Pourquoi les militaires se sont fait massivement voler des explosifs

 |   |  562  mots
Près de 180 détonateurs, une dizaine de pains de plastique et une quarantaine de grenades ont été volés dans un site militaire de stockage de munitions de l'armée de terre à Miramas
Près de 180 détonateurs, une dizaine de pains de plastique et une quarantaine de grenades ont été volés dans un site militaire de stockage de munitions de l'armée de terre à Miramas (Crédits : REUTERS)
Selon le député "Les républicains" (Haute-Marne), François Cornut-Gentille, "les premières informations transmises par le ministère de la défense révèlent des défaillances majeures de la sécurité". Il met en cause la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD).

Près de 180 détonateurs, une dizaine de pains de plastic et une quarantaine de grenades ont été volés dans un site militaire de stockage de munitions de l'armée de terre à Miramas (Bouches-du-Rhône). Le vol a été constaté lundi et huit ou neuf bâtiments du site de Miramas auraient été visités. "Les autorités militaires locales ont détecté, lundi en début d'après-midi, une intrusion par effraction au dépôt de Miramas du Service Inter-armées des Munitions (SIMU)", a confirmé le ministère de la Défense dans un communiqué publié ce mardi. Le parquet de Marseille a été saisi de cette enquête.

Pourquoi un tel vol ? Pour le député "Les républicains" (Haute-Marne), François Cornut-Gentille, spécialiste des questions de défense, "les premières informations transmises par le ministère de la défense révèlent des défaillances majeures de la sécurité" des sites militairesUne mission qui incombe à la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD) chargée de veiller à leur bonne sécurisation. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a d'ailleurs ordonné "une enquête de commandement pour analyser les faits, l'organisation et les éventuelles responsabilités", a précisé le communiqué.

Seulement 93% des sites inspectés

Pour François Cornut-Gentille, qui s'appuie sur des documents budgétaires transmis au Parlement, notamment un indicateur dit de performance relatif au "taux des sites du domaine militaire et des sites industriels et économiques liés à la défense inspectés dans les délais prescrits", la DPSD serait en cause. Cet indicateur "a permis de révéler les graves défaillances de la DPSD qui inspectait que les deux tiers des sites prescrits en 2008 et 2009. Depuis, un effort significatif, concomitant à une diminution du nombre des sites sous surveillance, a été accompli pour afficher un bilan dépassant les 90 %, 93 % en 2014".

Mais, assure François Cornut-Gentille, "au regard des menaces qui pèsent sur l'ensemble des sites, il est difficilement compréhensible que l'objectif de 100 % ne soit ni visé, et encore moins atteint. Si le ministère de la défense n'a manifestement pas compris cette évidence, les braqueurs de Miramas l'ont bien intégrée". Dans son communiqué, le ministère de la Défense a expliqué avoir confié à la direction de la Protection des installations, moyens et activités de la Défense (DPID), un organisme nouvellement créé, "la mission d'évaluer, sous quinzaine, la protection de l'ensemble des sites militaires de stockage de munitions et de proposer les mesures correctrices qui s'imposeraient".

Une enquête ouverte

Une enquête a été ouverte mardi après le vol de munitions et d'explosifs constaté lundi sur cette plateforme logistique servant aux opérations extérieures de l'armée de terre, a indiqué le procureur de Marseille, Brice Robin. L'enquête, pour vol avec effraction commis en bande organisée et introduction frauduleuse dans une enceinte militaire, a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie nationale de Marseille et à l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, a-t-il précisé.

"De nombreux moyens ont été mis oeuvre incluant la mobilisation du groupement de gendarmerie départementale des Bouches-du-Rhône ainsi que celle d'un escadron de gendarmerie mobile", a expliqué le procureur de Marseille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2015 à 11:56 :
Pourquoi parce que je dis ce que je pense ça dérange...
a écrit le 10/07/2015 à 11:53 :
Je suis une mamie de 70 ans et j'ai peur que ces munitions volées
ne servent à mettre le désastre et la confusion ,pour le défilé du
14 juillet..qu'enpese-vous
a écrit le 09/07/2015 à 22:15 :
Les armées ont "accepté" depuis 15 ou 20 ans des baisses de crédit dans des proportions totalement inconnues des autres ministères. On ne peut pas en même temps embaucher 60 000 fonctionnaires dans l'EN et acheter des caméras de vidéosurveillance pour les sites sensibles, parce que des sites sensibles, il y en a plein.
a écrit le 08/07/2015 à 21:01 :
Attentats pour le défilé militaire du 14 juillet ?
a écrit le 08/07/2015 à 19:17 :
le premier qui parle est viré
a écrit le 08/07/2015 à 13:54 :
Incompétents !
a écrit le 08/07/2015 à 11:36 :
Le POURQUOI et le COMMENT sont deux choses différentes !
Manifestement, l'article ne répond pas à la première mais plutôt à la seconde.
a écrit le 08/07/2015 à 9:00 :
Les élections majeures approchent, certain parti Républicains ont des besoins d'argents énormes démesurés pour financer leurs dépenses démesurées ; Kadhafi n'est plus là pour les grosses enveloppes, les montages Bygmalins pratiqués par Copé sont devenus impossibles pour boucher le trou financier béGuéhant de l'ex UMP issue du RPR issu de l'UDR et de son officine le SAC;

Les vieilles solutions peuvent refaire surface, pour les grands casses pognon, faut des munitions.
a écrit le 08/07/2015 à 8:57 :
du fric pour les radars automatiques, mais pas surveiller les dépôts de munitions !
a écrit le 08/07/2015 à 7:59 :
On peut voir aussi cela comme la conséquence de la privatisation rampante de l'armée
a écrit le 08/07/2015 à 6:49 :
Il est toujours simple de dire que ses la fautes des autres, mais bon ce vole est regrettable, je suis surpris du peut d'explosif voler.... Dans tous les cas il y a une faute de surveillance, le nombreux de dépôt se restreint chaque annee, et il semblerai qu'il y a qu'au meme des probleme de sécurité.... Trops de personnel, trop de civile, pas assez de militaire pour monter la garde.... Dans tous les cas espérons que cette explosif ne servira pas à tuer des francais.....bien il y a une enquête, espérons qu'il y aura des sanctions pour évité se type de probleme....
Réponse de le 09/07/2015 à 7:56 :
Du peu... 180 détonateurs c'est énorme ... Et les grenades ... Transporter tout ça sans se faire choper doit être très dangerous ! Ça va faire des dégâts ce truc ! Faut choper les responsables au plus vite et les voleurs ! Grâce à eux , la panique va s'installer dans le métro
a écrit le 08/07/2015 à 5:43 :
C'est la France
Du baratin d énarques a l assemble et à la télé des grands mots des priorités renforcement alerte maximum

Et dans les faits rien ne change on laisse du materiel de terroriste sans surveillance
La même logique s'applique à l'économie du vent et tres tres peu d'acte réel
Depuis 3 ans le chômage monte et bizarre le FN aussi

J'espère qui va pouvoir changer la clique politicienne francaise
a écrit le 07/07/2015 à 23:34 :
Pour avoir fait mon service miliaire en "RFA" à l'époque où sévissait la bande à Baader, et suite à des attaques de dépôts de munitions, les stockages étaient gardés nuit et jour, et pas seulement au poste de garde. Nous patrouillions par groupe le long de rangées de barbelés, armés et dotés d'une radio. Aujourd'hui, il y a les caméras, les systèmes de détection et tant d'objets de surveillance que les patrouilles à pied sont peut-être superflues...encore faut-il qu'il y en ait... des systèmes de surveillance. Et puis les mines anti personnel, ça existe. Nous en avons vendu des millions à travers le Monde, elles pourraient aussi servir à nous protéger, parce que ceux qui ont volé ces explosifs, c'est certainement pas pour faire "joli" dans la maison.
a écrit le 07/07/2015 à 20:42 :
Vous avez parlé de plan vigi-pirate renforce ? Nous sommes vraiment gouverne par des clowns !!!!
a écrit le 07/07/2015 à 19:35 :
Nous le voyons jour après jour,

il n'y a pas de budget pour la sécurité des sites ultra sensibles, sites militaires, centrales nucléaires etc...

mais

il y a du pognon pour que Valls se promène avec ses enfants et aller en allemagne voir un match de football echpagnol.

Quelle débandage totale, et Valls ne démissionne pas ?
a écrit le 07/07/2015 à 19:28 :
Sérieusement ?
A force de réduire le budget et la troupes ben y a plus personne pour garder la maison.

CQFD...

Quand on limite les hommes il faut de la techno, si le dépot avait été entouré de mine Anti personnel et autre systèmes actifs alors .... On me dit que c'est interdit... Because trop dangeureux....

En attendant wait & see.... Espérons que tout rentre dans l'ordre rapidement. Mais avec une grenade on fait déjà des choses....
a écrit le 07/07/2015 à 19:27 :
les bras m'en tombent ! une technologie d'armement à la pointe et pas de protection de sîtes sensibles
a écrit le 07/07/2015 à 18:46 :
Où et avec quoi vont-ils les utiliser ? ouhlala, ça me donne la chair de poule….
a écrit le 07/07/2015 à 18:41 :
Depuis 2001 où j'ai fait mon stage à l'armée ce problème est survenu plusieurs fois...
Pas le 1er vol
Problème aussi dans les inventaires, pas capables de compter
Et les gens serait surpris de la nature des agents de sécurité
...
Moi je n'en n'ai jamais palé en public et les journalistes nous font un déballage ? Vous êtes dingues, que va t'il arriver quand tout un chacun connaitra les failles ?
a écrit le 07/07/2015 à 18:34 :
Avec un tel vol de munitions d'une ampleur et d'une telle dangerosité immédiate, imprévisible, peut -être faut-il annuler le 14 juillet 2015, histoire d'éviter un spectaculaire feu d'artifice.
Fait très troublant, ce vol coïncide avec la disparition de Charles PASQUA es patron du SAC sous l'ère de l'UDR fondatrice de l'UMP et fondateur de la branche française des Républicains américains ...

Par hasard, est-ce que la NSA aurait des informations ?
a écrit le 07/07/2015 à 18:34 :
Si j'étais responsable de la sécurité, je la renforcerais pour le 14 Juillet et le concert de la Tour Eiffel.
L'Etat préfère payer des hauts fonctionnaires à ne rien faire type Agnès Saal et engraisser les régimes spéciaux que mettre l'argent là où il est nécessaire
a écrit le 07/07/2015 à 18:26 :
Dans mon village de 2000 habitants on ne compte pas les caméras de surveillance tout comme dans les villages alentour, et là, un site que l'on peut qualifier de très sensible, pas de caméras?!? on est pas chez les fous?...
a écrit le 07/07/2015 à 18:12 :
Comment se fait-il que, dans un pays où le risque d'autres attentats terroristes est au plus haut, ce genre de site ne soit pas plus protégé ? C'est totalement incompréhensible. Veut-on réellement nous protéger ? Je me le demande parfois...
a écrit le 07/07/2015 à 16:33 :
Incroyable, comme dans du beurre ! et moi qui pensait que l'évaluation des sites était permanente. Heureusement selon le Maire de Miramas "il pourrait s'agir d'un vol de collectionneur". Ce qu'il nous manque ce sont qqs centaines de fonctionnaires pour garder les sites. Et pourquoi ne pas stocker tout cela dans les locaux hyper luxes et gardés de Balard (dans piscines, cinémas ..). Mais Mr Le Drian ne risque rien, sauf vol de Rafales (il doit bien y avoir qqs collectionneurs !) Ces matériels sont ultra sophistiqués et le(s) jour(s) ou ça va péter !
a écrit le 07/07/2015 à 15:42 :
Hé, les copaings, il faut prendre un lecteur correcteur ! plastic avec un "c" et non pastique. :-)
a écrit le 07/07/2015 à 15:39 :
quel délayage insipide...........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :