaitons nous exposer à la forte croissance du continent africain, et les télécommunications seront au c?ur de l'expansion de l'Afrique », explique Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel.  IHS, une société de croissance? Créée en 2001, l'entreprise, qui loue ses tours de télécommunication à des opérateurs de téléphonie mobile, a vu son chiffre d'affaires grimper de 20% en moyenne au cours des quatre dernières années, pour s'établir à 97,5 millions de dollars au cours de l'exercice 2011/2012 (clos en avril). Et ce, pour un bénéfice opérationnel qui devrait s'élever à 25 millions de dollars sur l'exercice 2012/2013.

Une situation financière qui a permis à IHS de franchir l'étape de la croissance externe, en rachetant récemment 1.758 tours de télécommunication à l'opérateur de téléphonie mobile MTN Group, en Côte d'Ivoire et au Cameroun. Pour financer cette opération, qui porte à 5.700 le parc de tours gérées par IHS, la société a lancé une augmentation de capital, à la faveur de laquelle Wendel est entrée à son tour de table, au côté des actionnaires existants. Parmi ces derniers figurent le fonds de capital-investissement Emerging Capital Partners, la banque de développement des Pays-Bas ou bien encore la société de gestion Investec Asset Management. Avec son apport de 125 millions de dollars, Wendel devient le premier actionnaire de la société. Sur la base de l'opération, celle-ci est valorisée 14 fois l'excédent brut d'exploitation de l'exercice en cours, soit 350 millions de dollars.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :