Le Pentagone rassure l'Italie sur le prix du chasseur F-35

 |   |  245  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que Rome a commandé 90 exemplaires de l'avion de chasse américain F-35, le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a indiqué à son homologue italien que la priorité du Pentagone était "de s'assurer que les coûts soient respectés".

Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a tenté lundi de rassurer son homologue italien sur le prix du futur avion de chasse F-35, sujet à une augmentation constante des coûts de production et dont Rome a commandé 90 exemplaires. Au cours de leurs entretiens à Washington Leon Panetta et Giampaolo di Paola ont évoqué le prix du chasseur, qui ne cesse de grimper, mais ils ont tous deux "réaffirmé leur engagement à mener le programme à bien", a indiqué un responsable du Pentagone à l'AFP. Leon Panetta "a expliqué qu'une des priorités du ministère de la Défense était de s'assurer que les coûts soient respectés", a ajouté ce responsable qui s'exprimait sous couvert d'anonymat.

Commande revue à la baisse

Sous le coup de contraintes budgétaires, l'Italie a récemment revu à la baisse sa commande de F-35, qui est passée de 131 à 90 exemplaires. Le F-35 ou Joint Strike Fighter (JSF), construit par Lockheed Martin, est le plus coûteux programme d'armement du Pentagone. Le programme associe les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie, le Canada, le Danemark, la Norvège, les Pays-Bas, la Turquie et l'Italie. Il a connu une série de retards dus à des problèmes techniques, et son coût n'a cessé d'augmenter. Le coût du programme s'établit dorénavant à 385 milliards de dollars, soit un coût par appareil de 103 millions de dollars à prix constants (sans tenir compte de l'inflation) ou 113 millions de dollars courants, selon le Pentagone.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2012 à 8:28 :
Comment définir une europe qui souhaiterait s'unir pour régler en commun les dettes des pays en difficultés ; donc faire preuve de solidarité. Et voir les sujets tels que la défense européenne et les moyens de l'assurer, faire l'objet de choix, dont on voit bien qu'il n'y a aucune volonté d'union. Il est bien difficile d'adhérer à un projet européen avec une identité européenne, alors que l'on ne voit aucun contour tengible se réaliser.
Pour le moment nous avons de façon concrètement, une monnaie et un passeport en commun ; cela est un peu faible pour parler d'union européenne. Le reste nétant que des structures de fonctionnement, qui nous reviennent chères, et dont on peut se demander s'ils ne sont pas limités qu'à réguler les divergences des états membres, sans aucune fonction de construction autre que celles rencontrées par les obligations des différentes crises. Voilà ce que prête à penser l'article ci-dessus.
a écrit le 02/05/2012 à 20:46 :
bonjour

Et bravo pour la solidarité européenne ! le rafale est il si mauvais que ça ? Et après ça dire que l'UE est un progrès ! il faut le faire . Vivement la sortie de cette impasse !
a écrit le 02/05/2012 à 18:37 :
Avec ça ils pourront envoyer le cdt Schettino patrouiller au dessus du costa concordia en mission de repérage de boat peoples remplis de lybiens
a écrit le 02/05/2012 à 18:02 :
les italiens étaient montés dans la machine de guerre américaine pour solutionner la problématique Fiat. Ils devaient par la même occasion participer aux marchés militaires et civils, Boeing, grandioses des américains. Las, ces budgets ont été divisés par deux avec Obama. Restent leurs engagements : acheter 90 avions de chasse inutiles. Auront-ils le courage de dire non ?
a écrit le 02/05/2012 à 11:59 :
Saigner le peuple italien pour s'armer à crédit contre qui d'ailleurs les terroristes n'employant que des moyens très conventionnels! Ce serait juste pour avoir des statistiques un peu meilleur sur le chômage américain.
a écrit le 02/05/2012 à 11:19 :
Il est inadmissible que les italiens, européens avant tout achètent leur matériel militaire aux américains. Les subventions européennes devraient être modulées proportionnellement à ces achats.
Réponse de le 02/05/2012 à 17:00 :
lisez les autres commentaires! Et avant de commenter, reflechissez et demandez vous (renseignez vous) pourquoi...
Réponse de le 03/05/2012 à 16:44 :
Il est inadmissible que les italiens, européens avant tout achètent leur matériel militaire aux américains. Les subventions européennes devraient être modulées proportionnellement à ces achats.
a écrit le 02/05/2012 à 10:24 :
Je vois assez mal l'Italie trouver quelques milliards pour s'acheter des avions de guerre, et ce pour pas mal d'années... Et je pense que les 113 millions de $ c'est sans les missiles, etc...
a écrit le 02/05/2012 à 9:19 :
Le prix du suivisme.
a écrit le 02/05/2012 à 7:41 :
Avant de critiquer, citez moi un avions européen à décollage et atterrissage vertical !!!
Réponse de le 02/05/2012 à 11:14 :
le Harrier (guerre des malouines)
Réponse de le 02/05/2012 à 11:23 :
La fiabilité de ce modèle au prix proprement hallucinant reste à démontrer. Actuellement en évaluation seulement.
Réponse de le 02/05/2012 à 12:22 :
soyons clair et sans chauvinisme ( il y a de bien meilleurs avions de combat us comme le f18) le F35 est une bouse !! monoreacteur, capacité d emport ridicule furtivité toute relative (les radars de derniéres générations le suivent sans probléme) manoeuvrabilité correcte sans plus Le F35 est un F22 au rabais !!! C est l une des plus grosse arnaque de l industrie de l armement américain
Réponse de le 02/05/2012 à 16:58 :
Le F35 est encore en developpement et meme si ses capacites en vol ne semblent pas formidable je ferais attention aux jugements hatifs. De plus le plus gros avantage du F35 devrait etre ses senseurs et la "fusion" des informations qui sera beaucoup plus avancee que la plupart des avions actuels. Le F35 est effectivement un F22 au rabais (c'est clair dans le design) mais... le F22 est un intercepteur uniquement alors que le F35 devrait etre capable d'effectuer toutes les missions a la maniere d'un Rafale.

Le choix d'un monomoteur a clairement ete dicte par l'Air Force habitue a operer le F16. Et je suis presque sur que la Navy doit faire la gueule parce que pour les missions en mer un bimoteur est clairement une meilleure option...
Réponse de le 02/05/2012 à 17:34 :
j'ai moi meme essayé le f35 version essence:pas assez de reprise ,cockpit a la décoration triste.je conseille plutot le f35 diésel"roland garros"plus puissant et avec de meilleures finitions avec un avantage client de 3 millions d'euros
Réponse de le 02/05/2012 à 18:36 :
@dédé, je pense aussi qu'à 120 millions pièce, ils auraient pu mettre deux tuyaux d'échappement au lieu d'un, et de la ronce de noyer sur les bas de caisse aurait été du plus bel effet
Réponse de le 03/05/2012 à 11:56 :
et les dés en peluche et le chien qui bouge la tete sur l arriere du siege
a écrit le 02/05/2012 à 7:16 :
A voir l'Angleterre , l'Italie se ruer sur le F35 au detriment de leur Eurofighter qu'ils construisent , c'est que vraiment l'Eurofighter vaut pas un clou .
Réponse de le 02/05/2012 à 7:43 :
Ils se ruent sur le f35, car ils en ont besoin pour leurs portes avions sans catapulte, et je savais pas que l'Eurofighter était a décollage vertical ???
Réponse de le 02/05/2012 à 8:11 :
l'italie n'a pas de porte avion au passage
Réponse de le 02/05/2012 à 9:33 :
D'une part l'italie n'a pas de porte avion et n'a pas vraiment un besoin stratégique d'avion à décollage vertical, d'autre part, le F35 ne fonctionne pas pour le moment et vu son cout il crééra des trous capacitaires chez les pays acquéreurs. Je ne parle pas des couts de maintenance qui grèveront durablement le budgets des armées détentrices.
Réponse de le 02/05/2012 à 10:10 :
L'italie a des portes avions mais pas a catapulte mais avec une rampe! Ils utilisent des Harrier hors d'age sur ces batiments! De plus le F35 vole meme si son developpement est problematique. Selon moi c'est la strategie d'achat du Pentagone qui n'etait pas bonne car Lokheed construit des avions alors que tous les problemes ne sont pas identifies ni resolus et ce qui fait gonfler le prix c'est le "retrofit" apres coup...
Réponse de le 01/03/2013 à 19:06 :
Ce sont des bateaux qui portent des avions, mais que ne sont pas des portes-avions. L'USMC a le F35B, à décollage vertical. Mais ces avions F35B seront sur des petits bateaux qui transporteront des avions. Chose qu'a choisi l'Angleterre; Par contre! Le F35C se veut un avion de porte-avion. C'est à dire des bateaux qui s'appellent porte-avion, de la même façon que le Général de Gaulle est un porte avion. Ou encore l'USS Enterprise. Le F35C est un modèle conçu pour l'US Navy. Historiquement parlant, l'USMC avait des pilotes capables aussi bien de servir sur un porte-avion que sur une piste sur terre. L'US Navy emportait essentiellement ses hommes sur les portes-avions. Désignation qui est donc à employer avec précaution. Car l'Amiral Kuznetzov qui n'a pas de catapulte reste cependant un porte-avion. Un porte-avion à tremplin. Or, la catapulte peut très biens être mise sur un porte-avion ou sur un bateau qui porte des avions. Choses pour laquelle n'a pas opté la France. Et l'Angleterre en choisissant le F35B, c'est à dire un bateau n'ayant pas besoin de catapulte, elle ne permet pas aux Rafales et aux F35C d'apponter confortablement. De même pour le décollage. Les Italiens ont peut-être le Garibaldi, qui est un petit-porte-avion à tremplin.
C'est un peu complexe.
a écrit le 01/05/2012 à 22:42 :
Il faut espérer que l'avion leur coutera une fortune, comme cela, notre tres cher rafale deviendra compétitif pour de nombreux pays "rechigneurs"!!!
Réponse de le 02/05/2012 à 7:44 :
le rafale est a decollage vertical maintenant, premier nouvelle !!!!
Réponse de le 02/05/2012 à 12:17 :
les F 35 B ne sont qu'une petite partie du programme F 35, et une de plus problématique qui plus est. Les anglais ont dèja renoncé a cette version...
Réponse de le 02/05/2012 à 12:26 :
il n a pas dit que le f35 etait a décollage vertical , et d ailleurs a part sur les portes avions et peut etre pour une base avancée pendant une invasion le décollage à la verticale crée plus de probléme qu il n en résout pour le combat en stationnaires les hélicos font largement mieux
Réponse de le 02/05/2012 à 12:26 :
que le rafale etait a décollage vertical pardon
Réponse de le 02/05/2012 à 16:51 :
@Mordrakheen les anglais vont peut etre revenir a la version B... Une erreur monumentale je pense parce que la version C est plus capable, mais bon le changement de pont du porte avions serait un peu trop cher...
Réponse de le 03/05/2012 à 12:02 :
@tonton là dessus on est bien d accord la version C est bien meilleure que la B mais les choix en matiére d avions des anglais ont rarement été trés éclairés depuis le Spitfire ...le tornado qui en est à sa je ne sais combien de version, les "phantoms" sur porte avions , l'harrier pas trop mal mais pendant la guerre des malouines ils ont surtout eut de la chance de faire face a des pilotes pas trés doués Quand à l eurofigther sous pression des britaniques il est passé d un avion de supériorité aérienne multi roles à une sorte d avanced tornado
a écrit le 01/05/2012 à 22:33 :
Le patriotisme européen est où ?
a écrit le 01/05/2012 à 18:46 :
assez terrifiant le niveau des commentaires...on comprend le niveau du FN en France.

l'Italie a une armée comme tout pays européen, il faut bien qu'elle s'équipe malgré les diminutions des budgets.
l'Italie est un contributeur net au budget européen et donne de l'argent à l'Europe.
l'Italie un déficit inférieur à la moyenne européenne
il n'y a aucun avion européen de ce type
les USA sont des alliés (vous savez le seconde guerre mondiale....) et l'Italie comme d'autres pays européens participent à ce programme.
Réponse de le 01/05/2012 à 19:55 :
@Francesca: excuse, mais je trouve choquant qu'au moment où on demande de se sererr la ceinture, les poltiques (italiens et autres) se permettent 1) d'acheter des avions pour faire la guerre à des prix faramineux et 2) que les Italiens préfèrent acheter américain !!!
Réponse de le 01/05/2012 à 23:57 :
Ce qui est encore plus ahurissant, c'est que les italien fabriquent eux même un avion de chasse !!! L?Eurofighter Typhoon est un avion de combat dernier cri (bi-réacteur, ailes delta et plan canard, multi-rôles) développé par le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne regroupés dans le consortium Eurofighter GmbH, pays qui ont reçu leurs premiers appareils de série en 2004.
Réponse de le 02/05/2012 à 10:14 :
Lisez les autres commentaires avant tout. Le F-35 dans sa version B a decollage court et atterissage verticale n'a pas d'equivalent moderne. Rien a voir avec l'Eurofighter en somme. Les italiens fournissent par ailleurs certains equipements pour le F-35, renseignez vous sur le sujet avant de faire des jugements hatifs!
Réponse de le 02/05/2012 à 10:39 :
Francesca n'a pas tort sur le fond, mais c'est précisément ce genre d'opinion qui rend pour encore un certain temps de nombreux gouvernements (et opinions publiques) imperméables à l'idée d'une politique de défense commune. Les italiens sont militairement un pays qui reste assez négligeable en Europe, et dont les capacités sont à peine supérieures à celles d'un pays comme la Belgique ou les Pays-Bas. L'italie a une tradition pro-américaine assez bien ancrée dans ses gouvernements depuis fort longtemps (souvenez-vous de Berlusconi et des Républicains, Bush & co...), et s'est assez bien faite à l'idée qu'une posture de nation "émasculée" lui convenait (excusez le terme, mais celui-ci me semble bien illustrer la situation). La défense est "sous-traitée" aux US, les italiens se consolent en leur vendant quelques avions par-ci par là (soit dit en passant, des appareils réalisables par n'importe quel pays industrialisé, donc rien de bien inquiétant pour les ricains), la politique extérieur est donc conditionnée à une allégeance et au respect d'instructions voilées, qui sont présentées comme les clauses d'un accord bilatéral de coopération stratégique, et peu à peu, avec le réseau d'inféodés aux US en Europe, on finit part être assimilés à des américains sur l'échiquier politique, ce que nous n'avons aucune raison d'être. Ces idées nauséabondes ont infecté l'Italie, le Benelux dans son intégralité, l'Allemagne, l'Espagne et une grande partie de l'Europe de l'est. Le cas britannique est à part mais peut y entrer... Si l'Europe avait connu des dirigeants comme le Général dès les années 1950, cette situation ne serait qu'un doux cauchemard... Je suggère donc à Francesca de regarder l'histoire de l'Italie et l'histoire de l'Europe, et de se demander pourquoi l'Italie est aujourd'hui un pays totalement déconsidéré et pas crédible sur la scène internationale, et si une telle situation est acceptable pour l'Europe. Réfléchissez-y sérieusement, vous verrez...
Réponse de le 02/05/2012 à 12:32 :
arretez de mettre en avant le décollage verticale comme un avantage tactique phénoménal ca rend bien en vidéo mais à part si vous avez un groupe aeronaval ( et encore ca abime serieusement les ponts d envols demandez aux anglais) ou si vous voulez faire des bases avancées sans pistes ca n a aucun interet
Réponse de le 02/05/2012 à 16:49 :
L'idee ici n'est pas de juger de l'utilite tactique de ces avions. L'etat major italien a sa philosophie et nous serions bien mal place pour la juger. L'idee est que visiblement les italiens ont besoin du decollage court (et pas vertical, seul l'atterrissage est vertical) car ils n'ont pas de porte avions avec une catapulte (et pas les moyens d'en construire un). Or aujourd'hui le F-35B est le seul avion moderne capable de le faire. Donc les lyncher pour cela c'est fort! Apres on peut discuter de la strategie de developpement de cet avion qui est pour moi le plus gros probleme...
Réponse de le 02/05/2012 à 17:36 :
ah bon!quand t'es ruinée tu continue a t'equiper toi?j'aimerais voire la tete de ton banquier
a écrit le 01/05/2012 à 17:54 :
Les 90 appareils ne sont pas commandés attention! Ce n'est qu'une prévision étant donné les besoins. (chiffre par ailleurs déjà réduit il y a quelques mois. Initialement le chiffre etait de 131). A ce jour les italiens n'ont signés aucun contrat ferme avec Lokheed Martin...
a écrit le 01/05/2012 à 15:56 :
D'autres coupes suivront (on peut déjà tabler sur une commande finale de 50-60 d'avions au final chez les italiens). C'est mécanique, les Italiens doivent annoncer progressivement qu'ils jettent l'éponge, étant donné qu'ils sont l'un des premiers fournisseurs de matériel militaires des Etats-Unis, ils devront attendre d'avoir livrés les derniers équipements commandés.. Une fois la commande réduite à ce niveau, elle ne sera plus crédible et sera annulée, avec comme alibi la situation financière désastreuse du pays.
Attention, ça sent aussi le sapin du côté des Canadiens, voir ici: http://www.theatrum-belli.com/archive/2012/04/25/un-ancien-gestionnaire-de-la-flotte-des-cf-18-de-l-aviation.html#more
Réponse de le 02/05/2012 à 9:36 :
Merci pour votre commentaire sourcé :)
a écrit le 01/05/2012 à 14:01 :
Les clopinettes récupérés lors de contrôles fiscaux serviront à acheter des avions US.. Bravo l'Italie !
a écrit le 01/05/2012 à 13:46 :
Un pays ruiné politiquement qui veut jouer à la cour des grands en achetant plus de 90 FA-35, ils n'ont qu'à couler !
a écrit le 01/05/2012 à 13:19 :
Comme pour le developement du rafale, 100% de chance que le coup explose.
Ca fait deja polemique ici aux USA.
Réponse de le 01/05/2012 à 16:56 :
Commentaire sans aucun fondement...
Réponse de le 01/05/2012 à 17:08 :
Renseigne toi, le programme Rafale n'a pas eu tant de surcoût (il me semble 30% ce qui est raisonnable). Comparé au Typhoon (+175%) et au JSF. Et le tout pour un avion de très bonne facture (voir les évaluations lors des appels d'offre).
Réponse de le 02/05/2012 à 9:39 :
On peut reprocher beaucoup de choses à Dassault (éternel cavalier seul, etc.) mais pas d'exploser les couts. Leurs projets sont parmi les mieux tenus dans l'aéronautique.
a écrit le 01/05/2012 à 12:45 :
Comment un pays avec 120% de dette, attaqué sur son déficit, a t'il l'idée totalement stupide de jeter autant d'argent par la fenètre en achetant des avions de chasse, qui plus est produits hors de l'Europe ? Les USA, soucieux de l'amélioration des problèmes de dette en Europe, ne devraient-ils pas accepter l'annulation de cette commande ridiculement couteuse ?
a écrit le 01/05/2012 à 12:38 :
Le peuple peut crever la gueule ouverte, faire la manche, fouiller les poubelles, il y aura toujours des valises de billets pour le lobby militaro-industriel ... Pauvre monde
a écrit le 01/05/2012 à 12:37 :
Italie à la botte ds US ..
a écrit le 01/05/2012 à 12:02 :
merci les italiens d'acheter des avions us vous estes dans la panade avec une dette qui explose et c'est les americains qui vont vous venir en aide ou les europeens quand on fait partie d'une famille comme l'europe il faut se serrer les coudes et etre solidaire dassault fait des avions de guerre il me semble et surtout en tant de crise comme connais l'italie l'achat d'avions de guerre me semble bien superflus et irresponsable l'italie serit t'elle menacee? par la maffia oui mais c'est une histoire interieure qui ne se regle pas avec des avions!!
Réponse de le 01/05/2012 à 17:31 :
Si vous vous renseigniez un peu vous apprendriez que les italiens possedent deja l'eurofighter et que la version du F35 choisie est la "B" soit celle a decollage et atterrissage court. Or aucun avion europeen n'a cette capacité. Par ailleurs l'industrie italienne contribue au projet avec la filiale de Finmeccanica Alenia Aermachi. D'ailleurs il est noté que les pays partenaires sont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie, le Canada, le Danemark, la Norvège, les Pays-Bas, la Turquie et l'Italie mais pas le Japon ni Israel car ces pays ne participent pas d'un point de vue industriel mais achèteront bien cet avion
Réponse de le 01/05/2012 à 23:59 :
La France est aussi dans la panade, au moins autant que l'Italie, cela ne va pas tarder à se savoir.
Dès que les élections seront passées, les mauvaises nouvelles vont déferler...

Bon courage aux français, nombrilistes et arrogants...
a écrit le 01/05/2012 à 12:01 :
L'italie, bien contente de trouver l'aide de la BCE quand ça l'arrange, achete américain! Vive l' Europe....
a écrit le 01/05/2012 à 11:21 :
Tiens, le rafale fait des petits ?
Réponse de le 01/05/2012 à 11:58 :
Le Rafale, on peut lui reprocher des choses, mais certainement pas d'avoir vu ses budgets initiaux déraper : ils ont plutôt été admirablement tenus pour un programme que les politiques (notamment en 1997) ont flingué à tout-va, le renchérissant bêtement, et qui ne s'est pas exporté. La comparaison avec le F-35, de ce point de vue, est tout à l'honneur du Rafale. Mais bon, il y a toujours cet esprit franchouillard de l'autodénigrement qui se veut cynique quand il est surtout benêt : critiquer beaucoup, ricaner tout le temps, s'informer le moins possible.
Réponse de le 02/05/2012 à 12:36 :
et puis dans un duel aérien Rafale vs F35 à compétence égale du pilote je donne pas cher du F35

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :