Le Boeing 787 pourrait reprendre du service fin mai selon United Airlines

 |   |  411  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Gail Hanusa - The Boeing Company)
Alors que les modifications apportées sur les appareils pour parer aux problèmes de surchauffe des batteries lithium n'ont encore obtenu la certification des autorités américaines, United a annoncé que ses B787 reprendraient du service dès le 31 mai, cinq jours plus tôt que prévu en février.

Cloués au sol depuis le 16 janvier, les Boeing 787 reprendront-ils du service prochainement ? Mardi, alors que les modifications apportées sur les appareils pour parer aux problèmes de surchauffe des batteries lithium n?ont encore obtenu la certification des autorités américaines, United Airlines a annoncé que ses B787 reprendraient du service dès le 31 mai, cinq jours plus tôt que prévu en février, sur sa ligne Denver-Houston. La ligne Denver-Tokyo reprendra en B787 le 10 juin. Les huit autres compagnies possèdent des 787 (All Nippon Airways, Japan Airlines, Qatar Airways, LOT, Air India, Ethipian Airlines, LAN Chile) n'ont pas encore communiqué de date précise pour la reprise de leurs vols. La compagnie aérienne japonaise a rouvert des réservations à bord de Boeing 787 à partir de juin, tout en émettant la possibilité d'y renoncer si l'interdiction d'exploitation de cet avion n'était pas levée à cette date.

Le dernier vol d'essai pour la certifcation a eu lieu vendredi
Boeing a effectué vendredi dernier un dernier vol d'essai sur l'un de ses 787 "Dreamliner" en vue d'obtenir la certification des modifications apportées à ses batteries. Depuis les données sont analysées par la FAA, l?agence fédérale américaine de l?aviation civile.
Reste à savoir combien pourrait coûter à Boeing l'indemnisation des compagnies aériennes qui ont lourdement pâti de l'interdiction de vol du 787: les japonaises ANA et Japan Airlines ont dû annuler des milliers de vols et entendent être dédommagées. Notre entreprise envisage de demander des dédommagements", a expliqué un porte-parole d'ANA à l'AFP. Il a toutefois ajouté que les négociations avec le constructeur américain ne débuteraient qu'une fois connus tous les détails des incidents.

2.000 emplois en Caroline du Sud
Par ailleurs, en réponse à Airbus qui vient de lancer la construction de son usine d?assemblage final à Mobile, dans l?Alabama avec 1000 emplois à la clé, Boeing a annoncé qu'il investissait un milliard de dollars et comptait créer 2.000 emplois dans son usine de Caroline du Sud (sud-est des Etats-Unis) où il fabrique des B787. Afin de bénéficier d'incitations économiques locales à l'investissement, Boeing "s'engage à créer 2.000 nouveaux emplois et à investir plus d'un milliard de dollars" dans cette usine, située à Charleston, détaille le constructeur dans un communiqué. Le groupe rappelle avoir investi "plus d'un milliard de dollars depuis 2009 en terrains, infrastructures, et outillage en Caroline du sud où (il) compte à présent 6.000 employés".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :