Daher : les avions TBM et Kodiak résilients face à la crise

 |  | 323 mots
Lecture 2 min.
Daher a livré 53 turbopropulseurs TBM (42 appareils) et Kodiak (11) en 2020.
Daher a livré 53 turbopropulseurs TBM (42 appareils) et Kodiak (11) en 2020. (Crédits : Daher)
Daher a livré 53 turbopropulseurs TBM (42 appareils) et Kodiak (11) en 2020 (contre 68 en 2019). L'équipementier a engrangé 50 commandes d'appareils l'an dernier.

La division Avions de Daher souffre mais ne rompt pas. En dépit de la crise générée par le Covid-19, l'avionneur français, qui se revendique comme le septième constructeur mondial d'avions, a annoncé la livraison de 53 turbopropulseurs TBM et Kodiak en 2020 (contre 68 en 2019). Soit une baisse de 22%. Dans le même temps, l'équipementier a engrangé 50 commandes d'appareils, qui seront livrés en 2021. La division Avions de l'équipementier a remis 42 TBM (940 et 910) principalement à des pilotes propriétaires, qui sont majoritairement des clients nord-américains (34 appareils) ainsi qu'à des clients européens (6) et aux Émirats Arabes Unis, où un premier client a pris livraison d'un TBM. Onze autres livraisons ont concerné des avions Kodiak 100 Series II, dont neuf sur le continent américain et deux en Europe (Allemagne). Daher a également vendu 20 Kodiak 100 d'occasion.

« Les équipes de la division aéronautique de Daher doivent être félicitées pour leur formidable travail de production et de livraison des avions Kodiak et TBM malgré l'impact significatif de la pandémie Covid-19 l'an dernier, a estimé le directeur général de Daher Didier Kayat. En plus de maintenir un volume de livraisons solide, les commandes déjà enregistrées pour 2021 offrent des perspectives positives pour l'année à venir »

En 2019, Daher avait vendu 48 petits mono-turbopropulseurs de la famille TBM (TBM 910 et TBM 940). Avec l'acquisition de l'avionneur américain Quest, l'avionneur avait également livré 20  Kodiak 100 Series II, dont 14 en Amérique du Nord (11 aux Etats-Unis et trois au Canada), quatre en Asie (3 en Chine et 1 en Thaïlande), et, enfin, deux en Europe. Daher avait renforcé l'an dernier son leadership sur le segment des mono-turbopropulseurs dans l'aviation générale et d'affaires, en proposant désormais une gamme de produits élargie. Le Kodiak 100, dont le prix s'élève à 2,5 millions d'euros environ, sera l'entrée de gamme dans la famille des appareils de Daher (plus de 4 millions d'euros pour les TBM).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :