Défense : 7.500 postes seront sauvegardés sur 2015-2016

 |   |  214  mots
François Hollande sauve 7.500 postes dans l'armée sur les 34.000 qui doivent disparaître.
François Hollande sauve 7.500 postes dans l'armée sur les 34.000 qui doivent disparaître. (Crédits : GONZALO FUENTES)
Ce n'est pas moins de 7.500 postes qui seront sauvés dans l'armée sur la période 2015-2019, dont 1.500 dès 2015, a annoncé François Hollande face à la menace terroriste.

Il l'avait annoncé lors des vœux aux armées le 14 janvier dernier : François Hollande a confirmé, ce mercredi 21 janvier, que la Défense supprimerait 7.500 postes de moins que prévu sur 2015-2019, dont 1.500 dès 2015, après les récents attentats. Cette décision intervient suite au déploiement de plusieurs milliers de militaires sur le territoire nationale pour assurer la sécurité des Français dans le cadre du Plan Vigipirate.

Une révision de la loi de programmation militaire

C'est lors d'un conseil de défense de l'Elysée que le président de la République "a décidé de réduire de 7.500 les déflations d'effectifs prévues pour le ministère de la Défense sur la période de 2015-2019 par la loi de programmation militaire, dont 1.500 dès l'année 2015", a indiqué l'Elysée dans un communiqué. 7.500 suppressions de postes étaient initialement programmées seulement pour 2015, 34.000 entre 2015 et 2019.

Pour asseoir sa décision, François Hollande a également demandé une actualisation "d'ici cet été" de la loi de programmation militaire (LPM). L'actuelle LPM prévoit notamment de ramener les effectifs des armées à 242.000 personnes en 2019. Quelque 54.000 postes ont déjà été supprimés dans le cadre de la LPM précédente datant de 2008-2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2015 à 5:55 :
Trop de Généraux et de gradés. Grilles indiciaires avantageuses ainsi que l'avancement. Retraites. Il faut tout revoir de fond en comble. Nous avons des forces de polices qui coûtent au budget de la France. Sans compter les avantages en natures attribués. (logements de fonction, etc....)
Il faut retrouver de la marge pour le budget de la Défense et recruter des hommes (des soldats) pour être plus efficace sur le terrain, sur les économies que l'on peut faire.
a écrit le 22/01/2015 à 2:11 :
nous dire musulmans avec quel corps les croyants de l'Islam apprécieront l'urée paradis (belles femmes!) depuis la mort permis aux musulmans au corps dans la tombe et pourrir et ne ont jamais ressusciter le corps de musulmans de la mort!
a écrit le 21/01/2015 à 17:39 :
quand on vbeut jouer aux billes il faut en avoir des billes. Un bidasse de Vigie pirate coute 100 euros par jour Eh oui
a écrit le 21/01/2015 à 17:32 :
C'est vrai qu'il "faut" bien aller aider l'otan... qui nous ont mis dans cette galère.
a écrit le 21/01/2015 à 17:04 :
Dans la notion de "moindre réduction" (comme pour les dépenses de l'Etat, une "moindre augmentation"), les suppressions de postes passent de 34.000 à 26.000 entre 2015 et 2019. Vraiment pas de quoi se réjouir....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :