Bière : SabMiller rejette l'offre à 92 milliards d'euros d'AB InBev

Le numéro un de la bière en est au troisième refus du numéro deux SabMiller, qu'il voudrait s'offrir, afin d'être à la tête d'un mastodonte qui produirait pas moins d'un tiers de la bière consommée dans le monde.
Le Belgo-brésilien Ab InBev, numéro un mondial de la bière, voudrait encore s'agrandir en achetant SAB Miller, son numéro deux.
Le Belgo-brésilien Ab InBev, numéro un mondial de la bière, voudrait encore s'agrandir en achetant SAB Miller, son numéro deux. (Crédits : reuters.com)

Le géant de la bière était revenu à la charge. Après deux refus, le numéro un mondial AB InBev -père de la marque Budweiser- a de nouveau offert mercredi 7 octobre à l'Anglais SABMiller, numéro deux, de le racheter, moyennant 68,2 milliards de livres (92,4 milliards d'euros). Cette fois encore, l'offre a été rejetée.

"Le conseil d'administration, à l'exception des membres nommés par Altria ( principal actionnaire de SABMiller, avec près de 27% des parts, NDLR), a rejeté de façon unanime la proposition à 42,15 livres (soit 57,1 euros par action, NDLR) qui sous-évalue très substantiellement SABMiller", notamment sa "présence sans égal" sur les marchés internationaux ainsi que ses perspectives de développement, a souligné le groupe basé à Londres.

Pas en-deçà de 45 livres l'action

SabMiller a déjà refusé deux offres informelles d'AB InBev auparavant, les jugeant trop faibles: l'une à 38 livres par action, l'autre à 40. "AB InBev est déçu que le conseil d'administration de SabMiller ait rejeté l'ensemble de ses propositions précédentes sans engagement significatif", avait réagi le brasseur belgo-brésilien.

La direction de SABMiller estimerait, comme certains des actionnaires du groupe, qu'AB InBev devrait offrir une somme proche de 45 livres pour emporter son accord, selon Bloomberg.

Forte hausse sur l'indice Bel-20

AB InBev devrait alors mettre sur la table quelque 73 milliards de livres (99 milliards d'euros), ce qui constituerait la principale opération d'acquisition de l'année sur le marché. Après avoir annoncé qu'il relevait son offre, AB InBev affichait ce mercredi la plus forte hausse sur l'indice Bel-20 à la Bourse de Bruxelles et gagnait 2,74% à 100,75 euros, dans un marché en hausse de 0,48%. Dans le même temps, SABMiller prenait 2,71% à 3.720 pence à la Bourse de Londres.

(Avec AFP et Bloomberg)

Article mis en ligne à 8h24 et mis à jour à 10h59, puis à 15h05.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 07/10/2015 à 13:25
Signaler
L'offre sur SAB semble téléguidée. Le brasseur belge devra donner des compensation à cet achat bien entendu. Il débouclera aussi les intérêts de l'actionnaire principal à 28% environ de SAB qui est la cigarettier Altria. Ce mouvement préfigure donc u...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.