Lego pique la place d'Hasbro sur le marché du jouet

Avec des résultats en hausse au premier semestre 2013, le fabricant danois de jouets Lego est devenu le deuxième fabricant de jouets au monde, devant l'Américain Hasbro. Dix ans après avoir échappé de justesse à la faillite, le chiffre d'affaires de la marque a progressé de 13% sur un an.
Le fabricant danois de jouets Lego a affiché des résultats en forte hausse au premier semestre 2013 / Reuters.
Le fabricant danois de jouets Lego a affiché des résultats en forte hausse au premier semestre 2013 / Reuters. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Il aura fallu des milliers de pièces pour la construire. Le 20 août dernier, des écoliers américains fabriquaient la plus haute tour en Lego du monde, dans le comté de New Castle (Delaware). Une tour multicolore de 34 mètres, dont la hauteur reflète la santé économique du fabricant de jouets danois. Le 5 septembre dernier, le groupe Lego, fondé en 1934, est devenu le deuxième fabricant de jouets au monde, derrière l'Américain Mattel, mais devant l'Américain Hasbro, dont il a pris la place. Le Danois possède désormais 8,8% des parts de marché de l'industrie du jouet.

Des ventes en hausse de 9%

"Nos chiffres montrent que les ventes de produits Lego (en magasins, ndlr) pour le premier semestre de 2013 ont augmenté de 9% au niveau mondial", s'est félicité son directeur administratif, Joergen Vig Knudstorp dans un communiqué. Au premier semestre 2013, les bénéfices de Lego ont progressé de 18% sur un an, à 2,38 milliards de couronnes (310 millions d'euros). Son chiffre d'affaires a augmenté de 13%, à 10,363 milliards de couronnes (1.4 milliard d'euros).

En 2004, le groupe a traversé une grave crise financière. Concurrencé notamment par l'essor des jeux vidéos, il a supprimé 1.000 postes pour faire des économies. Un chiffre rapporté, en 2009, par le quotidien britannique Daily Mail, qui avait réalisé un long reportage dans l'usine historique de Lego à Billund, au Danemark. L'enseigne a également investi dans de nombreuses licences (Star Wars, Lord of the Rings, Batman, Superman...) pour créer des figurines à l'effigie de personnages populaires et susciter ainsi l'intérêt des enfants.

batman

La Chine, son nouvel eldorado

L'an passé, le groupe a également lancé Lego Friends, une gamme de produits pour petites filles aux couleurs rose et violette, qui avaient attiré la foudre des féministes. Cette collection a enregistré "des taux de croissance nettement supérieurs à la moyenne", note le groupe, qui a lancé, fin août, sa première figurine féminine représentant une scientifique.

Si les résultats de Lego ont ralenti en début d'année sur ses principaux marchés - Amérique du Nord, Europe et Japon - ils ont fortement augmenté en Asie, où ils affichent une croissance annuelle supérieure à 50%. En mars, le groupe a d'ailleurs annoncé la construction d'une usine en Chine, qui emploiera à terme quelques 2.000 personnes.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 19/12/2013 à 15:34
Signaler
il faut dire que lego c'est adapté a ses clients , ce qui l'a sauvé de sa faillite , les licences certes on peut crier dessus mais , les enfants eux ne sont pas ceux des années 70 ou 80 , il faut donc que le jouet de 2013 soit parlant pour les enfant...

à écrit le 10/09/2013 à 17:20
Signaler
Pour ceux qui on connu le tout premier bateau pirate Lego (avec les bandes rouges et blanches verticales sur les voiles), je pense qu'ils seront de mon avis que Lego n'est plus ce que c'était. La marque est pourri par les licences et il faut voir les...

le 11/09/2013 à 11:27
Signaler
toujours le meme discours refractaire au progres "ah mon petit de mon temps c etait bien mieux"....Les licences marchent desole pour vous et ravissent les enfants. Maintenant playmobil aussi marche bien, et ils ont enfin ressorti des games de grenier...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.