Martin Briens dirigera le cabinet de la ministre des Armées Sylvie Goulard

 |   |  443  mots
Martin Briens (ENA - promotion Victor-Schœlcher -, Sciences Po Paris) a fait pratiquement toute sa carrière au Quai d'Orsay
Martin Briens (ENA - promotion Victor-Schœlcher -, Sciences Po Paris) a fait pratiquement toute sa carrière au Quai d'Orsay (Crédits : DR)
Martin Briens (ENA - promotion Victor-Schœlcher -, Sciences Po Paris) a été nommé directeur du cabinet civil et militaire de la ministre des armées. Son adjoint est un ancien conseiller à l'Elysée, Benjamin Gallezot.

Martin Briens (ENA - promotion Victor-Schœlcher -, Sciences Po Paris) a été nommé directeur du cabinet civil et militaire de la ministre des armées, Sylvie Goulard. Ministère des affaires étrangèresIl a fait pratiquement toute sa carrière au Quai d'Orsay où il a été notamment directeur adjoint de cabinet de Laurent Fabius au ministère des affaires étrangères entre juillet 2013 et février 2016. Après le départ du ministère de Laurent Fabius nommé président du Conseil constitutionnel, il aurait rejoint, selon la presse, la DGSE en tant que directeur de la stratégie.

Il a commencé sa carrière dans l'administration au poste de premier secrétaire à l'ambassade de France en Chine (1999-2003), puis a été nommé comme deuxième conseiller auprès de l'ambassade de France aux États-Unis (2003-2006). Il a mis ensuite le cap en 2006 au Centre d'analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères et a été nommé en 2007 sous-directeur au Quai d'Orsay. Entre août 2010 et juin 2013, il a été représentant permanent adjoint à la Mission de la France auprès des Nations unies à New York.

Directeur de cabinet adjoint, Benjamin Gallezot,

A 46 ans, l'ingénieur général de l'armement Benjamin Gallezot a été numéro deux de la Direction générale de l'entreprise à Bercy. Agrégé de mathématiques, il a été également conseiller technique à l'Elysée, sous Nicolas Sarkozy, et brièvement conseiller industrie d'Hervé Morin au ministère de la Défense.

La chef du cabinet civil, Fréderique Camilleri (32 ans) est issue de la préfectorale. Elle était chef du cabinet du ministre de l'Intérieur depuis décembre dernier. Précédemment elle avait été directrice de cabinet de Patrick Strzoda, préfet de Bretagne, aujourd'hui directeur de cabinet du président de la République. Le diplomate Xavier Chatel de Briançon est nommé quant à lui conseiller diplomatique. Il était sous-directeur Egypte/Levant au ministère des Affaires étrangères. Il sera secondé par Nathalie Cantan, qui était en charge du Sahel et du Sahara à la Direction générale des relations internationales et stratégiques (DGRIS) du ministère de la Défense.

Le poste de conseiller budget revient à Gilles Lara-Adelaïde, un énarque issu de Bercy. Il était déjà au cabinet de Jean-Yves Le Drian. Ingénieur de l'armement, Hervé Grandjean est nommé conseiller industriel. Il a été un des conseillers dns le domaine de la défense d'Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle. Enfin, Grégoire Devaux est le conseiller communication. Précédemment il s'occupait de la communication au cabinet de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2017 à 7:23 :
ça rassure car les compétences de Goulard comme ministre des armées c'est plutôt rigolo , sauf pour les intéressés !!
a écrit le 22/05/2017 à 14:51 :
Madame Goulard c' est bien elle qui avait refusé de débattre avec ASSELINEAU au prétexte qu' elle ne souhaitait pas être marquée à la culotte par un bretteur anti Union qualifié de redoutable ...?
a écrit le 22/05/2017 à 13:48 :
mais elle a entièrement raison et meme je la trouve encore en retrait sur le personnage, vous avez pour les chroniqueurs de cette émission qu'a écouter ses interventions sur l'europe sur BFM WC !!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :