Pékin commande des Airbus et cesse en partie ses représailles

 |   |  253  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Chine et la France ont signé jeudi à Pékin un accord d'intention pour l'achat de 60 Airbus, à l'occasion de la visite du président français François Hollande à Pékin. Cette future commande comprend 18 des 45 A330 qui avaient été gelés en représailles à la mise en place d'une "taxe carbone" en Europe sur le transport aérien.

La Chine débloque une partie des commandes qu'elle avait gelée en représailles à la mise en place par l'Europe en 2012 d'un système d'échanges de quotas d'émissions de CO2. Alors que la commande de 45 A330 était en stand-by, Pékin a confirmé 18 d'entre eux à l'occasion de la visite du président français François Hollande en Chine ce mardi. Pour que les compagnies chinoises q reçoivent dans les temps les appreils commandés, Pékin devait se prononcer maintenant. Cette décision intervient alors que l'Europe a suspendu l'application de son système dans l'attente qu'une solution globale soit trouvée d'ici à l'automne à l'OACI, l'organisation internationale de l'aviation civile. Ce qui semble en bonne voie selon Michel Wachenheim, l'ambassadeur français à l'OACI.

Un an de travail pour l'usine chinoise
En outre, la Chine aurait signé une commande pour l'achat d'une quarantaine d'A320 qui servira à alimenter l'usine d'Airbus de Tianjin, à 150 kilomètres de Pékin. Ce qui représente quasiment une année de travail pour ce site d'assemblage.  L'accord intervient au premier jour de la visite officielle en Chine du président français, qui a fait du rééquilibrage de la balance commerciale de la France avec la Chine sa priorité.
D''autres commandes chinoises ne sont pas impossibles en 2013 et 2014. En effet, le nouveau président chinois Xi Jinping doit venir en France en fin d'année et 2014 marquera le 50 ème anniversaire de la reconnaissance de la république démocratique de Chine par la France.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2013 à 20:14 :
Bonjour, il est clair qu'il est souhaitable de faire du commerce avec se grand pays, que l'on le veux ou pas le Chine sera demain la 1er puissance économique mondial..... À nous de savoir si nous souhaitons commercer à le pays le plus peupler sur la planète.... Oui mais pour cela il vas falloire arrête d'attaque les atheletes paraplegique avec un extincteur.... Surtout nous occuper de nos problème... Non représentation démocratique, Abcence de la représentation populaire..... Nous avons nous aussi de gros problème démocratique... On remerci au Bobo de ne pas faire échouer les effort de Mr le président pour redonner de la croissance à notre pays.... Ce n'est pas gagnier..... Avec nos comiques que l'on laisse agir rien n'est gagnier.....
a écrit le 27/04/2013 à 18:31 :
IL NE FAUT PAS CRACHE DANS LA SOUPE DES CONTRATS PAR LES TEMPS QUI COURENT ILFAUT LES PRENDRE
a écrit le 26/04/2013 à 9:17 :
titre "COMMANDE" suite "'intention pour l'achat de 60 airbus" Hummm mais alors ou est l'information ? La Chine ne risque pas d'être impressionné par l'autre et n'en rien à battre de Louis XVI et sa clique.
a écrit le 26/04/2013 à 7:36 :
la Chine n'a rien commandé,elle vient de confirmer une commande faite sous Sarkozy et
bloquée pour des raisons qui tout le monde connait.Lisez Les Echos de ce jour pour en
avoir une confirmation détaillé.Le voyage de Hollande avec sa cour de miracle est prati
quement sans résultats apparents."Source Les Echos "
Réponse de le 26/04/2013 à 8:53 :
tu te contredis sarcasme, si la commande est débloquée, c'est qu'elle est bien confirmée et donc passe en commande ferme. En Chine c'est le CASC qui donne le feu vert aux commandes de toutes les compagnies chinoises. Celles-ci avaient commandé, certes, mais l'approbation finale n'avait pas été faite.
Réponse de le 26/04/2013 à 17:52 :
Ce qui est bien avec ces commandes, c'est qu'on en parle plusieurs fois!
a écrit le 26/04/2013 à 4:33 :
Republique Populaire de Chine, pas Democratique
a écrit le 25/04/2013 à 18:51 :
Ils passent une commande de 60 avions ?? Pour les construirent chez eux !!! En plus, ils nous paieront avec du riz ??
a écrit le 25/04/2013 à 17:11 :
Les chinois ont toujours été excellents dans l'art du chantage. Dans le cas présent , ils ont ré-évalués leurs besoins et l'intérêt de faire tourner la co-entreprise locale et modifié leurs sanctions en conséquence.
Un geste qui ne leur coûte rien et permet de pousser la France à faire davantage de concessions en profitant de la visite du président qui doit pouvoir faire état de contrats signés lors de son déplacement ( contrats déjà signés et qui attendent la dite visite pour etre annoncés):

bien joué !
a écrit le 25/04/2013 à 14:38 :
Sarkozy avait signé lors de son déplacement en Chine des Airbus autour de Hollande d'apposer sa signature pour... des Airbus. Démonstration d'une France de droite comme de gauche qui fait du surplace mais qui avance surement vers son déclin...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :