Scorpion : les premières commandes de Griffon et Jaguar enfin signées

 |  | 1129 mots
Les taux de disponibilité des VAB et des AMX-10 RC sont bas, très bas en dépit de toute l'ingéniosité des militaires et des industriels à les réparer, voire les moderniser. Ils vont être remplacés par les Griffon et les Jaguar
Les taux de disponibilité des VAB et des AMX-10 RC sont bas, très bas en dépit de toute l'ingéniosité des militaires et des industriels à les réparer, voire les moderniser. Ils vont être remplacés par les Griffon et les Jaguar (Crédits : Nexter)
La direction générale de l'armement a notifié à Nexter Systems, Renault Trucks Defense et Thales la commande des 319 premiers Griffon et des 20 premiers Jaguar dans le cadre du programme Scorpion.

Comme l'avait annoncé La Tribune, la direction générale de l'armement (DGA) a notifié vendredi aux sociétés Nexter Systems, Renault Trucks Defense et Thales la commande des 319 premiers Griffon et des 20 premiers Jaguar dans le cadre du programme Scorpion de renouvellement des capacités de combat de l'armée de Terre. Un contrat qui arrive dans la continuité du développement de ces véhicules blindés commandés en décembre 2014. Cette commande inclut également les systèmes de soutien logistique et de formation associés, a expliqué dans un communiqué publié vendredi le ministère de la Défense, qui a passé le même jour une commande pour cinq frégates de taille intermédiaire (FTI). Avant de partir, Jean-Yves Le Drian a blindé sa Loi de programmation militaire (LPM).

"Étape cruciale du programme Scorpion, la notification de cette tranche conditionnelle va ainsi lancer la production de ces nouveaux véhicules après 27 mois seulement de développement", a expliqué Nexter dans un communiqué publié ce lundi.

La LPM prévoit la livraison du premier Griffon en 2018 et celle du premier Jaguar en 2020. Au total, l'armée de la Terre recevra 1.668 Griffon et 248 Jaguar ainsi que les moyens de soutien logistique associés."Le programme Scorpion renouvellera les capacités du combat de contact autour de deux véhicules blindés Griffon et Jaguar et d'un unique système d'information et de communication, SICS, qui permet la mise en réseau de de tous les acteurs du combat terrestre", a précisé le ministère. Scorpion intègre également l'acquisition de véhicules blindés multi-rôles légers, la rénovation du char Leclerc et des systèmes modernes d'entraînement au combat exploitant la simulation et la réalité virtuelle.

1.700 emplois concernés

Pendant la phase de développement, le plan de charge Griffon-Jaguar représente près de mille emplois directs hautement qualifiés. Il sera de plus de 1700 emplois directs en phase de pleine production, à partir de 2020. Outre Nexter Systems, Thales et RTD, le programme fait également intervenir Safran pour l'optronique, et pour ce qui concerne l'armement du Jaguar, CTA International pour le canon de 40 mm (filiale à 50-50 entre Nexter Systems et BAE Systems) et MBDA pour le missile moyenne portée MMP (missile moyenne portée).

Le Griffon est un véhicule blindé multi-rôles (VBMR) destiné à remplacer les véhicules de l'avant blindé (VAB).  Il s'agit d'un véhicule blindé 6x6 d'environ 25 tonnes équipé d'un tourelleau téléopéré. Il se déclinera en plusieurs versions (transport de troupes, poste de commandement, observation pour l'artillerie et évacuation sanitaire). Quant au Jaguar, il est un engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC) 6x6 d'environ 25 tonnes destiné à remplacer les chars légers AMX10RC et Sagaie, ainsi que les VAB équipés des missiles HOT. Il sera équipé du canon de 40 mm téléscopé réalisé en coopération franco-britannique, du missile moyenne portée MMP (MBDA) et d'un tourelleau téléopéré.

Un taux de disponibilité de 42% pour les VAB

Il est plus que temps que les programmes de blindés Griffon et Jaguar (Scorpion) arrivent en service opérationnel dans l'armée française. Il s'agit ni plus, ni moins de remplacer toute une génération de blindés à bout de souffle après 40 ans de service, les fameux VAB, AMX-10 RC et autres ERC90. Pourquoi? Parce qu'aujourd'hui les taux de disponibilité de ces matériels sont bas, très bas en dépit de toute l'ingéniosité des militaires et des industriels à les réparer, voire les moderniser.

Selon le ministère de la Défense, en réponse à une nouvelle question de l'infatigable député Les Républicains François Cornut-Gentille, le taux de disponibilité du parc des Véhicules de l'avant blindé (VAB), dont beaucoup d'exemplaires sont très sollicités pour les opérations extérieures (OPEX), a baissé. Il est passé de 44% en 2015 à 42% l'année dernière (2.475 véhicules, 32 ans d'âge moyen). Moins d'un VAB sur deux sont donc disponibles pour les opérations de l'armée de Terre. C'est un peu mieux en ce qui concerne les engins blindés de reconnaissance-feu AMX-10 RC. Mais ce n'est pas non plus le Pérou. Et comme pour les VAB, le taux de disponibilité baisse. Il est tombé sous la barre des 50% (48% en 2016), contre 55% en 2015.

Vers une accélération du programme Scorpion?

Jean-Yves Le Drian a récemment souhaité "accélérer le processus" de livraison du programme Scorpion "et je pense qu'on va y arriver". Ce sera son successeur qui prendra une telle décision. En tout cas, le général Pierre de Villiers le recommande vivement : "Il convient d'accélérer la modernisation de nos équipements de combat dans le cadre du programme Scorpion". Laurent Collet-Billon est également sur cette tendance. "Nous pourrions accélérer le calendrier de production du programme Scorpion, qui a été défini en fonction des disponibilités financières de la LPM et de sa projection jusqu'en 2025. Si l'on disposait de crédits supplémentaires, on parviendrait techniquement et industriellement à accélérer la production, ce à quoi je ne serais pas hostile".

"Nous sommes capables de raccourcir certains délais de livraison (du programme Scorpion, ndlr), a pour sa part expliqué en novembre 2016 à l'Assemblée nationale le président du Gicat (Groupement des industries françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres), Stéphane Mayer. Cela ne vaudra pas pour les premières années, car nous ne pourrons pas sauter les étapes de qualification ni celle de la montée en cadence, toujours industriellement complexe. Nous pourrons en revanche doubler les cadences à partir de 2020 ou de 2021 pour que ce qui devait être livré à l'horizon de 2033 soit disponible dès 2026".

"Le premier GTIA (Groupement tactique interarmes, ndlr) Scorpion est prévu être projetable en 2021, et la première brigade Scorpion en 2023", a précisé le chef d'état-major de l'armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser. "Ce qui pourrait arriver, et ce serait une bonne chose, c'est qu'au lieu de dépenser de l'argent pour faire durer les VAB, on en dépense pour acquérir davantage de véhicules Scorpion", a-t-il expliqué.

"Il est prévu de produire de l'ordre de 24 véhicules Jaguar par an, pour une période de dix ans, et il n'y a pas de doute que l'on puisse faire mieux, a précisé le délégué général pour l'armement. La limite à l'accélération du programme Scorpion tient dans notre souhait de terminer proprement les développements et les qualifications des matériels avant le démarrage de la production.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2017 à 23:06 :
Il y avait 4000 VAB. Et là on se réjouit d'avoir enfin commandé 319 Griffon. Il faut bien commencer, certes, mais à ce rythme on va avoir du mal à tenir la moyenne...
Réponse de le 01/05/2017 à 21:55 :
Le griffon s'est la version cavalerie légère, sa devrais remplacer les AMX 10 RC ( canon de 105) et les ERC ( canon de 90) ... Mais , Bon le compte n'est pas correcte ( én nombreux et én puissance de feu) , mais personne ne peux définir le formas future de notre armee pour les années a venir ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :