Alimentation des animaux de compagnie : Mars Petcare met les bouchées doubles dans Whiskas et Pedigree

La filiale française du groupe américain Mars Petcare investira 85 millions d’euros sur trois ans sur son site de Saint-Denis-de-l'hôtel, dans le Loiret, où sont fabriqués ses produits d’alimentation animale des marques Whiskas et Pedigree. Principal objectif, booster la production des sachets fraîcheurs, qui ont le vent en poupe auprès des propriétaires de chiens et de chats. Le marché de l'alimentation des animaux de compagnie pèse près de 3,6 milliards d'euros en France.

2 mn

Mars Petcare s’est engagé à produire d’ici 2025 des sachets fraîcheur entièrement recyclables. Leur enveloppe actuelle, mélangeant plastique et aluminium, empêche leur réutilisation.
Mars Petcare s’est engagé à produire d’ici 2025 des sachets fraîcheur entièrement recyclables. Leur enveloppe actuelle, mélangeant plastique et aluminium, empêche leur réutilisation. (Crédits : Reuters)

Mars Petcare France prévoit d'injecter une enveloppe de quelque 85 millions d'euros dans la rénovation et la modernisation de son usine de Saint-Denis-de-l'hôtel, à une vingtaine de kilomètres d'Orléans, d'ici à 2025. Cette annonce a été effectuée le 17 janvier en présence du ministre des affaires étrangères, Franck Riester, venu promouvoir la quatrième édition de Choose France, le sommet de l'attractivité française, piloté par l'Elysée. L'une des deux implantations du groupe américain en France avec Ernolsheim-sur-Bruche en Alsace, le site loirétain se verra doté à la rentrée de septembre 2023 de deux nouvelles lignes de production entièrement dédiées aux sachets fraîcheur commercialisés sous les marques Whiskas et Pedigree. Ces portions individuelles, réalisées à partir de viandes et de céréales fraîches sans conservateur, permettent également de proposer des recettes plus variées aux animaux de compagnie. De ce fait, ils sont de plus en plus plébiscités par leurs propriétaires qui se détournent en partie des boîtes et des croquettes ordinaires. Dans ce contexte, Mars Petcare prévoit d'augmenter de 70% sa production sur ce segment. Elle passerait ainsi de 25.000 tonnes actuellement à 45.000 tonnes en 2024. Ce renforcement de l'activité du géant de l'agroalimentaire, qui emploie 850 salariés et a réalisé 780 millions d'euros de chiffre d'affaires en France en 2021, se traduira en principe par le recrutement de 70 nouveaux collaborateurs en 2023 et 2024.

Moindre empreinte carbone

L'investissement très conséquent consenti par le groupe sur son site de Saint-Denis de l'Hôtel poursuit aussi plusieurs objectifs en termes de limitation de son impact environnemental et d'économie circulaire. La construction des nouvelles lignes de production génèrera ainsi une diminution sensible de la consommation d'énergie et d'eau, respectivement de 10 et 5%, à l'échelle de l'usine qui sera agrandie. Par ailleurs, Mars Petcare indique que, grâce aux installations futures, 100% de l'emballage des sachets fraîcheur produits seront recyclables à l'horizon 2025. Enfin, pour limiter de 80% l'empreinte carbone du site d'une superficie de plus de 37.000 m2, Mars Petcare projette de l'équiper d'ici trois ans d'une chaudière biomasse, alimentée par des déchets forestiers et cofinancée avec un industriel voisin. Le groupe utilisera également de façon accrue céréales et viandes made in Val de Loire dans ses recettes, afin de développer les circuits économiques courts.

L'activisme de Mars Petcare, numéro deux du marché français derrière Nestlé avec ses marques Félix et Purina, s'inscrit enfin dans un contexte très porteur pour le marché de l'alimentation des animaux de compagnie. Avec huit millions de chiens et 15 millions de chats, l'Hexagone a représenté un marché de l'ordre de 3,6 milliards d'euros en 2021. En hausse d'environ 3% depuis 2010, le Petcare a bondi de 8% pendant la crise sanitaire qui a généralisé le télétravail. A la clé, un regain de soins et d'attention des propriétaires vis-à-vis de leurs animaux de compagnie.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 24/01/2022 à 11:43
Signaler
La famine est repartie à la hausse dans le monde depuis plusieurs années sinon.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.