Prêts garantis par l'Etat : Bercy précise les modalités de remboursement

Les TPE et PME qui souhaitent prolonger la durée de leur prêt garanti par l'Etat (PGE) bénéficieront de taux bancaires compris entre 1% et 2,5%, "particulièrement avantageux", a annoncé dimanche le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

2 mn

(Crédits : Charles Platiau)

"Les discussions ont abouti (à ce résultat) hier dans un esprit constructif avec les banques", a-t-il déclaré dans l'émission Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/CNews. "Nous avons négocié avec les banques des taux particulièrement avantageux".

600.000 TPE et PME concernées

600.000 TPE et PME sont concernées, restaurants, cafés, commerces... qui ont emprunté auprès des banques ces dernier mois "à un taux très préférentiel, 0,25% pour un an", a-t-il rappelé. A celles qui auront des difficultés à rembourser et veulent bénéficier d'un délai supplémentaire, "je veux les rassurer, nous avons obtenu un taux qui sera compris entre 1, et 2,5% au maximum" si elles prolongent leur prêt, a affirmé M. Le Maire.

Pour être précis, a-t-il indiqué, ce sera "1 à 1,5% pour les entreprises qui veulent allonger la durée de leur prêt sur un ou deux ans" - soit pour des prêts remboursés d'ici à 2022 ou 2023, a précisé son ministère dans un communiqué. Et ce sera "2 à 2,5% pour celles qui étendraient la maturité de leur prêt sur 3, 4 ou 5 ans", a dit M. Le Maire, soit pour des prêts remboursés d'ici à 2024 à 2026, a précisé le ministère. Ce taux d'intérêt inclut la garantie de l'Etat, a souligné le ministre, et "cette garantie de l'Etat représente un point sur ce 2 ou 2,5%".

M. Le Maire a rappelé que "ces entrepreneurs ne sont pas engagés sur leurs biens individuels dans ce prêt garanti par l'Etat". "Quoi qu'il arrive, on ne va pas aller leur saisir leurs biens comme cela peut être le cas dans une autre forme de prêt".

Dans le communiqué du ministère de l'Economie, le ministre délégué chargé des PME Alain Griset s'est félicité de "l'excellente nouvelle" des conditions de taux que M. Le Maire et lui-même ont négociées avec les banques, précisant que 95% des bénéficiaires des prêts garantis par l'Etat sont des TPE/PME. Les entreprises peuvent étaler le remboursement de leurs créances sur 6 ans au maximum.

"Nous pouvons nous réjouir de cette excellente nouvelle qui était très attendue par nos entrepreneurs. Il est essentiel de les rassurer, dans leur reprise d'activité, et de leur donner une visibilité sur les dispositifs de soutien mis en place. C'est tout le sens du travail que nous avons engagé avec les banques depuis plusieurs semaines et qui se concrétise aujourd'hui avec un engagement clair sur les conditions de remboursement des PGE, dont 95 % des bénéficiaires sont des TPE/PME"

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 08/09/2020 à 8:27
Signaler
Pas sur qu'un taux à 2,5 % soit avantageux...

à écrit le 07/09/2020 à 16:04
Signaler
Au début en mai, le taux annoncé était de zero, 4 mois plus tard les taux deviennent énormes conclusion : vaut mieux déposer le bilan dès maintenant

à écrit le 07/09/2020 à 8:50
Signaler
"particulièrement avantageux" Pour la finance, oui, parce que pour les entreprises des emprunts ne remplaceront jamais des pertes sèches, ils ne feront que les enfoncer un peu plus, ça mettra juste un peu plus de temps avant de couler.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.