Aviation régionale : ATR poursuit la course en tête en 2015

 |   |  634  mots
ATR a réussi à remporter sa première commande auprès d'une compagnie japonaise, Japan Air Commuter (groupe JAL)
ATR a réussi à remporter sa première commande auprès d'une compagnie japonaise, Japan Air Commuter (groupe JAL) (Crédits : ATR)
Le constructeur d'avions régionaux turbopropulseurs a engrangé 46 nouvelles commandes fermes ainsi que 35 options pour un montant total de 1,98 milliard de dollars lors du salon du Bourget.

Belle moisson de commandes pour le constructeur franco-italien d'avions régionaux ATR au premier jour du 51e salon aéronautique du Bourget. Le fabricant de turbopropulseurs a engrangé 46 nouvelles commandes fermes ainsi que 35 options pour un montant total de 1,98 milliard de dollars. Le constructeur basé à Toulouse, détenu à parité par Airbus Group et l'italien Finmeccanica, en a profité pour dépasser la barre des 1.500 commandes fermes depuis le début du programme.

Il a notamment réussi à remporter sa première commande auprès d'une compagnie japonaise, Japan Air Commuter (JAC), qui appartient au groupe JAL. ATR a d'ailleurs annoncé l'ouverture de deux nouveaux bureaux de représentation à Tokyo ainsi qu'à Pékin "dans le but de pouvoir être encore plus actif sur deux marchés qui présentent un très fort potentiel pour le développement des réseaux aériens régionaux avec des avions turbopropulseurs".

Première compagnie japonaise à acheter des ATR

JAC a signé un contrat de huit ATR 42-600, assorti d'une option et de 14 droits d'achats, pour un montant de 496 millions de dollars. Ces nouveaux ATR 42-600, d'une capacité de 50 places, entreront en service en 2017, et les appareils restants seront progressivement livrés au cours des trois années suivantes, a précisé ATR dans un communiqué publié lundi. Grâce à cette toute nouvelle flotte, JAC va pouvoir remplacer ses appareils régionaux actuels sur ses liaisons principales et à destination des îles plus petites que compte l'archipel nippon.

En outre, la compagnie aérienne des îles Canaries Binter a signé une commande portant sur l'acquisition de six ATR 72-600 supplémentaires, après son premier lot de six ATR 72-600 achetés en février 2014. Soit 30 ATR au total commandés. Ce nouveau contrat s'inscrit dans le cadre du programme de modernisation de la flotte et d'amélioration du réseau de Binter. Les livraisons de l'ATR-600, appareil d'une capacité de 72 places, commenceront cette année et s'achèveront d'ici à 2017. Binter exploite actuellement une flotte de 16 ATR 72-500.

ATR, les avions régionaux les plus vendus en 2015

Tout au long du salon du Bourget, ATR dévoilera les autres noms des compagnies clientes venant des cinq continents, "soulignant une fois de plus la polyvalence des ATR-600 et leur succès à travers le monde". Soit encore 32 appareils au minimum. Pour ATR, ses avions  régionaux de moins de 90 sièges sont "à nouveau les plus vendus de l'année, malgré un contexte économique et financier difficile et un environnement très concurrentiel". Les ventes 2015 ont permis à ATR de consolider un carnet de commandes de près de 300 appareils, l'équivalent de plus de trois années de production.

Pour 2015, ATR table sur environ 90 commandes. En nette baisse par rapport au record de 160 commandes de 2014. Mais le constructeur est actuellement sous le coup du recul du prix du pétrole qui prive l'avionneur d'un argument commercial majeur pour ses turbopropulseurs économes en carburant. Le président exécutif d'ATR Patrick de Castelbajac s'est toutefois déclaré "très satisfait des résultats obtenus (...) malgré la hausse du dollar et le ralentissement économique sur des pays très importants pour notre activité commerciale". Le président exécutif d'ATR a estimé "une demande d'environ 2.500 avions turbopropulseurs sur les vingt années à venir".

"ATR a une part de marché sur les avions régionaux comprise autour de 40 %. Sur le segment des turbopropulseurs, nous sommes aujourd'hui plus à 80 % de parts de marché, avait-il expliqué en septembre 2014 à La Tribune. Cela me paraît élevé et je ne doute pas que le jeu de l'offre et la demande entraînera un léger rééquilibrage.

_____

>>> RETROUVEZ TOUTES LES VIDEOS DU PARIS AIR FORUM 2015

DEBAT Quel marché pour les avions régionaux ?

>>> TOUTE LA SEMAINE, RETROUVEZ LES VIDEOS DU PARIS AIR SHOW 2015

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2015 à 11:31 :
La presse parle rarement de cette société leader sur son marché après avoir failli disparaître. Il y a quelques années. Allez vous suivre Daher-Socata et son excellent TBM 900?
a écrit le 15/06/2015 à 22:54 :
Une bonne nouvelle la aussi, bravo à l'industrie aéronautique de ma région et de ma ville.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :