Airbus assomme Boeing en Australie en plaçant une commande géante d’A321 et A220 chez Qantas

Au terme d'une compétition intense face à Boeing et Embraer, Airbus a été choisi par Qantas pour remplacer la totalité de sa flotte de Boeing 737 et 717 utilisée sur le réseau domestique. Qantas a commandé 40 A321 A321 XLR et A220 assorties de 94 options. Avec un potentiel de 134 appareils, cette commande est la plus grosse de l'histoire de la compagnie australienne. Au cours des dix prochaines années, cette nouvelle flotte 100 % Airbus va remplacer une centaine de Boeing sur le réseau domestique de la compagnie australienne. La présence du constructeur américain chez Qantas va se réduire comme peau de chagrin. Explications.
Qantas choisit Airbus pour sa future flotte domestique
Qantas choisit Airbus pour sa future flotte domestique (Crédits : Qantas)

Trois mois après la volte-face australienne dans l'affaire des sous-marins, Airbus remporte une victoire majeure en Australie. La compagnie aérienne Qantas a en effet annoncé son intention de commander 134 appareils moyen-courriers à Airbus pour renouveler sa flotte domestique, 40 A321XLR et A220-300, assortis de 94 avions en option. Airbus l'emporte à la fois son grand concurrent américain Boeing qui était en lice avec son 737 MAX, mais aussi face au constructeur brésilien Embraer et ses E190-E2 et E195-E2.

Il s'agit d'une « étape clef » pour Qantas, des mots même d'Alan Joyce, directeur général du groupe australien. Si toutes les options sont confirmées, il s'agira de la plus importante commande australienne de l'histoire. Elle s'inscrit dans le cadre du plan stratégique « Winton », nommé d'après le lieu de naissance de Qantas dans le Queensland. Finalisé en octobre, celui-ci planifie le renouvellement sur dix ans de la flotte domestique de Qantas, compagnie phare du groupe éponyme.

Lire aussi 5 mnQantas mise sur l'Airbus A380 pour relancer son trafic après crise

Une compétition acharnée

Selon Qantas, ces décisions ont été prises après un appel d'offres basé sur quatre critères : sécurité, fiabilité et performance, durabilité et réduction des émissions, et enfin conditions commerciales. Alan Joyce a évoqué un « choix très difficile à faire. Chaque option répondait à nos exigences fondamentales [...]. Mais lorsque vous multipliez les avantages, même minimes, dans des domaines tels que l'autonomie ou le coût, sur un si grand nombre d'appareils et sur les 20 ans que durera la flotte, Airbus s'est imposé comme le soumissionnaire privilégié ».

De son côté, Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus, a salué « une campagne particulièrement passionnante qui a repoussé les limites de l'évaluation technique, opérationnelle et financière, avec en outre un accent particulier sur le développement durable. »

Qantas a précisé que « les détails financiers de l'accord sont confidentiels, mais représentent un rabais important par rapport aux prix catalogue ». A cela, Alan Joyce a ajouté avoir « sécurisé les prix justes avant ce qui est susceptible d'être une forte hausse de la demande pour la prochaine génération d'avions monocouloirs. »

Lire aussi 4 mnAirbus double la mise au salon aéronautique de Dubaï : ALC commande 111 avions dont l'A350 cargo

Une flotte flexible entre A321 et A220

Dans le détail, la future commande comprend une tranche ferme de 20 A321XLR (« Extra long range », version à très grande autonomie de l'A321) et 20 A220-300. Ils amorceront le remplacement des 75 Boeing 737-800 et des 20 plus petits 717-200 actuellement en flotte dans la compagnie. Les A321 seront motorisés par des PW1100G de l'américain Pratt & Whitney, au détriment de son concurrent franco-américain CFM International (coentreprise Safran et GE).

Le détail des 94 avions en option n'a pas été dévoilé, mais Alan Joyce a précisé que : « L'accord avec Airbus présentait l'avantage supplémentaire d'offrir une flexibilité permanente dans le cadre de la commande, ce qui signifie que nous pouvons continuer à choisir entre les familles A320neo et A220 en fonction de l'évolution de nos besoins dans les années à venir. » Cela comprend également l'A220-100, version raccourcie de l'A220-300.

Lire aussi 3 mnSingapore Airlines se laisse tenter par l'A350F d'Airbus

Une commande finalisée d'ici un an

Conformément aux prévisions du plan Winton, la sélection d'Airbus est intervenue avant la fin de l'année. Elle doit maintenant se concrétiser avec la contractualisation d'une commande ferme pour les 40 premiers appareils d'ici la fin 2022 « après des discussions avec les employés sur les dispositions à prendre pour exploiter les nouveaux types d'avions et une décision finale du conseil d'administration de Qantas ». La direction devra se montrer convaincante alors que le groupe doit composer avec une dette nette évaluée à 3,6 milliards d'euros en cette fin d'année. La finalisation du contrat prendra d'ailleurs plus de temps que prévu : il y a deux mois, Qantas parlait d'une commande ferme d'ici mi-2022.

Les livraisons vont donc débuter en 2024, même si Qantas garde de la flexibilité pour s'adapter aux évolutions du marché du transport aérien. D'ailleurs, la compagnie a là aussi ajouté quelques mois à son calendrier : elle parlait initialement de fin 2023. Les livraisons se poursuivront jusqu'en 2034.

Avec ces commandes, la flotte de Qantas deviendra très majoritairement Airbus. La compagnie australienne ne gardera que ses Boeing 787-9 : 11 sont déjà en flotte tandis que les trois derniers doivent arriver à partir de 2023.

Lire aussi 4 mnBelle victoire d'Airbus sur Boeing : Jet2 choisit les A321 Neo au détriment du 737 MAX

Qantas n'est pas en terrain inconnu

C'est donc une arrivée en force de l'A320 chez Qantas. La compagnie australienne était jusque-là cliente de Boeing sur le moyen-courrier pour ses propres besoins. Au niveau du groupe, la situation est différente : la filiale low cost Jetstar est un important opérateur Airbus avec plus d'une soixantaine d'A320 CEO (« Current engine option », version originelle de l'appareil) en flotte, tandis que la compagnie régionale Qantas Link exploite 10 exemplaires.

De même, le groupe est déjà positionné sur la famille A320 NEO (« New engine option », version remotorisée de l'A320), dont fait partie l'A321 XLR. Il possède des commandes pour 109 appareils de cette famille, mais essentiellement destinés à Jetstar. Cela comprend 45 A320 NEO, 28 A321 LR (« Long range », version à grande autonomie de l'A321) et 36 A321 XLR. Reportées à cause de la crise, les premières livraisons sont prévues au second semestre 2022.

Alan Joyce a d'ailleurs déclaré que « la possibilité de combiner la commande de Jetstar et de Qantas pour le type A320 a également été un facteur déterminant » dans le choix d'Airbus.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 16/12/2021 à 15:14
Signaler
Découvrez comment la Chine a dépecé un Airbus A320 pour le copier au profit de son avion commercial, lisez "L'empreinte du Dragon" de Jean Tuan chez C.LC. Editions. Une lecture édifiante et jubilatoire ! Disponible sur amazon.fr et fnac.com

à écrit le 16/12/2021 à 14:29
Signaler
Quantas avt tt cie long courrier a eu le tps de tester Airbus et ses avions LR en étant la 1ere cie à opérer des A380 au début des années 2000. Cette cde n'a dc rien de diplomatique avec la part belle au nx monocouloir à long rayon d'action 321xlr, s...

à écrit le 16/12/2021 à 13:50
Signaler
Question à plusieurs milliards de dollars : quand va-t-on apprendre que la compagnie australienne à renoncé aux airbus pour des Boeing aukus à propulsion nucléaire ?

le 16/12/2021 à 15:00
Signaler
Méfiance ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Les SOUS MARINS déja oublié.

le 16/12/2021 à 15:00
Signaler
C'est une excellente question !

le 16/12/2021 à 15:06
Signaler
C'est une excellente question !

le 16/12/2021 à 15:56
Signaler
Ou des Boeing à voile, garantis zéro CO2, économie de carburant. :-)

à écrit le 16/12/2021 à 13:47
Signaler
Wait and see !!

à écrit le 16/12/2021 à 13:00
Signaler
Boeing c'est l'us airforce donc avant de les assommés il va en falloir... j'rappelle juste qu'ils étaient en faillite juste avant le covid ( comme Ford, Gm, le trou noir du repo etc.. ), pis le covid comme Zorro ou le 7ème de cavalerie est arrivé......

à écrit le 16/12/2021 à 11:23
Signaler
Bonjour la reconversion pour tous les pilotes qui passent en Airbus. C'est sympa mais avec les Australiens il faut être comme Saint-Thomas... J'y croirai quand les avions sont livrés

à écrit le 16/12/2021 à 9:33
Signaler
Réponse du berger à la bergère. Bravo à Airbus pour ce contrat avec Quantas. Faire l'avion a hydrogène ? futur de l'aéronautique ! Après Dassault et ses 80 Rafales aux EAU, Airbus, faire l'airbus des batteries et des nouveaux avions . Vive l'aeronaut...

à écrit le 16/12/2021 à 8:48
Signaler
Un bon signe diplomatique après l'histoire des sous marins mais bon dommage que ce soit l'UE qui en profite et pas la France qui au final est le pays qui fait le plus de sacrifices pour cette UE qui n'en vaut pourtant pas la peine. C'est bel et bien ...

le 16/12/2021 à 11:47
Signaler
Pourquoi soutenir les allemands? Simplement parce que c'est leur caution qui nous permet de dépenser sans compter au delà de toute raison, et que sans elle la France s'écroule. Nous nous somme mis nous même dans cette situation.

le 16/12/2021 à 12:04
Signaler
Qui vous fait dire que les allemands ne nous aime pas ? Au vu de votre commentaire ( et de toute la sphère extrémiste politicarde française ) je dirais que c'est le contraire non ?

le 16/12/2021 à 12:09
Signaler
Justement c'est une raison supplémentaire de nous en détacher vu que nous rendant toujours plus dépendant de la médiocrité financière. On ne pourra jamais s'en sortir de la sorte il est d'ailleurs cocasse de lire ceux qui critiquent les aides aux per...

le 16/12/2021 à 13:03
Signaler
"( et de toute la sphère extrémiste politicarde française )" Ah ! Churchill dit que je suis d'extrême gauche, toi tu dis que je suis d'extrême droite, va falloir vous mettre d'accord les gars. Maintenant tu es quand même encore plus éloigné vu que l'...

le 16/12/2021 à 15:04
Signaler
N'oublez pas que pour le monde presque entier AIBUS EST ALLEMAND.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.