Armement : la Bulgarie souhaite acquérir deux corvettes

 |   |  564  mots
Naval Group propose la corvette Gowind à la Bulgarie
Naval Group propose la corvette Gowind à la Bulgarie (Crédits : DCNS)
Sofia a lancé un appel d'offres pour acquérir deux corvettes. Naval Group est intéressé et propose la Gowind. Emmanuel Macron sera vendredi en Bulgarie.

C'est un très vieux projet qui remonte à la surface en Bulgarie. Dix ans après avoir choisi Naval Group (ex-DCNS), puis annulé cet accord pour des raisons budgétaires, Sofia a récemment lancé un nouvel appel d'offres pour acquérir deux corvettes en vue d'équiper sa marine, selon nos informations. Un budget de 400 millions d'euros serait alloué à cet achat de ces navires de guerre. Les deux corvettes devraient être construites par le chantier naval sélectionné par Sofia, qui souhaite toutefois associer son industrie à ce contrat, via des transferts de technologie. Naval Group devrait proposer les corvettes Gowind, armées par des missiles de MBDA (Aster et/ou VL-Mica?) et déjà vendue à la Malaisie et l'Egypte.

Voisin de la Turquie, Sofia souhaite également acquérir des avions de combat et hésite entre le Gripen (huit exemplaires), des F-16 portugais d'occasion portugais ou des Eurofighter italiens d'occasion. Quant à l'armée de Terre, elle a exprimé un besoin de 200 véhicules blindés.

Emmanuel Macron en Bulgarie

Coïncidence (?), l'appel d'offres sur les corvettes a été lancé quelques jours avant la visite en Bulgarie d'Emmanuel Macron, qui doit se rendre à Varna sur la mer Noire le 24 août. Le président de la République devrait glisser le 25 août lors de ses entretiens avec le président de la République Roumen Radev et le Premier ministre Boïko Borissov, un mot en faveur de l'équipe France, dont Naval Group. D'autant qu'il a déjà rencontré en juin dernier à Paris le Premier ministre bulgare, au cours de laquelle ils avaient évoqué l'Europe de la défense.

"En matière de défense, nous avons évoqué nos perspectives communes, et alors que je veux renforcer justement une Europe de la défense, que plusieurs autres pays membres ont manifesté leur souhait d'aller dans cette direction, la Bulgarie aura toute sa place à jouer dans ce contexte", avait expliqué dans une déclaration commune Emmanuel Macron lors de la visite de Boïko Borissov en juin dernier à Paris.

Emmanuel Macron souhaite nouer des liens plus étroits avec la Bulgarie qui assurera la présidence de l'Union européenne au premier semestre 2018. Cette visite sera également "un symbole de l'intérêt renouvelé de la France pour l'Est de l'Europe", souligne l'ambassade française en Bulgarie. Car avant d'aller en Bulgarie, le président français fera une visite rapide en Roumanie (24 août).

La Roumanie veut également des corvettes

Tout comme la Bulgarie, la Roumanie souhaite elle aussi acquérir des corvettes. C'est le ministre de la Défense Adrian Tutuianu, qui a annoncé mardi dernier qu'il enverra cet automne au Parlement un projet de loi portant sur l'achat de corvettes ainsi que la modernisation des frégates, selon la presse roumaine. Le dossier est actuellement à un stade interministériel. Le ministre a assuré que l'industrie roumaine devrait produire "une bonne partie" des corvettes.

Ce projet verra le jour à la seule condition que la Roumanie ne cède pas aux sirènes américaines. Les Etats-Unis souhaitent vendre un système de défense aérienne de type Patriot (Raytheon). Si c'était le cas, cela assécherait tous les crédits du ministère de la Défense roumain, estime-t-on à Paris. Le département d'Etat américain a approuvé la "vente possible" du Patriot pour un montant évalué à 3,9 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/08/2017 à 8:42 :
Je signale un doublé dans le second paragraphe : F-16 portugais d'occasion portugais.
a écrit le 22/08/2017 à 12:15 :
Il est souhaitable que Macron soit accompagné en Bulgarie de Jean-Yves Le Drian qui connaît parfaitement les dossiers de la Défense et qui est le seul capable de faire avancer les dossiers.
Réponse de le 23/08/2017 à 18:00 :
JY ne peux plus rien faire. Son nègre qui avait rapporté les gros contrats que JY s'était attribué ne travaille plus pour lui.
a écrit le 21/08/2017 à 11:30 :
Pour les avions, la France ne pourrait-elle envisager de revendre des Rafale d'occasion, pour les remplacer par des neufs ?
Réponse de le 26/08/2017 à 8:47 :
Non, les Rafale C de l'Armée de l'Air n'ont commencé a être réceptionné qu'en 2004.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :