Sous-marins : Joe Biden torpille le "contrat du siècle" de la France en Australie

Les Etats-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni lancent un partenariat "historique" de sécurité dans la zone indo-pacifique. Un pacte qui torpille un énorme contrat de sous-marins entre Canberra et Paris.

4 mn

(Crédits : KEVIN LAMARQUE)

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie ont confirmé mercredi la constitution d'un nouveau partenariat de sécurité et de défense dans le cadre duquel Washington et Londres vont aider l'Australie à se doter de sous-marins à propulsion nucléaire. Le nouveau partenariat (appelé "AUKUS") reposera sur un partage d'informations et une intégration technologique et industrielle accrue en matière de défense, ont expliqué le président américain Joe Biden et les Premiers ministres britannique Boris Johnson et australien Scott Morrison lors d'un sommet en visioconférence. "La première grande initiative de (ce nouveau pacte appelé) +AUKUS+ sera de livrer une flotte de sous-marins à propulsion nucléaire à l'Australie", a expliqué Scott Morrison.

"Sur la base de notre histoire commune de démocraties maritimes, nous nous engageons dans une ambition commune pour soutenir l'Australie dans l'acquisition de sous-marins à propulsion nucléaire", selon un communiqué commun des trois partenaires.

Les trois dirigeants se sont donc engagés à coopérer dans ce cadre pour permettre à l'Australie de s'équiper de sous-marins à propulsion nucléaire, mieux adaptés selon eux à l'évolution des menaces dans le Pacifique, où la Chine se montre de plus en plus ambitieuse. Pour autant, l'Australie ne cherche pas à se doter de l'arme nucléaire, a assuré Scott Morrison, alors que les trois dirigeants ont promis d'agir dans le respect des accords internationaux de non-prolifération. Il s'agit d'un revirement à 180 degrés pour l'Australie, qui avait commandé à la France douze sous-marins à propulsion classique de la classe Barracuda, à l'issue d'une compétition avec l'allemand TKMS (ThyssenKrupp Marine Systems) et le consortium japonais Mitsubishi/Kawasaki.

Résiliation du contrat avec Naval Group

Cette annonce a été suivie par la résiliation du contrat de douze sous-marins développés et conçus par Naval Group dans le cadre du programme de classe océanique « Future Submarine Program ». Une commande estimée à 56 milliards d'euros sur 50 ans, surnommée le "contrat du siècle" lors de sa signature en 2019. Le Premier ministre australien a confirmé jeudi la rupture du  contrat avec la France pour la fourniture de sous-marins conventionnels, préférant construire des sous-marins à propulsion nucléaire à l'aide de technologies américaines et britanniques. "La décision que nous avons prise de ne pas continuer avec les sous-marins de classe Attack et de prendre un autre chemin n'est pas un changement d'avis, c'est un changement de besoin", a affirmé Scott Morrison, qui a également annoncé l'achat de missiles américains Tomahawk.

"La France demeure un partenaire-clef dans la zone indo-pacifique", a pour sa part assuré mercredi Joe Biden, ce qui ne console pas du tout Paris, qui avait conclu en 2019 un "partenariat stratégique" avec l'Australie. "C'est une décision contraire à la lettre et à l'esprit de la coopération qui prévalait entre la France et l'Australie, fondée sur une relation de confiance politique comme sur le développement d'une base industrielle et technologique de défense de très haut niveau en Australie", ont expliqué les ministères des Affaires étrangères et des Armées, Jean-Yves Le Drian et Florence Parly dans un communiqué commun publié dans la nuit de mercredi à jeudi. La France est amère, très amère.

"Le choix américain qui conduit à écarter un allié et un partenaire européen comme la France d'un partenariat structurant avec l'Australie, au moment où nous faisons face à des défis sans précédent dans la région Indopacifique, que ce soit sur nos valeurs ou sur le respect d'un multilatéralisme fondé sur la règle de droit, marque une absence de cohérence que la France ne peut que constater et regretter", ont-ils précisé dans ce  communiqué commun.

Depuis de longs mois, le contrat signé avec Naval Group était très critiqué en Australie par l'opposition à Scott Morrison, qui voit avec ce partenariat stratégique avec les Etats-Unis une opportunité de se sortir d'un guêpier de politique politicienne australienne. La décision de l'Australie constitue une "grande déception" pour Naval Group, a réagi mercredi l'industriel de défense français, qui voit une partie du contrat de 50 milliards de dollars australiens (31 milliards d'euros) torpillé par cette annonce. "Le Commonwealth d'Australie n'a pas souhaité engager la phase suivante du programme, ce qui est une grande déception pour Naval Group qui proposait à l'Australie un sous-marin conventionnel de supériorité régionale avec des performances exceptionnelles", a affirmé le groupe dans une déclaration transmise à l'AFP.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 37
à écrit le 17/09/2021 à 12:18
Signaler
america first!!!!!!!! tiens, les francais decouvrent que meme quand c'est pas trump ca marche comme ca........

le 20/09/2021 à 0:23
Signaler
Les perfides sont des traitres mais le match ne fait que commencer !

à écrit le 17/09/2021 à 8:26
Signaler
Au moins Trump pouvait nous faire rire !

à écrit le 17/09/2021 à 5:27
Signaler
L'incapacite des francais a faire de bonnes affaires n'est pas a demontrer. En dehors des grands groupes qui traitent a l'americaine et plus largement le monde anglo-Saxon, les grenouilles sont justes bonnes a griller au bbq.

le 20/09/2021 à 0:25
Signaler
Il vaut mieux être une grenouille libre qu'un perfide vassalisé et lâche , le match commence , boris va perdre sa chevelure délirante !

à écrit le 16/09/2021 à 21:09
Signaler
L'Auk etait un gros oiseau qui ne pouvait pas voler, devenu extinct....et u/s veut dire h/s en francais

à écrit le 16/09/2021 à 19:24
Signaler
La France doit continuer à commercer avec la Chine sans état d'âme, sans se préoccuper des anglo-saxons.

le 17/09/2021 à 0:32
Signaler
Apparemment vous n'avez pas suivi l'actualité économique, la Chine n'achète pas la technologie française (e.g. turbines Alstom) mais préfère payer des intermédiaires (e.g. General Electric) pour la copier à peu de frais...

le 17/09/2021 à 8:50
Signaler
Pendant ce temps : La directrice du FMI Kristalina Georgieva soupçonnée d’avoir falsifié un rapport en faveur de la Chine.Selon l’enquête d’un cabinet d’avocats, Kristalina Georgieva aurait demandé fin 2017 à ses équipes de la Banque Mondiale, don...

à écrit le 16/09/2021 à 19:18
Signaler
le drian la paillasse lethargique n'a rien vu venir, ni sa bande de technocrates neuneus et arrogants. Et le poudré de l'elysee revendique d'etre un amateur. RIP France

à écrit le 16/09/2021 à 18:39
Signaler
On s'est trop foutu de sa g***** quand il s'est cassé le pied en lançant la baballe à son chien, ben voilà pépé est fâché.

à écrit le 16/09/2021 à 17:35
Signaler
Le drian a d'autres chats à fouetter en ce moment les elections approchent.On peut noter qu'on ne lui propose pas de partir a la retraite comme Didier Raoult ( 69ans). Ce n’est pas à 74 ans que Jean-Yves Le Drian va entamer une carrière de sniper....

à écrit le 16/09/2021 à 16:31
Signaler
Dans tous les sale coups , les perfides sont là , mais il doit y avoir une riposte au niveau de la trahison , L'OTAN il faut se retirer de ce guêpier Anglo saxon et vite

le 16/09/2021 à 17:07
Signaler
Souvenir : La réintégration de la France dans le commandement intégré de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord est annoncée par le président de la République Nicolas Sarkozy au Congrès à Washington le 7 novembre 2007 . ... Ce retour devien...

à écrit le 16/09/2021 à 15:02
Signaler
Nous avons quitté l'ombre (trump) pour le brouillard (biden) !!!

le 16/09/2021 à 17:21
Signaler
On est pas loin de nuit et brouillard.

à écrit le 16/09/2021 à 15:01
Signaler
Nous avons quitté l'ombre (trump) pour le brouillard (biden) !!!

à écrit le 16/09/2021 à 14:34
Signaler
Prochaine étape pour Biden: le SCAF. Facile car l’Allemagne a besoin d’exporter ses Mercedes, Porsche et autres BMW aux USA.

à écrit le 16/09/2021 à 14:24
Signaler
c'est surtout la confiance qui en l’occurrence a joué en défaveur du petit poudré. Dans les faits l'Occident tourne le dos à la France avec un certain mépris. Seules la Russie et la Chine continuent à faire les yeux doux à l'Henri III contemporain en...

à écrit le 16/09/2021 à 11:46
Signaler
C'est à 7 ans, dit-on, qu'un enfant «atteint l'âge de raison». Clamer que «l'Europe sort de son innocence» alors qu'elle est septuagénaire est donc grotesque. Cette déclaration ne peut être perçue,dans le monde entier,que comme un méprisable aveu de...

à écrit le 16/09/2021 à 11:15
Signaler
C'était logique avec le brexit : Les anglo font cause commune au détriment de l'Europe. Maintenant que nous sommes trop affaiblis, il ne font même plus semblant d'être nos alliés. Il est grand temps que nous établissions de bonne relation avec la Rus...

le 16/09/2021 à 13:09
Signaler
Bien résumé…

à écrit le 16/09/2021 à 10:58
Signaler
C'est une très bonne leçon pour la politique étrangère de nos politicards anglosaxonisés et leur attitude primaire anti russe, anti chinoise et ridiculement pro Otanesque. Tout est à revoir. En matière de coup dans le dos Mr Le Drian n'a pas de leç...

le 16/09/2021 à 19:08
Signaler
Je ne suis pas certain que les Australiens furent libres de leur choix. L'Europe mériterait de se réveiller - et vite..

à écrit le 16/09/2021 à 9:46
Signaler
Ils n'ont plus l'Afghanistan pour s'occuper.

à écrit le 16/09/2021 à 9:19
Signaler
Au passage, ils s'assoient sur les traités de non prolifération et ces sous marins seront un jour équipés d'ogives nucléaires.

à écrit le 16/09/2021 à 9:08
Signaler
nous devons nous adapter a ces réalites faisons les memes coup bas que nos alliés...sinon ca resemblera a la bataille de crecy ou la chevalerie francaise avait aneantie par les pietons flamands et anglais ...car inadaptée et enfermee dans des princip...

à écrit le 16/09/2021 à 9:05
Signaler
nous devons nous adapter a ces réalites faisons les memes coup bas que nos alliés...sinon ca resemblera a la bataille de crecy ou la chevalerie francaise avait aneantie par les pietons flamands et anglais ...car inadaptée et enfermee dans des princip...

à écrit le 16/09/2021 à 8:43
Signaler
Biden......moins odieux que Trump mais tout aussi efficace pour son pays!

à écrit le 16/09/2021 à 7:12
Signaler
Maintenant, j'espère que nos politiques incultes savent ce qu'il faut répondre à la prochaine coalition americano-commonwealthienne ou demande d'aide d'envergure, surtout s'il y a des morts à la clé : un "Big F..."

à écrit le 16/09/2021 à 6:30
Signaler
Les américains, les anglais ... nos supers alliés et ... amis (sic)!? Il n'y a vraiment que la lâcheté, la cupidité ou l'incompétence de nos dirigeants pour continuer à l'affirmer !!

à écrit le 16/09/2021 à 3:46
Signaler
La France est dirigee par des satrapes plus qu'incompetents. La parly en fait partie. Par consequent sa parole vaut kopeck. Dont acte.

le 21/09/2021 à 16:13
Signaler
Perfide , on va te la faire payer ta trahison !!

à écrit le 16/09/2021 à 2:51
Signaler
Aprés la Suisse et ses F35 totalement inadaptés, l'Australie... Merci Mr Biden , meuilleur amis de la France. On est trahi que par ses amis... eh oui eh oui...

le 16/09/2021 à 4:40
Signaler
Le F35 vaut mieux pour la Suisse. Sure d'un point de vue français seulement achter le Rafale est la solution correcte - pour la France.

à écrit le 16/09/2021 à 2:36
Signaler
Lamentable. On est trahi que par ses amis. N'es ce pas monsieur Biden..

à écrit le 16/09/2021 à 2:35
Signaler
Lamenable. On est trahi que par ses amis. N'es ce pas monsieur Biden..

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.