Peugeot lance sa nouvelle berline familiale 508

Commercialisé en février dans l'Hexagone et à la mi-2011 en Chine, ce modèle sera produit à presque 160.000 unités par an à Rennes et 100.000 à Wuhan.

Peugeot lève le voile sur sa nouvelle berline familiale, la 508. Un modèle crucial qui remplacera à la fois la 407 et la berline de haut de gamme 607. Cette grande Peugeot de 4,79 mètres de long sera commercialisée en février 2011, suivie d'un dérivé break en mars, puis d'une version 4×4 hybride (thermique-électrique). Produite à Rennes pour l'Europe, la 508 sera aussi fabriquée à Wuhan, en Chine, pour un lancement là-bas à la mi-2011.

"La 508 reprend plus de la moitié des pièces [en valeur] de sa soeur Citroën C5 », dont elle partage la plate-forme, nous explique Hugues Hebblinck, le directeur du projet. Équipée de moteurs de 110 à 160 chevaux (en diesel), cette voiture aux lignes équilibrées est censée « cibler la qualité des voitures allemandes". Une promesse réitérée à chaque nouveau modèle chez PSA !

Le marché a changé

Selon nos informations, l'usine de Rennes est capable d'en fabriquer au maximum 34 par heure, soit 714 en trois équipes par jour et donc près de 160.000 par an. C'est trois fois plus que la C5 actuellement, sur la ligne de laquelle la 508 sera fabriquée. C'est, en revanche, moins que la 407 dans sa meilleure année. Celle-ci avait atteint les 250.000 unités annuelles. Il est vrai que le marché a changé. Le segment des « moyennes supérieures » représentait 20 % du marché européen il y a dix ans. Il n'en est plus qu'à 15 %, selon Peugeot. En Chine, la 508 pourrait être fabriquée à raison de 100.000 unités par an (en berline uniquement). Soit, au final, des volumes totaux potentiels un peu supérieurs à ceux de la 407, produite seulement en France.

La 508 aura fort à faire, vu le retard de la marque sur le créneau rémunérateur des « familiales » en Europe. Sur les cinq premiers mois de 2010, il s'est écoulé 84.260 Volkswagen Passat, 80.100 Audi A4, 75.400 BMW 3 et à peine 12.800 Peugeot 407 !

La 508 est une bouffée d'oxygène pour le site de Rennes, qui comptait 10.000 salariés en 2003, n'en emploie plus que 6.400 et devrait probablement passer à 5.000 vers 2012. Son point mort tourne désormais autour de 110.000-130.000 véhicules par an. Soit juste ce que la firme a produit l'an dernier. L'avenir du site dépend, en fait, d'un futur modèle plus compact, développé sur une nouvelle plate-forme. Mais pas avant 2014-2015.

Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.