Safran va embaucher plus de 3.000 personnes en France

 |   |  437  mots
«Nous sommes une entreprise par essence mondiale (...) mais nos racines industrielles et technologiques sont françaises et le resteront », a déclaré ce mardi le PDG du groupe d'aéronautique, de défense et de sécurité, Jean-Paul Herteman. Photo : Reuters
L'équipementier aéronautique va embaucher plus de 6.000 personnes dans le monde en 2012. Au cours des cinq prochaines années, 75 % des investissements concerneront la France.

En plein débat sur la désindustrialisation de la France et de l?emploi dans l?Hexagone, Safran réaffirme ses racines tricolores. «Nous sommes une entreprise par essence mondiale puisque nous exportons 80 % de notre activité mais nos racines industrielles et technologiques sont françaises et le resteront », a déclaré ce mardi le PDG du groupe d'aéronautique, de défense et de sécurité, Jean-Paul Herteman, lors de l?inauguration de la nouvelle usine de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) de sa filiale de câblage, Labinal (12 millions d?euros d?investissement).

75 % des investissements prévus seront fait en France

Surfant sur la bonne santé du secteur aéronautique, le groupe a embauché 3.000 personnes en France en 2011, et a prévu d'en recruter « encore plus en 2012 » sur les 6.000 personnes, qui seront recrutées cette année, selon Jean-Paul Herteman. « Le carnet de commandes n?a jamais été aussi élevé », a-t-il justifié. Aujourd?hui, les deux tiers des quelque 60.000 salariés du groupe sont basés dans l?Hexagone. Les deux tiers également de la production y est produite.

« Au cours des cinq prochaines années, 75 % des investissements prévus concerneront la France », a ajouté Jean-Paul Herteman. Les investissements industriels représentent un volume total de 400 à 550 millions par an tandis que le niveau d?investissements technologiques (recherche & développement), autofinancés ou financé par des tiers, va passer d?une enveloppe de 1,2 milliard d?euros à 1,6 milliard d?ici à cinq ans. « Les bureaux d?étude, les centres de R&D et les centres de technologies critiques restent en France », a rappelé Jean-Paul Herteman.

Depuis deux ans, six nouvelles usines Safran en France

Le groupe, qui a ouvert six nouvelles usines en France au cours des deux dernières années, a déjà prévu d?ouvrir une nouvelle usine en Lorraine pour fabriquer des éléments du futur moteur Leap, qui équipera les A320 Neo et les B737 Max, respectivement fin 2015 et en 2017. Elle doit commencer sa production en 2013.

De quoi satisfaire le président d?EADS, Louis Gallois, qui milite pour une réindustrialisation de la France. « Inaugurer une nouvelle usine en France aujourd?hui est hélas un plaisir trop rare », a-t-il déclaré à Villemur-sur-Tarn, où il était invité. Cette nouvelle usine à Villemur-sur-Tarn est symbolique. Cette ville au long passé industriel a vu l?usine de l?équipementier automobile Molex fermer ses portes en 2009. « Nous sommes à la fois contents et amers, une centaine des salariés de Molex (283, ndlr) n?a toujours pas retrouvé un emploi » explique le conseiller régional et ancien secrétaire général du CE de Molex, Denis Parise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2012 à 10:46 :
Bravo Safran ! L'industrie automobile incapable d'innover est sur le déclin...cherchez l'erreur...il faut investir en bourse pour accompagner Safran !
a écrit le 22/02/2012 à 8:49 :
Rappelons également que Francis Mer, ancien d'Arcélor et grand industriel qui mérite d'être salué est vice-président de Safran. S'il était resté à la tête d'Arcelor peut-être
que la Lorraine ne serait pas si inquiète.
Il faut noter aussi que le Conseil d'Administration de Safran a accepté qu'un plus grand nombre de femmes y siègent. C'est encourageant.
a écrit le 22/02/2012 à 8:45 :
Réjouissons nous de cette bonne nouvelle pour notre pays.
Stop au péssimiste récurent.
Concretement cela fera des milliers de familles satisfaites et qui pourront réaliser des projets et dynamiser notre économie.
Bravo a l'équipe Safran pour cette réussite
a écrit le 21/02/2012 à 23:07 :
Un bel exemple d'entreprise française qui tourne (très) bien. Que d'autres prennent exemple dessus !
@King: intervention vide de sens.
a écrit le 21/02/2012 à 22:41 :
ouais ils auraient du faire mousser le truc
a écrit le 21/02/2012 à 17:53 :
et dire que depuis 2007 il ont virés les usines sagem ou ex sagem car depuis c"est catastrophique pr les salaries................................
a écrit le 21/02/2012 à 16:11 :
Toutes ces boites d etat qui embauchent au bout de deux mois des presidentiels ça sent la grosse fumisterie dans ce gouvernement !
a écrit le 21/02/2012 à 13:45 :
Comme d'ab pas un pot à la télé ,si c'était le contraire ,quelle polémique ,pauvre France

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :