Les députés votent une nouvelle taxe sur l'énergie... dans les boissons

Les députés ont voté, ce jeudi, une nouvelle taxe d'un euro par litre sur les boissons énergisantes. Elle s'appliquera aux breuvages contenant au moins 220 mg de caféine ou 300 mg de taurine par litre.
Les députés ont voté une nouvelle taxe sur les boissons énergisantes / Reuters.
Les députés ont voté une nouvelle taxe sur les boissons énergisantes / Reuters. (Crédits : Reuters)

Aussitôt décriées, aussitôt taxées. Les députés ont voté, ce jeudi 24 octobre, une nouvelle taxe d'un euro par litre sur les boissons énergisantes en raison de leur risque pour la santé. L'an dernier, le Parlement avait déjà approuvé une taxe similaire, qui avait ensuite été retoquée par le Conseil constitutionnel sous prétexte qu'aucun "critère objectif" ne justifiait sa mise en place.

Mais cette fois-ci, les choses ont changé. L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) a recommandé, le 29 septembre dernier, d'éviter la consommation de ces boissons à base de taurine - un acide aminé - commercialisées sous les marques Red Bull, Monster ou Burn. La taxe s'appliquera aux breuvages contenant au moins 220 mg de caféine ou 300 mg de taurine par litre.

De nombreux effets indésirables

Selon l'Anses, la consommation excessive ou inappropriée de ces boissons (pour les femmes enceintes, les enfants ou en les mélangeant avec de l'alcool) pourrait avoir des effets indésirables aux niveaux cardiaque (tachycardie, trouble du rythme), neurologique (crise d'épilepsie, tremblements, vertiges...) et psychiatrique (angoisses, agitation, confusion).

Le rapporteur du texte et député socialiste Gérard Bapt - lui-même médecin - a défendu une mesure prise "dans une visée non pas de recettes", mais "comportementale". En clair : elle devrait dissuader les Français d'en consommer. De son côté, l'UMP a acccusé le gouvernement de vouloir instaurer une nouvelle taxe sous couvert de santé publique. Le député Bernard Accoyer a même osé pronostiquer la mort prochaine "des pâtisseries, bureaux de tabac et magasins de vins et spiritueux". Rien que ça !

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 24/10/2013 à 17:16
Signaler
Hypocrisie complète: on peut faire les mêmes reproches aux bâtons "Mars" par exemple. Sans parler de la bière que les adolescents consomment en grande quantité. La santé publique n'a rien à voir là dedans, il s'agit d'un prétexte pour rajouter une t...

le 24/10/2013 à 17:39
Signaler
tous les ado, de toutes les generations, ont bu bcp de biere, de vin , autres .. . . .... faut pas mentir ....

le 25/10/2013 à 14:41
Signaler
Précisément, mentir c'est ce que fait le gouvernement en prétendant s'occuper de santé publique alors qu'il ne s'occupe que de taxation.

à écrit le 24/10/2013 à 16:54
Signaler
programme socialiste "ZERO/MIMOLETTE" : une nouvelle taxe par jour, rétroactive si possible.

à écrit le 24/10/2013 à 16:42
Signaler
Faut-il rappeler que cette boisson était interdite en France pour raison de santé et que c'est Bruxelles qui la imposée. Une nouvelle fois on voit toute la laideur de la politique de fric de Bruxelles. Ils ont obligé la France à l'accepter pour de...

à écrit le 24/10/2013 à 16:23
Signaler
Le député Bernard Accoyer a même osé pronostiquer la mort prochaine "des officines UMP, bureaux de tabac UMP et magasins de vins et spiritueux UMP". Tut ça ! est en cours. Plus sérieusement, les logorrhées de Bernard Accoyer n'intéressent plus grand ...

à écrit le 24/10/2013 à 15:43
Signaler
Le gouvernement a calculé combien cette nouvelle taxe va rapporter, on-t-il aussi calculé combien cela va coûter pour introduire cette taxe?

le 24/10/2013 à 16:26
Signaler
Si la taxe est pas assez élevée pour les frais qu'elle entraine, il n'y a aura qu'à remonter le taux de la taxe et facturer en sus un forfait pour les frais de collecte auprès des cafetiers et autres distributeurs qui empoisonnent la jeunesse françai...

le 24/10/2013 à 16:30
Signaler
Une taxe ne rapporte rien avant d'être appliquée et même en application les recettes ne sont pas prévisibles car dépendantes de la consommation. Quand les pros de la politiques auront compris qu'un budget de dépense se réalise selon les recettes effe...

à écrit le 24/10/2013 à 15:12
Signaler
et surtout aucune économie de notre machin administratif et fonctionnarial

à écrit le 24/10/2013 à 14:56
Signaler
"Les députés ont voté, ce jeudi 24 octobre, une nouvelle taxe d'un euro par litre sur les boissons énergisantes en raison de leur risque pour la santé." Qu'elle est belle la politique de santé publique, lorsqu'un produit est dangereux on ne le retire...

le 24/10/2013 à 16:56
Signaler
L'obligation de vendre ces poisons en bouteille, c'est Barroso et la Commission Européenne qui sont à la solde des producteurs de poison ... l'Europe est donc bien un poison pour la France

à écrit le 24/10/2013 à 14:51
Signaler
La campagne récurrente contre des produits à succès et... d'origine étrangère finit par aboutir à un succès, c'est à dire dans l'esprit de nos "dirigeants" une taxe. Coca, Nutella, Google, Facebook, la bière et finalement Red Bull. Il faut dire les c...

le 24/10/2013 à 15:41
Signaler
Les socialistes sont jaloux de tout ceux qui ont du succès, c'est valable pour les marques et c'est valable pour les personnes, ces sales riches...... qu'il faut taxer un maximum, p.ex. 75 % etc.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.