Défense : la France en guerre réduit encore le nombre de militaires

 |   |  475  mots
Le gouvernement Valls va couper à nouveau dans les effectifs (7.500) du ministère de la Défense... alors que la France guerroie aux quatre coins du globe (Mali, Centrafrique, Irak...) Sur la photo, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian
Le gouvernement Valls va couper à nouveau dans les effectifs (7.500) du ministère de la Défense... alors que la France guerroie aux quatre coins du globe (Mali, Centrafrique, Irak...) Sur la photo, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian (Crédits : Reuters)
Les objectifs de suppressions d'emplois dans les armées ont été confirmés (7.500 en moins) dans le projet de budget 2015. Avec 31,4 milliards d'euros, dont 2,3 milliards de recettes exceptionnelles, ce projet s'inscrit dans la trajectoire de la loi de programmation militaire (LPM).

Après 7.234 de militaires en moins en 2013 puis 7.881 en 2014, le gouvernement va couper à nouveau dans les effectifs du ministère de la Défense... alors que la France guerroie aux quatre coins du globe (Mali, Centrafrique, Irak...). Un peu paradoxale comme stratégie. Les objectifs de suppressions d'emplois dans les armées ont été confirmés (7.500 d'emplois en moins) pour atteindre un "plafond d'emplois" de 265.846 à fin 2015. Au total, 23.500 postes doivent être supprimés sur la période de la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019.

Avec 31,4 milliards d'euros de recettes, le projet de budget de la Défense pour 2015 présenté mercredi par le gouvernement s'inscrit dans la trajectoire de la LPM adoptée fin décembre par le Parlement. Les crédits budgétaires inscrits dans le projet de budget s'élèvent à 29,1 milliards d'euros (hors pensions), auxquels doivent s'ajouter 2,3 milliards de recettes exceptionnelles (REX) pour atteindre le seuil de 31,4 milliards d'euros fixé par la LPM en 2015 puis 2016. Les recettes globales doivent progresser ensuite à 31,6 milliards en 2017.

Des recettes exceptionnelles à trouver

Dans un contexte budgétaire général de redressement des finances publiques, la LPM vise à "concilier souveraineté stratégique et souveraineté budgétaire", réaffirme Bercy, qui a pourtant gelé 1,2 milliard d'euros de crédits en 2014. Elle fixe une trajectoire de ressources de 190,5 milliards d'euros sur la période, conforme à la valorisation du modèle d'armée validé par le Livre Blanc. Ainsi, la LPM sera respectée et bénéficiera, en 2015, de 31,4 milliards de ressources totales, conformément au vote du Parlement. Au total, le budget triennal 2015-2017 prévoit une enveloppe de 94,3 milliards de ressources totales, conformément à la LPM", assure Bercy.  A suivre...

Bercy a déjà rapiné des crédits budgétaires de 2015. D'abord fixées à 1,8 milliard d'euros pour 2015, les recettes exceptionnelles (REX) ont été portées à 2,3 milliards en juillet, "pour sécuriser les programmes d'équipement". Le gouvernement avait alors assuré que la mission Défense bénéficierait "en 2015 de 31,4 milliards de ressources totales", comme le prévoit la trajectoire financière de la LPM.

Pour autant, les REX censées venir principalement de la vente de fréquences hertziennes, ne seront pas au rendez-vous de 2015. Car selon de nombreux observateurs, le produit de la vente des fréquences 694 MHZ et 790 MHz est attendu au plus tôt en 2016 pour les plus optimistes, au plus tard en 2018 pour les plus pessimistes. L'exécution financière de la LPM précédente (2009-2014) a déjà montré qu'elles n'étaient pas forcément disponibles au moment prévu. Le gouvernement devra donc céder des participations de l'Etat pour tenir la trajectoire financière de la LPM. Et ce n'est qu'une question de volonté politique ni plus ni moins... A François Hollande s'il veut continuer à faire avancer la paix dans le monde, d'imposer ce choix à Bercy.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2014 à 11:48 :
quand une guerre total va ce déclenché, démerdé vs avec vos petits 75000 soldat!!!! elle est belle l'armée!! une armée en carton avec manque de munition, de matériel, de vivre et surtt d'homme!!!on appelle sa une démocratie???? lé dirigeant prenne les décision comme bon leur semble, quel vie pathétique avons ns là, on est condamné des la naissance a payé et être taxé!!! ma fille viens de naitre et ce retrouve déjà avec une dette de 30000 sur la tête, ils ce sont aproprié tt!! tu veu péché bin paye, tu veu chassé... bin paye, en gro tu veu vivre, paye ou créve....... merci la France
a écrit le 03/10/2014 à 16:18 :
Le problème est qu'il y a toujours plus d'officier.... Et la solde et la retraite se n'est pas la même chose en fin de carrière qu'un cadre sous officier.... Du simple au double... Et se n'est pas des porteurs de fusil.... Surtout des généralistes spécialiste en RH .... Pas des combattants.... Une bien triste réalité pour une armée professionnelle.....
Réponse de le 04/10/2014 à 14:54 :
Avis non partagé. J'ai été EVAT, sous-officier et officier. Le problème ne vient pas des officiers mais des trop nombreux intermédiaires qui polluent notre vie. Et parmi eux, bon nombre d'EVAT, de sous-officiers et d'officiers. Quant à la retraite, sachez qu'après 32 années de service, ma retraite sera équivalente à celle d'un major.
Bien triste réalité, je vous l'accorde!!!
a écrit le 03/10/2014 à 10:07 :
Voilà ce que l'on peut lire sur le net.
Si c'est vrai il faudrait peut être faire des économies là il y a vraiment à en faire.
Oups ! c'est une réserve électorale !!!
> > Savez-vous quelle est la plus grande des administrations au monde
> > après l'armée chinoise ?
> > L'éducation nationale française :
> > 1 418 744 personnes (plus que l'Armée Russe, ex Armée Rouge).
> > Et sur ce chiffre, il y a moins d'1 million d'enseignants !
> > C'est à dire qu'il y a 512 087 "administratifs"
> > (Hors restauration et services annexes bien sûr).
> > Sur ces 512 000 personnes,
> > une commission d'enquête de l'assemblée a trouvé
> > 37.664 salariés qui n'apparaissent que dans la colonne "dépense de personnel"
> > et dont personne ne sait ce qu'ils font,
> > et 30 000 "détachés" qui n'ont jamais enseigné...
> > et sont en fait agents électoraux.
> >
> > Le coût de cette gigantesque plaisanterie ?
> > 100 milliards d'euros par an
> > (soit le prix de 52 porte-avions nucléaires de 36 000 tonnes avec hélice en état de marche).
> >
> >
> > Il y a aujourd'hui 459 600 élèves de moins qu'en 1991,
> > mais 247 000 enseignants de plus.
> >
> >
> > Les résultats entre autres :
> > - Sur 726.000 jeunes qui quittent chaque année le système, le ministère reconnaît lui-même
> > que 439 000 n'ont "aucune réelle formation".
> >
> > - Il y a aujourd'hui 236.583 étudiants
> > en "Sciences humaines et sociales" dans les Facs :
> > chacun coûte 48.000 € par an à la collectivité.
> > Et tout le monde sait qu'il n'y a qu'une poignée de postes à pourvoir dans ce Secteur (5.000 par an, peut-être 10 000 ?).
> >
> > Rappelons que l'OCDE a classé la France très loin des autres nations
> > en comptant 40 % d'illettrés en France
> > (capacité à lire, comprendre et résumer en cinq lignes un texte simple de 20 lignes).
> >
> > Enfin, sur les 13 meilleurs lycées parisiens pour les résultats au bac,
> >
> > 11 sont des établissements privés.
Réponse de le 03/10/2014 à 16:21 :
Oui, tous cela est sûrement vrai, mais il serai souhaitables aussi de réformer se ministaire qui est si peut efficace..... Mais bon s,est l'électorat des socialistes.... Ils ruine la France depuis 30 ans mais tous vas bien......
a écrit le 02/10/2014 à 12:14 :
C'est tellement simple de taper sur ceux qui ne disent jamais rien... Quel manque de courage, de COUILL... serai-je tenter de dire de la part de nos dirigeants... On nous rabâche dans de jolis discours que l'état nous remercie pour nos sacrifices, notre abnegation... et nos morts aux combats et on nous poignarde une fois de plus dans le dos. Mais nous continuerons toujours a travailler (n'en déplaisent a ceux qui croient que l'on ne sert a rien) a assurer la sécurité de ce pays a la derive. On viendra nous chercher pour combattre le terrorisme ou pour aider lors de la derniers catastrophe naturelle, et nous le ferons, malgré notre manque de moyen parce nous, nous sommes de vrais CITOYENS... Une militaire decue une fois de plus...
a écrit le 02/10/2014 à 11:11 :
Rogner sur notre assurance vie que représente l'armée est non seulement une aberration totale mais c'est extrêmement dangereux. Le monde est dans une instabilité grave, notre situation intérieure, c'est une évidence, peut gravement dégénérer. La république à toujours conduit la France à ses pires désastres car elle est gouvernée par les pires idiots qui n'ont comme certificat que celui d’être passés par des « grandes écoles administratives. »
Incultes et ignorants des leçons et de l'expérience de l’Histoire.
Affaiblir toujours plus notre armée (ou ce qu'il en reste) n’aura pour effet mécanique que d'exciter encore plus les appétits de certains.
a écrit le 02/10/2014 à 10:56 :
pan...pan,pan...pan...pan,... pan,pan,pan...Boum, boooouuuuummmmmmm, Brrrrrrr...fiz, fiz, fiiiizzzz...Bouuuuum..."tango, charly, des avions de chasse nous survolent...vvvvvrrrrrrrrrrrriiiiiiiiii...attention des bombardiers...wwwwrrrrrrooooooo...BOUM, BOUM...c'est une attaque nucléaire....mouaaaaaarrrrr, je meurs. VOILA COMMENT NOS TROUPES S'ENTRAINENT !
Réponse de le 02/10/2014 à 18:28 :
Très bonne tactique qui consiste, lorsque l'on n'a plus de munitions à continuer à tirer (du moins faire le bruit des tirs) pour faire croire à l'ennemi que l'on a encore des munitions. Bravo le"gouvernement".
a écrit le 02/10/2014 à 10:04 :
Il s'est dit il y a peu que l'armée de Terre tiendrait toute entière dans le stade de France au vu de ses effectifs actuels. Il conviendrait donc de publier une annonce en vue de trouver un stade plus petit.
a écrit le 02/10/2014 à 7:23 :
Il faudrait que nous, citoyens, nous levions pour défendre nos militaires. Réformes sur réforme, que de casernes fermées ! Pourquoi ne fait-on pas de réformes ailleurs (tant de poste inutiles dans l'Education nationale, des gens qui ne sont pas devant des élèves : inspecteurs, conseillers pédagogiques, chargés de missions, documentalistes Canopé...
a écrit le 02/10/2014 à 7:18 :
Moins de nucléaire et plus de conventionnel.
Réponse de le 03/10/2014 à 10:10 :
>la défense est un tout et le Nucléaire en est la clé de voute.
Si on veut garder notre position diplomatique (ONU ectc..) il est nécessaire garder cette force.
De plus une grand partie des moyens dit Nucléaire sont utilisés pour le conventionnel : Rafale, C 135, Atl 2, SNLE, etc...
a écrit le 02/10/2014 à 6:40 :
Aux quatre coins du globe ! C'est encore plus fort que la quadrature du cercle ! On n'arrête pas le progrès...
a écrit le 02/10/2014 à 6:23 :
M le Ministre de la Défense, vous devez revoir les logements concédés gratuitement par nécessité absolue de fonction. Il y a énormément de finance à récupérer, en faisant verser un loyer même minime aux fonctionnaires en bénéficiant. A l'heure de l'informatique, les fonctions 24H/24H n'existent pratiquement plus.
a écrit le 02/10/2014 à 6:17 :
"la France en guerre réduit encore le nombre de militaires" ou comment il est plus facile de taper sur la "grande muette" que dégraisser le mammouth et autre administration dispendieuse.
a écrit le 02/10/2014 à 1:37 :
ILS FERAIENT MIEUX DE FAIRE LA GUERRE CONTRE LE CHÔMAGE ET LA PAUVRETÉ DANS NOTRE PROPRE PAYS!!!
BONS A RIEN!
a écrit le 02/10/2014 à 0:06 :
La guerre de demain se fera avec des drones et des robots, ça ne nous garantira pas un monde plus sûr ou plus juste, seulement plus inhumain, c'est ça le progrès...
a écrit le 01/10/2014 à 22:47 :
C'est un non sens ! en effet, le nombre de bons à rien n'est pas réduit, mais les membres de l'armée, oui...... on marche sur la tête!
a écrit le 01/10/2014 à 22:41 :
On ne réduit pas le nombre des sénateurs , c'est vrai qu'ils sont très utiles ?
a écrit le 01/10/2014 à 22:05 :
les militaires vont-ils un jour se révolter? Quelques chars en route pour l'élysée ça ferait un peu le buzz matinal. D'ailleurs vu la situation morale du pays une dictature militaire pendant 10 ans ça remettrait peu être les choses en place: abnégation, discipline, sens des autres, loyauté, solidarité vraie, justice expéditive......En plus les capitalistes aiment bien les dictatures, alors .....allez-y.
Réponse de le 01/10/2014 à 22:47 :
...YES !!!!!!!
a écrit le 01/10/2014 à 21:05 :
Allez y nous au moins on paie nos impôts et factures et on ne vol pas les l'argent des contribuable pour payer leur campagne .
a écrit le 01/10/2014 à 20:39 :
en 1ére ligne, FH comme sergent-chef. En 2ème ligne, Le Drian comme caporal.
a écrit le 01/10/2014 à 19:43 :
Les gouvernements successifs sacrifient la jeunesse, l'armée, la police ; ces mêmes cassent l'esprit d'entreprise, leur bureaucratie, exercée par des "hommes ordinaires" , asphyxie toute initiative ....Au profit des rentiers ? Des financiers ?Des politiques ? Ceux-ci planqués à l'arrière tiendront-t-ils ? Nous sommes la risée du monde entier ...
a écrit le 01/10/2014 à 19:37 :
Bientôt nous allons faire voler les LECLERC
Réponse de le 01/10/2014 à 19:48 :
Depuis que l'Agence Tout Risque l'a fait...
a écrit le 01/10/2014 à 19:27 :
Il faut se donner les moyens de sa politique , ou alors limiter sa politique à ses moyens .
Réponse de le 01/10/2014 à 22:49 :
exactement
a écrit le 01/10/2014 à 18:55 :
La France en guerre !!! (je me tords de rire). La superproduction de la saison, c’est l’Empire du Chaos (avec ses laquais tricolore et principesques) bombarde le calife et le fantôme dans la machine de Guerre mondiale contre le terrorisme. La France, la pauvre, sous les bombes de ces méchants, appelle sous le drapeau tous les François et Françoises pour aller défendre la Patrie sur le champ d'honneur désertique et presque déserté !! (PAUSE) je vais vite à la cuisine chercher une autre canette de bière, j'arrive...
Réponse de le 01/10/2014 à 20:40 :
vous avez raison, il faut toujours un cirque pour distraire les chômeurs.
Réponse de le 02/10/2014 à 6:49 :
Ca va detend toi vieux tu va faire un AVC...
a écrit le 01/10/2014 à 18:36 :
C'est bien, il y a trop de fonctionnaire inutile !
Réponse de le 01/10/2014 à 18:43 :
Vous n'êtes sûrement pas fonctionnaire, mais peut être inutile aussi..

.
Réponse de le 01/10/2014 à 20:11 :
Les militaires ne sont pas des fonctionnaires.
Réponse de le 01/10/2014 à 20:19 :
c'est ça et toi t'es utile?
J'espère que t'auras le courage de dire ça aux pompiers quand ils te désincarcérons de ton Duster...
a écrit le 01/10/2014 à 18:25 :
il en attrape une suée le pauvre il doit se dire dans qu elle galère je me suit mis
Réponse de le 01/10/2014 à 19:14 :
un bourbier sans pareil, mais Hollande était pour...! vision très courte...
a écrit le 01/10/2014 à 18:03 :
Ces guerres, ne sont pas faites pour nous arranger ! mais avec un tel président, on va y laisser nos dernières plumes....s'il en reste encore quelques unes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :