SpaceX/Russie  : la guerre des déclarations entre Dmitri Rogozine et Elon Musk

 |   |  386  mots
Au lieu d'une compétition honnête sur le marché des lancements spatiaux, ils font du lobbying pour des sanctions à notre encontre, et font du dumping sur les prix en toute impunité, a twitté le chef de l'agence spatiale russe, Dmitri Rogozine
"Au lieu d'une compétition honnête sur le marché des lancements spatiaux, ils font du lobbying pour des sanctions à notre encontre, et font du dumping sur les prix en toute impunité", a twitté le chef de l'agence spatiale russe, Dmitri Rogozine (Crédits : Reuters)
La Russie estime que SpaceX casse les prix des lancements, et profite en même temps des sanctions américaines contre Moscou. Elon Musk leur conseille de se lancer dans les lanceurs réutilisables.

Le chef de l'agence spatiale russe Dmitri Rogozine a accusé samedi la société américaine SpaceX du milliardaire Elon Musk de casser les prix des lancements commerciaux, contraignant la Russie à revoir ses tarifs à la baisse. "Au lieu d'une compétition honnête sur le marché des lancements spatiaux, ils font du lobbying pour des sanctions à notre encontre, et font du dumping sur les prix en toute impunité", a twitté Dmitri Rogozine. Il a évoqué cette question vendredi avec le président Vladimir Poutine.

"En 2019, la part de la Russie sur les marchés de services de lancement dans la catégorie moyenne et lourde est passée à 41% et 21%, respectivement (contre 32% et 6% en 2018)", a déclaré sur Twitter Dmitri Rogozin.

L'agence russe Roskosmos "s'efforce de réduire les prix de plus de 30% sur les lancements pour augmenter notre part sur le marché mondial", a-t-il expliqué à Vladimir Poutine. "C'est notre réponse au dumping de compagnies américaines financées par le budget américain", a-t-il précisé Dmitri Rogozine affirme que la tarification de SpaceX n'est possible que grâce à un financement par le Pentagone.Le prix commercial pour un lancement par SpaceX est de 60 millions de dollars, mais la NASA paie jusqu'à quatre fois plus cher, a-t-il affirmé.

Le réutilisable, la solution ?

Elon Musk a répondu à ces critiques samedi, expliquant que "les lanceurs de SpaceX sont réutilisables à 80%, alors que pour les leurs c'est 0". "Là est le vrai problème", a-t-il expliqué. SpaceX doit acheminer le mois prochain des astronautes vers la Station spatiale internationale pour la première fois, avec un lanceur Falcon 9 réutilisable. Elon Musk a par ailleurs annoncé le mois dernier qu'il pourrait proposer le transport de touristes de l'espace vers l'ISS l'année prochaine.

La Russie était restée la seule, avec ses lanceurs Soyuz de conception soviétique, à pouvoir acheminer les équipages de l'ISS depuis que les Etats-Unis ont cessé de faire voler leurs navettes spatiales en 2011. Moscou ferait payer ces services à la NASA 70 millions de dollars par astronaute. En 2014, Dmitri Rogozine avait ironisé sur la dépendance des Etats-Unis dans ce domaine, suggérant que le cas échéant la NASA envoie ses astronautes sur l'ISS "avec un trampoline", après que Washington avait adopté de nouvelles sanctions contre la Russie visant notamment certains domaines spatiaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2020 à 10:40 :
Pas de compte à rendre à qui que soit ! C'est de bonne mesure. J' espère pouvoir faire un de ces quatre un petit escale là haut dans l'une des machines de SpaceX...
a écrit le 12/04/2020 à 20:36 :
Avec la marchandisation de l'espace , la guerre des prix est en cours ...
Mais pour les grande avancer d'exploration , seul les acteurs étatiques peuvent réussir.
Mais l'avenir de l'Europe passe par un grand programme de devellopement d'une navette spaciale , un orbiteur totallement réutilisable ... Fiable et efficase.
Le décollage devras se faire sous un avion porteur et la prise de vitesse pour quitter l'orbite terrestre sera assuré par des fusée réutilisable...
a écrit le 12/04/2020 à 19:30 :
Haha ces russes, les mêmes qui se sont foutus de la gueule d’elon musk au tout début de la création de SpaceX alors que celui ci était venu demander leur aide (qu’ils ne lui ont pas accordé), et qui ironisaient sur la dépendance des USA à la Russie pour envoyer des astronautes américains dans l’espace en 2014. Ces mêmes envieux qui utilisent la même fusée Soyouz depuis ....50 ans haha. Alors voilà, que dire sinon qu’ils l’ont bien cherché et qu’ils ne méritent rien d’autre que l’indifférence internationale et le discrédit qu’ils ont autrefois prodigué à Musk. À force de se reposer sur ses lauriers, on se fait fatalement dépasser un jour.
Réponse de le 13/04/2020 à 7:46 :
En plus, la fusée Soyouz est soviétique, pas russe. Grosse nuance.
Réponse de le 19/04/2020 à 0:20 :
@Karma
Envieux les russes ?? Faut peut-être pas inverser les choses...
Jusqu'à présent le monde entier dépend d'eux pour envoyer des hommes dans l'espace :-)
@François
Le programme spatial soviétique a toujours été piloté depuis Moscou qui se trouve en...Russie !! Par ailleurs tous les instruments sont écris en russe (pas en ukrainien, kazakhs, biélorusse...) !
A propos quelqu'un a des nouvelles du programme spatial européen Hermès censé permettre à l'Europe d'envoyer des hommes dans l'espace ??
a écrit le 12/04/2020 à 17:55 :
C'est la guerre des lobbies et du souverainisme national.
Chaque empire économique a à cœur de défendre son lobby spatial, qu'il soit russe, US, chinois, UE ou Indien.
Reconnaissons qd même en passant que SpaceX est une vraie prouesse technologique obtenue en un tps record.
Tiens! Parlons du lobby petrolier.
Poutine a paraît il écouté son copain PDG de Rosneft d'accroître sa production de brut malgré la chute vertigineuse des cours pour "tuer" le pétrole de schiste US, et d'un coup un concurrent de poids. A bon entendeur...
a écrit le 12/04/2020 à 16:54 :
Pourquoi Poutine augmenterai la production russe de pétrole et obligerai les russes a se farcir de l'inflation ? Pour rien pour rien....
a écrit le 12/04/2020 à 13:24 :
CIA eh ! CIA eh eh eh eh !

La CIA finance la relance avec les fonds récupérés sur les marchés (en se placant vendeurs en avance de phase, la CIA a reconnu être au courant de la pandémie à venir dès novembre 2019) alors que tous les autres pays s'endette, ils sont moins con faut le reconnaitre...
Ils éponge ainsi l'argent des Q.E. trop fort, tout le monde y voit que du feu...
Réponse de le 12/04/2020 à 18:32 :
D'apres vous il y'a donc complot de la CIA contre le monde entier pour avoir gardé secret une maladie qui a commencé en Chine.
Vous devriez reprendre un peu de vos medicaments, cela ne s'arrange pas.
a écrit le 12/04/2020 à 13:22 :
Les personnes officielles russes (M. Rogozine compris) en ainsi que les média sous le joug de l'Etat russe montrent un niveau de mensonge et de bêtise vraiment impressionnant. Honnêtement, discuter leur déclaration est une chose inutile si ce n'est pas pour rigoler (ou cela doit être accomagné d'une analyse détaillée du domaine concernée. Ici on montre le poids de mots de M. Rogozine).
a écrit le 12/04/2020 à 12:49 :
Dans le spatial comme dans tous les domaines, les russes sont dépassés même par les chinois.
Réponse de le 12/04/2020 à 16:25 :
Vous savez que les chinois ont developpé leur lanceur sur la base de Soyouz ? avec l'aide des russses. cela vous a peut etre échappé.
a écrit le 12/04/2020 à 12:29 :
Elon Musk a raison même si ses ingénieurs sont actuellement en mauvaise posture avec son délirant STARSHIP en acier inox qui essuie échec sur échec.
Néanmoins, force est de reconnaître que la ré-utilisabilité des 1er étage de la Falcon9 et de la Falcon Heavy sont la seule vraie révolution dans le secteur astronautique depuis la célèbre fusée Saturn V des missions Apollo...
Néanmoins, contrairement à l'Europe qui manque complètement d'ambition avec le développement Ariane 6, les Chinois font actuellement un gros travail de développement sur les lanceurs réutilisables qui devrait mettre de la concurrence vis-à-vis de SpaceX.
Les Russes se sont laissés aller à vivre sur leurs acquis avec Soyouz, mais cette époque est bientôt révolue... Comme celle d'Ariane, malheureusement.
Réponse de le 13/04/2020 à 6:39 :
Au début beaucoup se moquaient aussi du concept et des "déboires" initiaux des fusées re-utilisables de SpaceX.
Demain, vous direz aussi
"Néanmoins, force est de reconnaître que STARSHIP est la seule vraie révolution dans le secteur astronautique depuis les célèbres missions Apollo..."
Réponse de le 19/04/2020 à 16:20 :
le starship n'a rien d'un délire. les échecs font partie de la méthode spacex pour réussir les choses en un temps record. ils ne sont pas dans la culture européenne qui consiste à faire un projet de développement sur 40 ans et tous prévoir afin d'éviter tout problème éventuel. d'ailleurs c'est la même méthode qu'ils ont suivi lors de la conception de la falcon 9.
a écrit le 12/04/2020 à 11:18 :
Les russes n'ont pas à s'inquiéter, il reste les maîtres du spatial. La coopération Russie ESA est un vrai succès. Espérons que Elon Musk réussira à envoyer des astronautes même s'il parait stupide que les USA dépendent d'une société privée pour envoyer des astronautes dans l'espace (gavée de subventions déguisées).
Réponse de le 12/04/2020 à 12:44 :
Sérieusement ? C'est plus stupide qu'un pays dépende d'une de ses sociétés privées pour lancer ses astronautes ou faire quoique ce soit que de dépendre d'une société étatique d'un pays qui lui ait ouvertement hostile ?
Vous autres russes êtes impayables. MDR !
Réponse de le 13/04/2020 à 8:55 :
Sérieusement ? C'est plus stupide qu'un pays dépende d'une de ses sociétés privées pour lancer ses astronautes ou faire quoique ce soit que de dépendre d'une société étatique d'un pays qui lui est ouvertement hostile ?
Vous autres russes êtes impayables. MDR !
a écrit le 12/04/2020 à 10:39 :
A notre industrie aerospatiale et spatiale : A ariane 6 et à tous les astronautes et spationautes français et europeens. Vive Ariane V : oui le 4 juin 1996 est un jour à totalement oublier, Ariane V reste et restera une reussite pour l'industrie spatiale française.
Vive Ariane 6 ! Vive toulouse et vive Airbus !
Réponse de le 12/04/2020 à 11:46 :
Ariane et airbus son bien dès sociétés européennes monsieur, non pas françaises.. C'est une super collaboration européenne, ne l'oublions pas svp les français. Merci
Réponse de le 12/04/2020 à 18:00 :
Quand vous n'avez rien à dire,ne dites rien,Ariane et le spatiale "européen" reste ne partie Français,sans les français,pas de fusée ou quelques parties et pas de lancement par Kourou.
Faut demander l'autorisation à l'Oncle Sam pour lancer des fusées (ou des morceaux) chez eux sans la France...
Le mot même européen là ou il est employé n'importe comment ne veut rien dire,sachant que même pas la moitié des pays européens participe réellement à la conception d'Ariane,que ce soit les dessins ou les composants ou même l'envoie.
De même pour les "projets bidons européens de défense" qui n'ont européens que le nom vus qu'il n'y a que 2-3 pays le plus souvent.
Mais bon ça fait jouir les petites parlotes et les européistes ou eurobêta.
Réponse de le 14/04/2020 à 16:13 :
Bel enthousiasme mais ce ne sont pas les spationautes et autres cosmonautes qui ont fait Ariane (qui n'a d'ailleurs jamais lancé aucun d'eux) mais les ingénieurs et les techniciens. Quant au 4 juin 1996, non il ne faut pas l'oublier, l'humilité est primordiale dans ce métier.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :