Airbus reconnait avoir été victime d'un "cyber-incident"

 |   |  309  mots
Les enquêtes d'Airbus sont en cours pour comprendre si des données spécifiques ont été ciblées lors d'une intrusion dans les systèmes d'informations du constructeur européen.
Les enquêtes d'Airbus sont en cours pour comprendre si des données spécifiques ont été ciblées lors d'une intrusion dans les systèmes d'informations du constructeur européen. (Crédits : Regis Duvignau)
Airbus a reconnu avoir été victime d'une intrusion dans ses systèmes d'informations de sa division Airbus Avions Commerciaux. Selon le groupe, il n'y a pas d'impact sur les opérations commerciales d'Airbus.

Après Altran victime d'une cyberattaque la semaine dernière, c'est au tour d'Airbus de reconnaître avoir été victime cette fois-ci d'un "incident de cybersécurité". Le constructeur européen a détecté "un cyber-incident" dans les systèmes d'informations de la division avions commerciaux, a-t-il annoncé dans un communiqué publié mercredi soir. Résultat, il y a eu un accès non autorisé aux données. "Il n'y a pas d' impact sur les opérations commerciales d'Airbus", a expliqué le géant européen. Cet incident fait l'objet d'une "enquête approfondie" par les experts d'Airbus, qui ont pris "des mesures immédiates et appropriées pour renforcer les mesures de sécurité existantes et d'atténuer son impact potentiel, ainsi que la détermination de ses origines".

Les enquêtes sont en cours pour comprendre si des données spécifiques ont été ciblées. "Il est cependant déjà établi que certaines données à caractère personnel ont été consultées", a expliqué l'avionneur. "Il s'agit essentiellement de coordonnées professionnelles et d'identifiants informatiques d'employés d'Airbus en Europe", a-t-il précisé. Le constructeur se dit en contact avec es autorités réglementaires et les autorités de protection des données compétentes conformément au RGPD (Règlement général sur la protection des données). Il demande à ses salariés de "prendre toutes les précautions nécessaires à l'avenir".

Altran victime d'une cyberattaque

Altran avait reconnu lundi avoir été victime d'une cyberattaque. "Le 24 janvier 2019, Altran a été la cible d'une cyberattaque affectant ses opérations dans certains pays européens", avait-il annoncé. Le groupe de services d'ingénierie et de R&D (Recherche et Développement) avait "immédiatement déconnecté" son réseau informatique et toutes les applications pour protéger les clients, employés et partenaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2019 à 20:07 :
Ils est plus que importànt pour les grand groupes industriels français et europeen reste sur leur garde sur la sécurité informatique et l'espionnage industriel....
Dàns notre monde tout les coups sont permis y comprits les coups bas....
Nous devons nous proteger çar dàns se milieux il n'y a pas d'amis....
a écrit le 01/02/2019 à 6:32 :
Il faudrait chercher du côté du MSS (Ministry of State Security), les services secrets chinois... un excellent polar, "L'empreinte du Dragon" de Jean Tuan chez CLC Editions, évoque la façon dont ils ont déjà nui à Airbus et comment la Chine a mis la main sur l'aéroport de Toulouse-Blagnac à travers un homme de paille. Une fiction jubilatoire si proche de la vérité ! A ne pas manquer...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :