EADS : des actionnaires demandent une enquête sur l'A380

 |   |  192  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Des actionnaires de la maison mère d'Airbus l'accusent d'avoir présenté un tableau trop optimiste du calendrier de développement du très gros proteur.

Des actionnaires d' EADS, maison mère d'Airbus, ont déclaré devant un tribunal d'Amsterdam que la société avait dressé un tableau trop optimiste du calendrier de développement de l'A380, et ont demandé l'ouverture d'une enquête sur la politique de gestion.

Parmi les actionnaires figurent Irish Life Investment Managers (ILIM), Deka Investment et deux fonds d'UBS, qui détiennent ensemble plus de trois millions d'actions EADS, soit près de 0,4% des titres cotés.

Les actionnaires ont dit au tribunal de commerce qu'à leur avis, EADS, société de droit néerlandais qui dispose d'un siège à Amsterdam, avait dissimulé des données concernant les problèmes de livraisons du très gros porteur d'Airbus.

La production de l'A380 a rencontré plusieurs difficultés depuis 2006 lorsque les ingénieurs ont constaté que le câblage en réalisé en Allemagne ne correspondait pas à celui effectué en France, en raison de l'incompatibilité des logiciels utilisés. L'avion est entré en service en décembre 2007 mais connait encore des retards de livraisons et des problèmes budgétaires en raison notamment du nombre d'ajustements techniques requis par les acheteurs de l'appareil.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :