Jean-Paul Gaultier arrête le prêt-à-porter pour retrouver sa liberté de création et d'innovation

 |  | 541 mots
En 38 ans, le créateur volubile et plein d'humour n'a cessé de mélanger les genres, les époques, les classes sociales. Il a aussi créé des costumes pour les stars, dont l'exemple le plus connu reste le célèbre corset à seins coniques conçu pour Madonna.
En 38 ans, le créateur volubile et plein d'humour n'a cessé de mélanger les genres, les époques, les classes sociales. Il a aussi créé des costumes pour les stars, dont l'exemple le plus connu reste le célèbre corset à seins coniques conçu pour Madonna. (Crédits : reuters.com)
Dans une lettre au quotidien spécialisé Women's Wear Daily (WWD), qui a révélé l'information, le couturier français de 62 ans justifie sa décision par des "contraintes commerciales et le rythme frénétique des collections" qui "ne laissent aucune liberté, pas plus que le temps nécessaire pour trouver des idées et innover".

Rapeuses chics, geishas délurées, cocottes corsetées, silhouettes punks, mâles en jupes et talons hauts... Après une quarantaine d'années de collections, marquées par une créativité débridée, l'ex-"enfant terrible de la mode", Jean Paul Gaultier a décidé d'arrêter le prêt-à-porter, afin de se concentrer sur la haute couture, les parfums et d'autres projets, a indiqué lundi la maison, confirmant une information du quotidien spécialisé Women's Wear Daily (WWD).

Pas assez de temps pour innover

Dans une lettre au quotidien considéré comme la "bible de la mode", qui a révélé l'information, le couturier français de 62 ans, qui a créé sa propre griffe en 1976 après être passé chez Pierre Cardin et Jean Patou, justifie sa décision par des "contraintes commerciales et le rythme frénétique des collections" qui "ne laissent aucune liberté, pas plus que le temps nécessaire pour trouver des idées et innover".

Le journal relève aussi que la maison Jean Paul Gaultier a "du mal à transformer sa folle créativité en profits", alors que les "temps sont difficiles pour les acteurs de taille moyenne à l'ère des méga-marques dotées d'un réseau mondial de magasins".

Un commun accord avec l'actionnaire Puig

Dans un communiqué lapidaire, la société Jean Paul Gaultier a confirmé "son intention de se concentrer sur le développement de ses activités de haute couture, de parfumerie et à des collaborations industrielles", précisant que "ce projet comporte l'arrêt du prêt-à-porter Hommes et Femmes".

>> Jean-Paul Gaultier habille la maison avec Lelièvre

La décision a été prise dans le cadre d'un "accord" avec l'actionnaire, le groupe espagnol Puig, qui a pris le contrôle de la maison de mode il y a plus de trois ans et détient également les marques Nina Ricci, Paco Rabanne et Carolina Herrera.

Recentrage sur la haute couture et la parfumerie

Les activités se recentreront donc sur la haute couture, qui compte "la majorité des effectifs" de la maison. Et sur les parfums, dont la licence est actuellement détenue par Beauté Prestige International mais dont l'exploitation va rentrer dans le giron de Puig en 2016. "La force de Gaultier dans ce domaine est tout à fait considérable, c'est un leader du marché de la parfumerie", a souligné Raph Toledano, se refusant à donner le moindre chiffre.

D'après WWD, la maison Jean Paul Gaultier "opère à l'équilibre" et "génère des revenus consolidés d'environ 30 millions d'euros". Selon le journal, l'arrêt des activités de prêt-à-porter "devrait affecter quelques dizaines d'employés" et entraîne la perte d'une licence pour l'Italien Gibo, avec qui la maison avait signé un contrat en 2012 pour la production et la distribution de la ligne de prêt-à-porter féminin.

Le travail du couturier à la légendaire marinière fait actuellement l'objet d'une exposition tournante, déjà passée par plusieurs villes comme Londres et Montréal, qui se tiendra en 2015 au Grand Palais à Paris. En attendant, sa dernière collection de prêt-à-porter féminin sera présentée le 27 septembre à la Semaine de la mode parisienne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2014 à 13:46 :
Oui les femmes restent minces comme des baguettes
a écrit le 17/09/2014 à 14:20 :
Euh, sans vouloir vous offenser, vous ne confondez pas avec Lagarfeld qui prône les salades et substances illicites pour que les femmes restent minces ?! Parce qu'engager Beth Ditto, chanteuse forte du groupe Gossip, pour quelqu'un qui pousse à l'anorexie, c'est un peu paradoxale... Après, je ne suis pas non plus une grande fan de haute couture mais il a d'après moi plus mis en valeur les femmes de part son excentricité, son imagination et son talent que la vision de la femme parfaite qui doit être plus mince qu'une cigarette .
a écrit le 17/09/2014 à 4:13 :
l'homme qui aime les squelettes ambulants pour les défilés, l'homme qui aime et pousse à l'anorexie, bravo!!!!! Monsieur mais cela fait-il de vous en dehors du bling bling un homme qui respecte la Femme???
a écrit le 17/09/2014 à 2:06 :
oui, fini le ready made, vive le ready pay
a écrit le 16/09/2014 à 22:17 :
C'est bizarre, j'aurais plutôt dit qu'il arrêtait l'importable...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :