Fitch menace de dégrader Toyota après les rappels de véhicules

 |   |  432  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'agence de notation financière Fitch menace le constructeur japonais en raison de l'affaire des défauts techniques de ses véhicules. Ce jeudi, le constructeur déclare qu'il va devoir rappeler des véhicules en Europe. Hier déjà, le constructeur prévoyait d'en rappeler 1,093 million supplémentaires aux Etats-Unis. L'action Toyota chutait de 3,91% à la clôture de ce jeudi, dans une Bourse de Tokyo en hausse de 1,58%.

L'agence de notation financière Fitch Ratings a annoncé ce jeudi qu'elle envisageait d'abaisser la note de la dette à long terme du constructeur automobile Toyota en raison de la suspension de la production et de la vente de huit modèles aux Etats-Unis. La note de Toyota est actuellement de "A+", la cinquième meilleure sur une échelle de 22. Fitch a placé cette note sous "surveillance négative", indiquant par là qu'elle envisage de l'abaisser dans un avenir proche.

Cette menace fait suite à l'annonce de ce jeudi, d'un porte parole de Toyota.  Selon lui,  le constructeur va devoir également rappeler des véhicules en Europe.

Mercredi déjà, le constructeur automobile japonais Toyota a décidé de rappeler 1,093 million de véhicules supplémentaires aux Etats-Unis en raison d'un défaut technique, a-t-il annoncé jeudi sur son site internet. Il s'agit toujours d'un problème concernant le tapis qui peut provoquer le blocage de la pédale d'accélération. L'extension du rappel, qui était déjà le plus important de l'histoire de Toyota, porte donc à 5,3 millions le nombre de véhicules concernés.

Toyota avait par ailleurs annoncé en début de semaine qu'il suspendait la production et la vente aux Etats-Unis de huit modèles affectés par un autre problème, concernant cette fois la pédale d'accélérateur elle-même, laquelle peut dans certains cas rester bloquée en position enfoncée. Quelque 2,3 millions de véhicules Toyota ont été rappelés pour ce nouveau problème, dont 1,7 million avaient déjà dû retourner chez le concessionnaire l'an dernier pour faire réparer le défaut concernant le tapis.

4,2 millions de véhicules Toyota et Lexus (sa marque de luxe) avaient déjà été rappelés l'automne dernier pour régler ce même problème en remplaçant la pédale d'accélérateur. Mais " Toyota a décidé d'inclure certains nouveaux modèles dans cette campagne", a expliqué le constructeur dans un communiqué. Les cinq modèles concernés sont les Corolla, Venza, Matrix et Pontiac Vibe produits en 2009 et 2010, et les Highlander produits entre 2008 et 2010.

Ces rappels massifs et la suspension de la production et des ventes, une mesure sans précédent, constituent un sérieux revers pour Toyota , qui s'est hissé en 2008 au rang de premier constructeur automobile mondial, mais qui traverse actuellement de sérieuses difficultés financières.

A la Bourse de Tokyo (en hausse de 1,58% à la clôture), l'action Toyota chutait de 3,91% à la clôture de la séance de ce jeudi, après avoir déjà perdu 4,26% mercredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/01/2010 à 12:30 :
fitch devrait degrader egalement peugeot. ils vendent de la merde et en plus ils ne rappellent pas les voitures

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :