Air France-KLM : le Canadien Benjamin Smith devrait être nommé PDG jeudi 16 août

 |   |  447  mots
Benjamin Smith, numéro 2 d'Air Canda, en passe d'être nommé PDF d'Air France-KLM
Benjamin Smith, numéro 2 d'Air Canda, en passe d'être nommé PDF d'Air France-KLM (Crédits : Clodagh Kilcoyne)
La nomination de Benjamin Smith, numéro deux d'Air Canada, à la tête du groupe franco-néerlandais devrait intervenir lors d'un conseil d'administration convoqué jeudi.

Selon des informations confirmées à La Tribune, un Conseil d'administration convoqué demain jeudi 16 août devrait permettre d'officialiser la nomination d'un nouveau PDG pour le groupe dont Jean-Marc Janaillac avait démissionné il y a plus de trois mois. Après avoir été désavoué lors d'une consultation du personnel sur un accord salarial le 4 mai, il avait été provisoirement remplacé par Anne-Marie Couderc. Depuis ce rejet, les négociations sociales entre la compagnie et ses pilotes sont dans une impasse.

La nomination d'un patron non Français, en l'occurrence le numéro deux d'Air Canada Benjamin Smith, évoquée depuis plusieurs jours dans les médias, serait une première pour Air France-KLM.

Entré chez Air Canada en 2002, Benjamin Smith est responsable des transports aériens de la compagnie et chef de l'exploitation. C'est à ce poste qu'il a signé avec les deux syndicats des personnels navigants des accords sur l'organisation d'Air Canada et sa low-cost Air Canada Rouge, sur une durée de dix ans.

Il est présenté sur le site d'Air Canada comme "le visionnaire de l'expansion stratégique et diversifiée du réseau mondial d'Air Canada", et "le principal architecte" de la transformation de l'aéroport de Toronto comme plaque tournante internationale d'Air Canada.

Une nomination rejetée par les syndicats FO et SNPL

Mercredi 15 août, le syndicat FO Air France a fustigé sur Twitter "l'augmentation de 300%" du salaire, qui serait accordée à ce futur patron si sa nomination était confirmée, soulignant que "Tout ceci se passe bien évidemment pendant le pont du 15 août".

Quant au SNPL, premier syndicat de pilotes d'Air France KLM, son président Philippe Evain avait estimé début août que nommer Benjamin Smith serait "une grave erreur". Il a renchéri ce mercredi sur Twitter en estimant que le CA d'Air France KLM "joue la politique du pire" en livrant "les clés d'Air France aux Américains".

Chez KLM, d'après le quotidien néerlandais De Telegraaf, le syndicat de pilotes de ligne VNV a donné jusqu'à vendredi à la direction pour répondre à ses demandes, sous peine de "quinze jours de grève". Celles-ci portent sur l'allégement de la charge de travail et l'augmentation des salaires.

Depuis le début de l'année, l'action Air France a plongé de plus de près de 35% à la Bourse de Paris. Son cours est ainsi passé de 13,58 euros le  29 décembre 2017 à 8,86 euros ce mercredi 15 août. C'est entre janvier et début mai que la baisse a été la plus brutale, avant de se stabiliser après le départ de Jean-Marc Janaillac puis de remonter légèrement depuis la mi-juillet.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/08/2018 à 7:57 :
Bonne nouvelle pour mettre Air France au niveau des autres compagnies mais il va s’attaquer au corporatisme qui ronge cette entreprise on lui souhaite bonne chance
a écrit le 16/08/2018 à 4:53 :
300% d'augmentation ! Mazette, se mouchent pas avec les doigts ces pdg, pendant ce temps, les trimards sont au minimum syndical.
Jusqu'a quand durera cette tragi-comedie ?
Réponse de le 16/08/2018 à 7:41 :
Comparativement à la concurrence (Allemande par exemple), pour arriver à parité, AirFrance-KLLM devra encore doubler ou tripler la rémunération de son dirigeant... et faire baisser celle de ses pilotes... faut regarder d'où on part ...
a écrit le 15/08/2018 à 21:06 :
Souhaitons lui bonne chance. J'ai pour lui de la compassion, parce que diriger un tel mer.... c'est un sacerdoce.
a écrit le 15/08/2018 à 20:11 :
bah pierre , paul ou jacques, ou alfred, quelle importance


Mais caribou quand même comme on dit a mayotte
a écrit le 15/08/2018 à 19:55 :
Excellent choix .
Réponse de le 15/08/2018 à 21:04 :
Oui, excellent. La preuve par neuf en est le fait que les syndicats sont hostiles à son arrivée...
Réponse de le 15/08/2018 à 21:06 :
Oui, excellent. La preuve par neuf en est le fait que les syndicats sont hostiles à son arrivée...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :