Renault séduit les Coréens pour sa qualité

 |   |  404  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Renault)
Les produits de la filiale locale Renault Samung arrivent au premier rang pour la satisfaction des consommateurs. Ils sont mieux placés que les modèles du groupe Hyundai-Kia.

Paradoxe chez Renault ! Sa filiale coréenne jouit d'une image en béton auprès des clients. Et ce alors que la réputation des produits de la marque au losange auprès des consommateurs mondiaux reste médiocre. Pour la neuvième année consécutive, Renault Samsung Motors est en effet classé premier en Corée pour la satisfaction des utilisateurs, selon l'enquête annuelle du consultant Marketing Insight auprès de 106.000 clients. 60% de sondés attribuent à Renault Samsung des notes égales ou supérieures à 8 sur 10, contre 43% pour Hyundai, la marque coréenne la plus populaire, 41,6% pour GM Daewoo, 40% pour Kia.

Renault Samsung est notamment classé en tête sur des items comme la qualité initiale des véhicules, la satisfaction à l'usage, le commerce, l'après-vente. Sur le seul critère de la fiabilité-durabilité, il se retrouve à la deuxième place derrière Hyundai. Certes, l'étude est à relativiser puisqu'elle concerne uniquement les marques coréennes. Il n'empêche. Le consommateur du Pays du matin calme est réputé exigeant et le groupe Hyundai-Kia est un adversaire coriace, puisque ses plus récents modèles sont aujourd'hui bien placés dans les dernières enquêtes auprès des automobilistes américains, par exemple.

Les bons scores de Renault Samsung s'expliquent notamment, selon les mauvaises langues, par le fait que les véhicules étaient jusqu'à une date récente de conception... Nissan, le constructeur japonais dont Renault détient 44% des parts. Les choses changent, toutefois, à cet égard. Et il faudra voir, dans les prochaines études, si les récentes SM3 ou SM5 font aussi bien que leurs prédécesseurs.

En effet, ces nouveaux modèles ne sont plus des Nissan, mais des Renault. La SM3 est désormais issue d'une Renault Mégane. Ce véhicule est d'ailleurs également produit en Turquie sous le nom de Renault Fluence. Quant à la SM5, elle est extrapolée d'une Renault Laguna. La SM5 est même exportée, notamment en France, sous le nom de Renault Latitude et constitue désormais le haut de gamme de la firme au losange. Ces véhicules ont été en partie développés par le centre technique local de 1.300 personnes.

Renault Samsung, qui emploie 3.850 personnes dans son usine de Busan, songe à doubler ses capacités en Corée du sud. Le site devrait fabriquer 280.000 unités cette année. Ses capacités maximales aujourd'hui sont de 320.000.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :