Singapore Airlines se laisse tenter par l'A350F d'Airbus

A défaut d'être le premier client, Singapore Airlines va devenir le premier opérateur de l'A350F. Déjà fort d'une cinquantaine d'A350 passagers en flotte, la compagnie singapourienne se lance dans l'acquisition de la version cargo avec une lettre d'intention pour sept exemplaires. Une bonne nouvelle pour Airbus, qui va devoir faire une croix sur une possible commande géante de Qatar Airways.
La compagnie nationale singapourienne a signé une lettre d'intention (LoI), le 15 décembre, pour sept A350F.
La compagnie nationale singapourienne a signé une lettre d'intention (LoI), le 15 décembre, pour sept A350F. (Crédits : Airbus)

Lancé officiellement cet été, l'A350F commence à se positionner sur le marché du cargo long-courrier. Après une première commande lors du salon de Dubaï début novembre, avec Air Lease Corporation (ALC), puis un accord avec CMA-CGM à la fin du mois, l'appareil vient de recevoir une nouvelle marque d'intérêt de la part de Singapore Airlines (SIA).

La compagnie nationale singapourienne a signé une lettre d'intention (LoI), le 15 décembre, pour sept A350F. L'accord comprend également des options pour cinq appareils supplémentaires. Si cette commande se concrétise, Singapore Airlines deviendra le premier opérateur à recevoir l'A350F : Airbus prévoit de certifier l'appareil fin 2025 et la compagnie souhaite des livraisons dès le quatrième trimestre de cette même année.

Lire aussi 4 mnAirbus double la mise au salon aéronautique de Dubaï : ALC commande 111 avions dont l'A350 cargo

Les 747-400F au hangar

Les sept A350F permettront de remplacer la flotte de sept Boeing 747-400F actuellement exploitée par Singapore Airlines, dont la moyenne d'âge approche les 18 ans. La compagnie singapourienne annonce un emport équivalent entre les vénérables jumbo jets et les futurs cargos, mais avec 40% de consommation en moins. Sur la base de ses opérations actuelles, elle estime que ce remplacement lui permettra de réduire ses émissions de carbone d'environ 400.000 tonnes par an.

Dans le détail, le 747-400F dispose d'une capacité d'emport légèrement supérieure, à 116 tonnes contre 109 pour l'A350F. De même, le volume offert est de 738 m3 contre 728 m3. En revanche, l'Airbus devrait être capable de franchir 4.700 miles nautiques (8.700 km) à pleine charge contre 4.500 miles nautiques (8.300 km) pour le Boeing. Dans une configuration de chargement optimisée pour les longues distances, avec 92 tonnes de fret, l'A350F disposera d'une autonomie de 6.000 miles nautiques (11.100 km).

Lire aussi 5 mnAirbus dévoile les spécificités de l'A350F, l'avion qui veut dominer Boeing dans le cargo

Singapore continue de miser sur l'A350, pas Qatar Airways

Singapore Airlines est actuellement le principal opérateur d'A350 passagers, avec 56 exemplaires en flotte et onze encore à recevoir. Il devance pour le moment Qatar Airways, qui possède 53 appareils - dont vingt sont actuellement cloués au sol suite à des problèmes de revêtement - mais qui doit encore en recevoir 23.

La compagnie qatarie s'était d'ailleurs montrée intéressée par l'A350F en vue d'une commande de 30 avions pour renouveler sa flotte cargo, mais le différend qui l'oppose à Airbus sur la peinture de l'A350 a semble-t-il mis fin aux discussions. Fin novembre à Londres, Akbar Al Baker, PDG de Qatar Airways, a annoncé sa préférence pour le 777XF de Boeing, même si celui-ci n'est pas encore officiellement lancé.

Outre la lettre d'intention de Singapore Airlines, l'A350F dispose donc d'une commande ferme de sept appareils par ALC et d'un protocole d'accord (MoU) avec CMA-CGM Air Cargo pour quatre exemplaires. Ce dernier doit être confirmé dans les prochaines semaines. Si toutes ces intentions se concrétisent, l'A350F aurait déjà fait la moitié du chemin pour rattraper l'A330-200F, tentative infructueuse d'Airbus pour se placer sur le fret long-courrier et qui n'a engrangé que 38 commandes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 16/12/2021 à 15:16
Signaler
Découvrez comment la Chine a dépecé un Airbus A320 pour le copier au profit de son avion commercial, lisez "L'empreinte du Dragon" de Jean Tuan chez C.LC. Editions. Une lecture édifiante et jubilatoire ! Disponible sur amazon.fr et fnac.com

à écrit le 15/12/2021 à 17:00
Signaler
La cie singapourienne est une référence mondiale ds le LR. Elle peut dc être suivie par d'autres cies asiatiques tt aussi importantes comme Cathay Pacific, Thaï international ou les cies chinoises...avec des rtes similaires... Si ça marche, faudra qu...

à écrit le 15/12/2021 à 16:25
Signaler
Le patron de qatar airways appréciera, lui qui s'évertue à dire du mal de cet avion, par ailleurs très réussi.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.